LE RETOUR À L’UNITÉ COSMIQUE



Le retour à l’Unité Cosmique pour ne point dire le départ de Sathya Sai Baba de notre plan terrestre. Oui, en effet, même les Avatars sont limités à cause de leur corps physique et doivent quitter à la fin de leur mission, comme Sathya Sai Baba l’a bien mentionné dans Son discours du 21 février 2009, « Les Avatars Rama et Krishna peuvent être différents l’un l’autre, par leurs noms et formes. Ils ont tous deux vécus dans leur vêtements humains jusqu’à l’accomplissement de leur mission Avatarique, et une fois que leur tâche fut accomplie, ils ont disparus. Aussi le corps n’est pas permanent. En fait, rien en ce monde éphémère n’est permanent, pas même les grands Avatars. »

« Par exemple, vous êtes maintenant attaché à ce corps physique. Vous adorez ce corps et obtenez de ce fait une grande satisfaction et la béatitude. Mais, après un certain temps, ce corps peut disparaître comme l'Avatar précédent. Alors vous ne devriez pas vous sentir triste. Quand l'Atma Divin incarné dans ce corps physique atteint sa demeure éternelle, c'est une question de joie, pas de chagrin.

Par conséquent, ne considérez jamais le corps physique comme permanent. Les corps apparaissent selon le temps et les circonstances. Une fois que le temps prescrit est terminé, ils disparaissent simplement. Même les expériences acquises par le corps physique disparaissent.

Les Avatars viennent, accomplissent leur mission et disparaissent. Vous devez donc méditer sur la Divinité, qui est vraie et éternelle. » Discours du 23 février 2009

Nous sommes dans une période où les choses s’accélèrent, le temps nous semble passé plus vite. L’humanité avance à grands pas vers une transformation majeure, à tous les niveaux, matériels aussi bien que spirituels. Sathya Sai Baba a lui-même mentionné à quelques reprises, depuis quelques années, que nous allons être témoin de grands changements dans les années à venir. Si nous admettons que le temps accélère, il en est de même pour la mission de Baba qui tire déjà à sa fin.

Sathya Sai Baba dans son discours du 3 juillet 1993 est très clair à ce sujet, « Pour chaque sujet concerné, mes pensées sont toujours sublimes et exemplaires. Vous devez noter que la vie de Swami est entre Ses propres mains et non pas entre celles de qui que ce soit d’autre. Si Je le veux, Je peux vivre aussi longtemps que J’en ai envie. Je peux aussi terminer cette vie selon Ma volonté. C’est Ma volonté qui décide et personne d’autre. La raison en est Ma pureté, Mon altruisme et Ma Divinité. De quel autre témoignage avez-vous besoin ? La vie de ceux dont le cœur est pur est dans leurs mains et pas entre celles des autres. »

Pourtant plusieurs fois au cours de Sa vie et encore dernièrement, le 5 octobre 2003, Sathya Sai Baba a mentionné qu’il serait avec nous jusqu’à l’âge de 96 ans ! Comment devons-nous comprendre Son message ? Baba en tant qu’Être Divin est éternel, avec ou sans son corps, Il est avec nous, « Je peux faire ce que Je veux. Mais ceux qui se fient qu’à la forme physique pensent que Swami vieillit. La jeunesse et la vieillesse sont liées au corps et non à Moi. Je suis toujours le même. Je peux faire n'importe quoi. Cependant, ce corps est à vous. Il est venu pour votre intérêt. Vous pouvez le changer de la manière que vous aimez. Si vous pensez que Swami est fort et sain, alors oui, il L’est. Il n'y a aucune faiblesse en moi. Mes Angas (membres) peuvent sembler être faible. Mais, Je ne suis pas Angaswarupa (l’apparence physique), Je suis Atmaswarupa (l’Incarnation du Soi). Partout où vous pouvez aller, adorer Dieu comme Atmaswarupa. Ne l'identifiez pas avec un Akara (une forme). Renoncez à la conscience du corps et développez la conscience Atmique (du Soi). C’est seulement quand vous menez une vie spirituelle que vous pouvez visualiser Atmaswarupa (l’Incarnation du Soi). Si vous M'identifiez avec le corps, Je ne peux même pas marcher deux pas. Ne pensez pas à l’Akara (la forme). Croyez que Je suis l'Atmaswarupa (l’Incarnation du Soi). »

Et puis dans le discours du 21 octobre 2007, qui est encore plus récent, il est dit, « Le corps n'est pas permanent. Par conséquent, n’accordez pas d'importance à Deha (le corps physique). Dehi (le Résident intérieur, le Soi) est important. Lui seul est l'incarnation de la Vérité. C'est une sérieuse erreur d’ignorer un tel Résident. Quand vous mettez votre confiance dans le Résident et comptez sur lui, il s'occupera de tout. Nous ne devrions jamais oublier Dehi (le Résident, le Soi), qui est Niramaya (exempt de tous les maux)…. Le corps physique est sujet à certaines limites. Ce corps aussi bien que tous les autres corps sont limités. Chaque corps a sa propre limite. Aucun ne peut traverser cette limite. Comme les jours avancent, la limite s'approche rapidement. »

Dans tous Ces discours Baba nous prépare d’une manière indirecte à accepter l’inévitable, Son départ dans un temps, peut-être plus cours que nous pouvons l’imaginer. Nous devons aussi savoir que tous les discours de Baba sont écrits à différents niveaux de conscience. Chaque personne peut en retirer un enseignement différent, selon le temps où il est lu et compris. Chacun de Ses discours cache des vérités et un enseignement profond, un message qui parfois est compris à la lecture de d’autres discours, parfois écrits il y a très longtemps. Le message de Baba n’est pas toujours facile à saisir à la première lecture, c’est pourquoi il est recommandé de lire et relire souvent les discours.

Dans Son discours du 16 février 2007, Il s’exprime ainsi, « En vérité. Ce corps a déjà 81 ans. Il durera encore pendant quelques années. Je dois entretenir ce corps pour vous fournir de la joie à tous de différentes manières. Très bientôt, Je vais vous procurer de la béatitude infinie. Pour ceux qui seront heureux de voir Mon corps physique en bon état, le corps est important et nécessaire. Par conséquent, c'est également Mon devoir de prendre grand soin de Mon corps physique. » Nous nous interrogeons parfois si Baba parle vraiment de ce corps-ci ou celui de Prema Sai qui sera en bonne santé ! Nous savons que dans les discours où Baba a employé le terme « très bientôt » cela signifiait dans 25 ans ! Car pour Lui le temps est l’instant présent.

Allons encore plus loin dans notre réflexion pour les messages suivants reçus de différentes personnes, qui n’ont aucun lien, ni de près ni de loin entre elles.

Isaac Tigrett, dans une conférence donnée au Texas, États-Unis, en 2009, a répondu à une question posée par un dévot qui s’informait de Baba, « Swami est en train de nous quitter. Il a été comme Il devait être. Il a annoncé sur sa vie, divers stages, étapes qu’Il aurait à faire. Il se retire, maintenant. Il y a eu énormément de rumeurs à propos de choses différentes qu’Il a accomplies ou n’a pas accomplies. Je sais en fait qu’Il est en contrôle de tout… »

« Il marmonne quelques phrases et continue son chemin. Parce qu’Il nous aime. Il ne veut pas nous blesser. Il s’en va. Il devient très sentimental, Il pleure tout le temps, je pleure avec Lui, plusieurs fois, Il est très sensible. Il sait qu’Il s’en va, Il est très sentimental. Vous devez vous souvenir que c’est un dieu-homme. Il a tous les droits d’être sentimental. Il a tous les droits de nous adorer. Et croyez-moi c’est une grande difficulté dans le profond de Son cœur, dans Son cœur humain de faire ce travail qui est de tranquillement quitter la scène. Il va mourir. Il va quitter Son corps. Donc êtes-vous prêts. Qu’est-ce que vous allez faire ? »

Dans les années passées, Sathya Sai Baba a fait plusieurs fois allusion, dans des entrevues privées à l’ashram, qu’Il pourrait quitter son corps plus tôt que prévu, sans rien préciser d’autre. Ce n’est pas un hasard que l’année 2010 fut consacrée à tant de pèlerinage à l’ashram. Baba aurait demandé à tous les pays de venir en pèlerinage avant son 85e anniversaire, ce qui a été fait, les pays ont répondu généreusement à cette demande et des dizaines de milliers de dévots ont bénéficié de Sa bénédiction.

Pourquoi avant son 85e anniversaire et non pas des pèlerinages échelonnés sur plusieurs années ? Selon moi, et je peux me tromper, car je suis qu’un simple humain, les temps sont venus d’accélérer le processus qui nous propulsera vers le nouvelle Âge d’Or avec l’aide de Prema Sai, Sa dernière incarnation dans le Kali Yuga.

Dans la même ligne de pensée que Isaac Tigrett, en juillet 2010, une amie du nom de Lora, médium de haut niveau, qui travaille avec les Maîtres et plusieurs Divinités, a reçu le message suivant de Sathya Sai Baba, « Mon passage est près de se vivre et vous le savez à l’intérieur de vous… car Je choisis le moment de ce passage en toute conscience alors que vous-même le ferez avec moi dans un autre niveau de connaissance. C’est avec cette sagesse et ce discernement que J’aimerais que vous continuiez d’avancer, non pas dans la crainte de Mon départ, mais dans la joie de Mon retour à l’Unité Cosmique et Divine de mon Être supérieur qui a compris que l’heure est venue pour Moi de quitter ce plan où J’ai œuvré pendant plusieurs décennies, pour apporter un renouveau à tous ceux qui sont venus entendre Mes enseignements, ces enseignements ne meurt pas dans l’esprit et continuent à se propager et continueront à grandir à travers vous et à travers plusieurs autres personnes qui seront les portes paroles de ce que vous avez entendu, de ce que vous avez vue et de ce que vous avez compris… »

Aussi, un ami qui ne désire pas être connu, médium et dévot de Baba, le 12 décembre 2010 a demandé à ses guides et maîtres si Sathya Sai Baba allait nous quitter bientôt, la réponse fut immédiate… « Sous peu… sous peu… Nous n’avons point la permission de donner la date. Cependant, dans celui-ci, le processus est bien établi à l’intérieur de Lui, pour qu’Il puisse quitter, se ressourcer, ce que cet Être a fait pour l’humanité est gigantesque, titanesque, alors celui-ci mérite bien le repos, non point dans les années futures, mais sous peu… à vous de suivre votre sensation. Celui-ci est épuisé, épuisé… l’Esprit est extrêmement fort, mais la matière est si fragile, si fragile, le corps est épuisé… »

Bien que certaines personnes puissent juger sévèrement les messages reçus par les médiums, c’est une source d’information qui ne doit pas être négligée si le canal est pur et sincère. Libre à chacun de l’accepter ou de le rejeter.

De toute manière Sathya Sai Baba nous prépare lentement à Son départ prochain, certains dévots reçoivent des messages en rêve, en vision, d’autres par intuition et voyance. Tout comme la même chose a été faite lors de son séjour sur terre, dans Son incarnation précédente, en tant que Sai Baba de Shirdi, des indices furent données ici et là, mais très peu ont compris tout le sens de Ses paroles. Aujourd’hui, Il utilise Ses discours, les personnes dans Son entourage ou d’autres dans le monde pour nous annoncer, en toute simplicité, de Son retour à l’Unité Cosmique.

Ce texte de réflexion n’engage que l’auteur et non point l’organisation ou autre personne.
Il est donné en toute simplicité, sans prétention, afin que le « choc » soit moins violent, le temps venu.

Denis Marcil, responsable du site Sadhana
Publié le 2 janvier 2011