LES TABLETTES D'ÉMERAUDE
DE THOTH L'ATLANTE


Tablette 9

La Clef de la Libération de l’Espace




Écoute, Ô homme, écoute ma voix, je vais t’enseigner la Sagesse et la Lumière dans ce cycle; je vais t’enseigner comment bannir les ténèbres, je vais t’enseigner comment apporter la Lumière dans ta vie.

Cherche, Ô homme, à trouver la grande voie qui conduit à la VIE éternelle en tant que SOLEIL. Éloignant ainsi de toi le voile des ténèbres. Cherche à devenir une Lumière dans le monde. Fais de toi un récipient de Lumière, un foyer pour le Soleil de cet espace.

Lève tes yeux vers le Cosmos. Lève tes yeux vers la Lumière. Prononce les mots du Résident, chante la mélodie qui appelle la Lumière. Chante la chanson de la liberté. Chante la chanson de l'âme. Crée la vibration élevée qui fera que tu seras Un avec le Tout. Mélange-toi entièrement avec le Cosmos. Grandi dans l’UNITÉ avec la Lumière. Sois un canal selon l’ordre, un chemin de LOI pour le monde.

Ta Lumière, Ô homme, est la grande LUMIÈRE, brillant à travers l'ombre de la chair. Tu dois t’élever au-dessus des ténèbres avant d’être Un avec la LUMIÈRE.

Les ombres des ténèbres t'entourent. La vie te remplit de son flux. Mais sache, Ô homme, tu dois t’élever de ton corps et te rendre plus loin dans les plans qui t'entourent et pourtant qui sont Un avec toi aussi.

Regarde autour de toi, Ô homme. Vois ta propre Lumière se réfléchir. Oui, même dans l'obscurité autour de toi, ta propre Lumière se répand à travers le voile.

Cherche toujours la sagesse. Ne laisse pas ton corps te trahir. Reste sur le chemin de la vibration de Lumière. Abstiens-toi du chemin obscur. Sache que la sagesse est permanente. Elle existe depuis le commencement de toutes les ÂMES, créant l'harmonie à partir de la Loi qui existe sur le chemin.

Écoute, Ô homme, les enseignements de la sagesse. Écoute la voix qui parle du passé. Oui, je dois te révéler la connaissance oubliée, te révéler la sagesse cachée du passé, perdue au milieu de l’obscurité autour de moi.

Sache, homme, tu es l'ultime de toutes choses. C’est seulement la connaissance de ceci qui est oubliée, perdue quand l'homme a été projeté dans la servitude, lié et enchaîné par les chaînes des ténèbres.

Il y a longtemps, je me suis dégagé de mon corps. J’ai erré libre à travers l'immensité de l'éther, pour encercler les angles qui retiennent l'homme dans la servitude. Sache, Ô homme, tu n'es qu'un esprit. Le corps n'est rien. L'âme est TOUT. Ne laisse pas ton corps être une entrave. Élimine les ténèbres et voyage dans la Lumière. Écarte ton corps, Ô homme, et sois libre, sois vraiment une Lumière qui est UNE avec la Lumière.

Quand tu es libre des chaînes des ténèbres et que tu voyages dans l'espace comme un SOLEIL de la LUMIÈRE, alors tu sais que cet espace n'est pas sans limites mais vraiment délimitée par des angles et des courbes. Sache, Ô homme, que tout ce qui existe n'est qu'un aspect de plus grandes choses à venir. La matière est fluide et coule comme un courant, changeant constamment d'une chose à l'autre.

La connaissance existe depuis le fond des âges; elle n’a jamais changé, bien qu'enterrée dans l’obscurité; elle ne fut jamais perdue, bien qu'oubliée par l'homme.

Sache que dans l'espace où tu habites il y en a d'autres qui sont aussi grands que toi, entrelacés à travers le cœur de ta matière, et pourtant séparés dans leur propre espace.

Une fois dans un temps lointain oublié, moi THOTH, j’ai ouvert une porte, pénétrant dans d'autres espaces et j’ai appris des secrets cachés. Profondément dans l'essence de la matière de nombreux mystères sont cachés.

Neuf sont les dimensions entrelacées, et Neuf sont les cycles de l'espace. Neuf sont les diffusions de la conscience, et Neuf sont les mondes à l'intérieur des mondes. En effet, Neuf sont les Seigneurs des cycles qui viennent d'en haut et d’en bas.

L'espace est rempli de ceux qui sont cachés, car l'espace est divisé par le temps. Cherche la clef de l'espace-temps, et tu vas déverrouiller la barrière. Sache que dans l'espace-temps la conscience existe sûrement. Bien qu’à notre connaissance elle soit cachée, pourtant elle existe pour toujours.

La clef des mondes qui se cache en toi se trouve seulement à l'intérieur de toi. Car l'homme est la porte du mystère et la clef est Une avec le Un.

Cherche dans le cercle. Utilise la PAROLE que je vais donner. Ouvre la porte à l'intérieur de toi, et toi aussi, tu vivras. Homme, tu penses que tu vis, mais sache que c'est la vie dans la mort. Tant que tu es lié à ton corps, pour toi aucune vie n'existe. Seule l'âme est libre dans l’espace, c’est la vie qui est vraiment la vie. Tout le reste n'est que servitude, une chaîne qu’il faut se libérer.

Ne pense pas que l'homme est né sur la Terre, bien qu'il croie venir de la Terre. L'homme est un esprit né de la Lumière. Mais, tant qu’il n’en prend pas conscience, il ne peut pas être libre. L'obscurité entoure l’être de Lumière. L’obscurité entrave l'âme. Seul celui qui cherche peut espérer être libre.

Les ombres autour de toi se dissipent, l'obscurité remplit tout l'espace. Brille, Ô LUMIÈRE de l’âme de l'homme. Remplis l'obscurité de l'espace.

Tu es le fils de la GRANDE LUMIÈRE. Rappelle-toi de cela et tu seras libre. Ne reste pas dans l'ombre. Sort de l'obscurité de la nuit. Lumière, que ton âme soit, Ô SOLEIL naissant, remplie de la gloire de la Lumière, libérée des liens de l'obscurité, une âme qui est une avec la Lumière.

Tu es la clef de toute sagesse. En toi est le temps et l'espace. Ne vis pas dans la servitude des ténèbres. Libère-toi, libère ton corps de Lumière de la nuit.

Grande Lumière qui remplit tout le Cosmos, coule entièrement à travers l'homme. Faites que son corps soit une lampe qui ne s’éteindra jamais parmi les hommes.

Longtemps dans le passé, j'ai cherché la sagesse, la connaissance non connue de l'homme. Loin dans le passé, j'ai voyagé dans l'espace où le temps a commencé. J’ai toujours cherché une connaissance pour l’ajouter à la sagesse que je connaissais. Pourtant, j'ai seulement trouvé que le futur détient la clef de la sagesse que je pensais.

En bas, dans les TROUS d'AMENTI, j'ai voyagé, pour chercher la plus grande connaissance. J’ai demandé, aux SEIGNEURS des CYCLES, de m’indiquer la voie vers la sagesse que je cherche. J’ai demandé aux SEIGNEURS cette question: Où est la source de TOUT? Ils ont répondu, sur un ton qui était puissant, la voix du SEIGNEUR NEUF: Libère ton âme de ton corps et viens avec moi vers la Lumière.

Je suis sorti de mon corps, comme une flamme scintillante dans la nuit. Je me suis tenu devant le SEIGNEUR, baigné dans le feu de la Vie. J’ai été saisi alors par une force, grande au-delà de la connaissance de l'homme. J’ai été projeté dans les Abysses à travers des espaces inconnus de l'homme.

J'ai vu l'Ordre se former à partir du chaos et des angles de la nuit. J'ai vu la Lumière sortir de l'Ordre et j’ai entendu la voix de la Lumière. J'ai vu la flamme des Abysses, projeter l'Ordre et la Lumière. L'Ordre a jailli du chaos. J’ai vu la Lumière donner la vie.

Alors, j'ai entendu la voix. Écoute et comprends. La flamme est la source de toutes choses, elle contient toutes les choses en puissance. L'Ordre qui a envoyé la Lumière est le VERBE et du VERBE est venue la VIE, et l'existence de tout.

Et de nouveau la voix a parlé en disant: LA VIE en toi est le VERBE. Trouve la vie en toi et tu auras le pouvoir d'utiliser le VERBE.

Longtemps j'ai regardé la flamme de la Lumière, provenant de l'Essence du Feu, j’ai réalisé que la Vie est Ordre et que l’homme est un avec le feu.

Je suis revenu à mon corps, me tenant à nouveau devant le NEUF, à écouter la voix des Cycles, avec ses pouvoirs vibrants il a parlé ainsi: Sache, Ô Thoth, que la Vie n'est que le VERBE DU FEU. La vie que tu cherches devant toi n'est que Le VERBE dans le Monde comme un feu. Cherche la voie vers le VERBE et les Pouvoirs seront sûrement à toi.

Alors, j'ai demandé au Neuf : Ô Seigneur, montre-moi la voie. Montre-moi la voie vers la sagesse Montre-moi la voie vers le VERBE. Il m’a alors répondu, le Seigneur Neuf: C’est par l'ORDRE que tu trouveras la voie. Ne vois-tu pas que le VERBE vient du Chaos? Ne vois-tu pas que la LUMIÈRE provenait du FEU?

Regarde dans ta vie pour cet ordre. Équilibre et ordonne ta vie. Apaise le chaos des émotions et tu auras de l'ordre dans la vie. L’ORDRE qui sort du Chaos apporte avec lui le VERBE de la SOURCE. Tu veux le pouvoir des CYCLES, cela donnera à ton Âme une force de libre arbitre qui s'étendra à travers les âges, comme un SOLEIL parfait de la Source.

J'ai écouté la voix et j’ai remercié profondément les paroles dans mon cœur. Puis j'ai toujours cherché l'Ordre que je pourrais retirer du VERBE. Sache que celui qui veut atteint cet état doit toujours être dans l'Ordre. L’usage du VERBE à travers le désordre a toujours été et sera toujours impossible.

Prends ces paroles, Ô homme. Comme partie de ta vie, qu'elles soient ainsi. Cherche à conquérir cet Ordre et tu seras Un avec le VERBE.

Efforce-toi d’obtenir la LUMIÈRE sur le sentier de la vie. Cherche à être Un avec l’état du SOLEIL. Cherche à être uniquement la LUMIÈRE. Garde dans ta pensée l'Unité de la Lumière avec le corps de l'homme. Sache que tout est Ordre à partir du Chaos, prenant naissance dans la Lumière.