LES TABLETTES D'ÉMERAUDE
DE THOTH L'ATLANTE


Tablette 7

Les Sept Seigneurs




Écoute, Ô homme, et écoute ma voix. Ouvre ton esprit et bois de ma sagesse. Le chemin de la VIE où tu voyages est obscur. Il y a beaucoup de pièges qui se trouvent sur ton chemin. Cherche toujours à acquérir une plus grande sagesse. L’atteindre rendra ton chemin plus éclairé.

Ô homme ouvre ton ÂME au Cosmique, et laissez-le couler pour qu’il soit un avec ton ÂME. La Lumière est éternelle et les ténèbres sont éphémères. Ô homme cherche la Lumière. Sache que la Lumière remplit ton être, les ténèbres disparaîtront de toi bientôt.

Ouvre ton âme aux FRÈRES de LA LUMIÈRE. Laisse-les entrer et tu seras rempli de LUMIÈRE. Lève tes yeux vers la LUMIÈRE du Cosmos. Garde toujours ton regard vers le but. C’est seulement en gagnant la Lumière de la sagesse, que tu seras un avec le but Infini. Recherche sans cesse l’éternelle Unité. Cherche toujours la Lumière dans le Un.

Écoutez, Ô homme, écoute ma voix chanter le chant de la Lumière et de la Vie. La Lumière est répandue dans tout l'espace, englobant TOUT avec ses bannières de flammes. Cherche toujours dans le voile des ténèbres, quelque part, tu trouveras sûrement la Lumière. Cachée et enterrée, elle est perdue à la connaissance de l'homme. Au fond du fini, existe l'infini. Perdu, mais existant, qui coule à travers toutes choses, le CERVEAU INFINI vit dans TOUT.

Dans tout l'espace, il n'y a qu'une seule sagesse. Même si elle semble fragmentée, elle est UNE avec le UN. Tout ce qui existe vient de la LUMIÈRE, et la LUMIÈRE vient du TOUT.

Tout ce qui est créé est basé sur L’ORDRE: la LOI gouverne l'espace où habite l’INFINITE. De l'équilibre sont venus les grands cycles, ils se meuvent en harmonie vers l’éternité de l'Infini.

Sache, Ô homme, très loin dans l'espace-temps, L'INFINI lui-même se transformera. Écoute la Voix de la Sagesse: Sache que TOUT est en TOUT pour toujours. Sache qu'avec le temps tu trouveras la sagesse et tu trouveras toujours plus de Lumière sur le chemin. Sache qu'avec le temps tu trouveras la sagesse et tu trouveras toujours plus de Lumière sur le chemin. Oui, tu trouveras cela en train de reculer, ton but, de jour en jour, prendra une autre forme.

Il y a longtemps, dans les SALLES D’AMENTI, Moi, Thoth, j'étais debout devant les SEIGNEURS des cycles. Ils étaient puissants dans leurs allures de pouvoir, ils étaient puissants dans la sagesse dévoilée.

Conduit par le Résident, d'abord je les ai vus. Mais ensuite j'étais libre de leur présence, libre d'entrer dans leur conclave comme je le voulais. J'ai fait un voyage sur l’obscur sentier vers les Salles où la LUMIÈRE brille toujours.

J'ai appris des Maîtres des cycles, la sagesse apportée des cycles en dessus. Ils se sont manifestés dans ce cycle en tant que guides de l'homme qui cherche la connaissance de TOUT. Ils sont Sept, puissants en pouvoir, livrant leurs paroles à travers moi pour les hommes. Maintes et maintes fois, je me suis tenu devant eux pour écouter leurs paroles qui ne viennent pas avec le son.

Une fois ils m'ont dit: Ô homme, veux-tu obtenir la sagesse? Cherche-la dans le cœur de la flamme. Veux-tu acquérir la connaissance du pouvoir? Cherche-la dans le cœur de la flamme. Veux-tu être un avec le cœur de la flamme? Cherche alors dans ta propre flamme cachée.

Ils m'ont parlé plusieurs fois, m'apprenant la sagesse qui n’est pas du monde; me montrant toujours de nouveaux chemins vers la Lumière; m'apprenant la sagesse d'en haut. Me donnant la connaissance opérationnelle, provenant de la loi et de l'ordre du Tout.

Les Sept m'ont parlé de nouveau, en disant: Ô homme, loin au-delà du temps nous sommes venus. Nous avons voyagé depuis l’au-delà de l’Espace-Temps, oui, d’un endroit de la fin de l'Infini. Quand toi et tous tes frères vous étiez sans forme. Nous étions déjà formés de l'ordre du TOUT. Nous n’étions pas comme les hommes, mais une fois, nous aussi, nous étions comme les hommes. Nous avons pris forme en dehors du grand vide, dans l'ordre, par la loi. Maintenant, tu sais que la forme vient du sans forme, ayant une forme que pour tes yeux.

Et encore une fois les Sept m’ont parlé, en disant: Ô Thoth, Enfant de la Lumière, es-tu, libre de voyager sur le chemin lumineux vers le haut, jusqu'à ce que TOUS les UNS deviennent UN.

Nous avons été formés selon un ordre: TROIS, QUATRE, CINQ, SIX, SEPT, HUIT - NEUF. Sache que ce sont les nombres de cycles que nous avons descendus jusqu’à l'homme. Chacun ayant ici un devoir à remplir; chacun ayant ici une force à contrôler.

Pourtant, nous sommes UN avec l'ÂME de notre cycle. Pourtant, NOUS cherchons aussi un but. Bien au-delà de la conception de l'homme, l'infini s'étend dans un plus grand que TOUT. Là, dans un temps, qui n'est pas encore le temps, nous deviendrons TOUS UN avec le plus grand que le TOUT. Le temps et l'espace évoluent en cercles. Connais leurs lois, et toi aussi, tu seras libre. Oui, tu seras libre de passer à travers les cycles - de passer les gardiens qui demeurent à la porte.

Alors le NEUF m’a parlé en disant: j’existe depuis des Ères et des Ères, ne connaissant pas la Vie et ne goûtant pas à la mort. Car tu sais. Ô homme, loin dans le futur, la vie et la mort seront une avec le TOUT.

Chacun est très perfectionné, en équilibre avec les autres, dans l’Unité du TOUT. Dans les hommes de ce cycle, la force de vie est exubérante, mais la vie dans son développement devient une avec le TOUT.

Ici, je me manifeste dans votre cycle, mais pourtant je suis là dans votre temps à venir. Alors, pour moi, le temps n'existe pas, car dans mon monde le temps n'existe pas, nous sommes sans forme. Nous n’avons pas de vie et, pourtant nous existons, plus complet et plus grand, et plus libre que vous.

L'homme est une flamme liée à une montagne, mais NOUS, dans notre cycle, nous sommes toujours libres. Sache, Ô homme, que lorsque tu progresses dans le cycle qui s'allonge ci-dessus, la vie elle-même passera dans l'obscurité et seule l'essence de l'âme restera.

Alors le Seigneur du HUIT m’a parlé en disant: Tout ce que tu sais n'est qu'une petite partie. Tu n’as pas encore touché au Grand.

Loin dans l'espace où est la suprême LUMIÈRE, je suis venu dans la LUMIÈRE. J'ai pris forme aussi, mais pas tel que vous êtes.

Le corps de Lumière était ma forme du sans forme. Sache que je n'ai pas connu la VIE et que je ne connais pas la MORT, pourtant, je suis le Maître de tout ce qui existe. Cherche à trouver le chemin à travers les barrières. Parcoure le chemin qui mène à la LUMIÈRE.

Le NEUF m’a parlé de nouveau en disant: Cherche à trouver le chemin vers l'au-delà. Car sans cela il n’est pas possible de développer une conscience plus haute. Quand DEUX devient UN et que UN devient le TOUT, sache que la barrière s'est levée, et tu es libéré du chemin. Grandi de la forme aux sans forme. Tu seras libre du chemin.

Ainsi, j'ai écouté à travers les âges, en apprenant le chemin vers le TOUT. Maintenant, j’élève mes pensées vers TOUTES LES CHOSES. J’écoute et j’entends quand il appelle.

Ô LUMIÈRE, qui couvre tout, UN avec le TOUT et TOUT avec le UN, coule en moi à travers le canal. Entre en moi pour que je sois libre. Fais que je sois Un avec toutes les ÂMES, brillant dans l’obscurité de la nuit. Libère-moi de tout espace-temps, libre du voile de la nuit. Moi, un enfant de la LUMIÈRE, ordonnant: Je suis libre de l'obscurité.

Je suis sans forme vers la Lumière de l'Âme, je suis sans forme brillant comme la Lumière. Je connais les liens de l'obscurité qui doivent se briser et tomber devant la Lumière.

Maintenant, je donne cette sagesse. Libère-toi, Ô homme, vivant dans la Lumière et dans la clarté. Ne détourne pas ton visage de la Lumière. Ton âme habite dans les royaumes de la Lumière. Tu es un enfant de la Lumière.

Tourne tes pensées vers l'intérieur, non pas vers l'extérieur. Trouve la Lumière de l’Âme à l'intérieur. Sache que tu es le MAITRE. Tout le reste est apporté de l'intérieur. Grandi vers les royaumes de la Lumière. Garde ta pensée sur la Lumière. Sache que tu es un avec le Cosmos, une flamme et un Enfant de la Lumière.

Maintenant, je te donne un avertissement: ne laisse pas ta pensée se détourner. Sache que la Lumière coule à travers ton corps pour toujours. Ne te détourne pas vers les FRÈRES de L’OBSCURITÉ qui viennent des FRÈRES de L’OMBRE. Mais garde toujours tes yeux levés et, ton âme en accord avec la Lumière.

Prends cette sagesse et garde-la avec attention. Écoute ma voix et obéie. Suis le chemin vers la Lumière, et tu seras UN avec le sentier.