PETITS FRÈRES


Nous devons faire une distinction entre les Grands Frères qui sont les gardiens de la Terre, les enseignants et les protecteurs de la race humaine, et les Petits Frères qui viennent sur notre planète pour prendre, échanger et profiter de l’être humain.

Dans mon enfance lorsqu’il était question d’extra-terrestre, c’étaient des Martiens, ces petits hommes verts avec des antennes sur la tête. C’était la caricature donnée aux êtres de l’espace. Puis plus tard, ce fut le «petits gris». Ces êtres méchants qui enlevaient les gens pour les analyser et peut être même les manger. C’était de la désinformation bien planifiée par les gouvernements pour inculquer la peur de tout ce qui venait d’ailleurs.

Aujourd’hui nous savons qu’il y a une multitude de races extra-terrestres. Dans les années 80, les États-Unis ont déclaré qu’il y avait 57 races qui visitaient la Terre. Les Russes pour leur damier le pion ont déclaré qu’il y avait 58 races. Plus tard, en 2005, Paul Hellyer, ex-ministre de la Défende Nationale canadienne a déclaré que son ministère avait répertorié 80 races extraterrestres. Ce n’est pas si mal pour des gouvernements qui font tout pour nier l’existence des extra-terrestres.

En réalité ce sont plus de 500 races extra-terrestres qui visitent régulièrement la Terre et les planètes de notre système solaire. Ces races sont originaires de toutes les parties de l’univers. Un grand nombre de ces races ne sont que de passage dans notre système solaire. Parfois même, ils entrent par erreur dans notre 3e dimension et tentent d’en sortir un plus vite, réalisant qu’ils n’ont rien à faire ici.

Ces êtres extra-terrestres, depuis toujours, se sont présentés sous de multiples formes et apparences; humanoïde, reptoïde, insectoïde et dinosauroïde. Julie, notre contact, notre Grande Sœur des dimensions supérieures dira de ces êtres : « Il en a des grands et des petits, des gros et des minces, des beaux et des moins beaux, selon notre perception, tout est relatif.» Ces êtres ont la possibilité de modifier leur apparence à volonté.

L’homme dans son besoin de comprendre, a classé ces races par leur point d’origine selon le témoignage des contactés. Dans cette classification nous trouvons les Petits Gris de Zéta-Reticuli, les Végans, les Siriens, les Cassiopéens des Pléiades, les Lyriens d’Orion, les Pléidiens, les Andromédiens, le Vénusiens, etc. En fait, des êtres de toutes les planètes et systèmes solaires de notre galaxie et des galaxies voisines.

Une autre classification fut présentée selon leur apparence.

- Les petits de 0,30 m à 1,20 m
- Les êtres de Réticuli 1,20 - visage rond, grands yeux et corps fins
- Les êtres d'Andromède 0,30 m - véhicules de forme-énergie, très intelligents
- Les êtres moyens 1,60 à 2,50 m
- De la planète Iarga 2 m, issus d'une civilisation avancée
- Les Lyriens : corps élancé - civilisation 5000 ans d'avance sur les Terriens
- Les Végans, de Véga : peau mate - visage triangulaire - 3250 ans d'avance sur nous
- Les Dals : morphologie caucasienne - 3 600 ans d'avance
- Les Pléïadiens : peau très fine, très proches des Terriens - 3000 ans d'avance
- Les Bauis, déjà présents sur la Terre au temps de l'hyperborée
- Ceux d'Alpha du Centaure : grands, blonds, disposant d'un dynamisme psychomoteur
- Les êtres de Procyon : peau jaune ou vert clair - vie très collective
- Les êtres d'Orion : race assez corpulente – instructeurs
- Les nains : les robots, les cyclopes, les géants, les divers
- Ceux d'Epsylon Endoni : peau d'écaille rugueuse, 2 m - technologie avancée (étoile à 20 années-lumière de la Terre)
- Androïdes mi-humains, mi-robots vus par Enrique Castello dans un vaisseau
- Les géants hyperboréens, 7 à 8 m de haut - traces de leurs pieds en Polynésie
- Ceux du Cygne : peau foncée - amphibiens

Voici un texte inspiré de Lyssa Royal écrit par Jean Casault dans un article Essence et Origine des IS sur son site web. Elle décrit à sa manière la venue de nos Frères sur Terre.

« Lyssa Royal définit alors les caractères spécifiques qui firent l’apparition des premières races sur terre, sans préciser à quand remonte ce processus, mais on parle évidemment de milliards d’années. Comme déjà dit, les premiers arrivés furent dans la Lyre et c’est de là que nous tirons tous nos origines. Il y eut d’abord un monde que nous appelons Apex qui allait devenir plus tard le domaine des Réticulliens ou... les Gris.

Les Lyriens furent donc un premier pôle qui s’opposa aux Végans de Vega. Il ne s’agit pas ici de déterminer une notion religieuse de Bien ou de Mal mais plutôt de Positif et de Négatif.

Pendant ce temps dans le secteur d’Arcturus se développait une civilisation archétypale de l’avenir de la Terre, un monde parfait constitué d’êtres énergétiques.  Appartenant à la sixième densité. Ce sont des êtres qu’on pourrait qualifies d’archangéliques. Sont-ils les êtres Bleus. Quant aux Gris, les Zétas Reticulliens ils sont arrivés à peu près à la même époque.

Cette même dynamique visant l’intégration entre le Positif et le Négatif fut reprise par la suite dans deux secteurs du ciel. Sirius par des éléments Lyriens et Orion par des éléments à la fois Lyriens et Végans.  De nombreuses races diverses ont vu le jour depuis ces deux grands pôles. Dont évidemment les Pleiädes qui viennent directement de la Lyre. N’oubliez pas que tout ce beau monde ayant conquis l’espace et les autres dimensions, il y eut des rencontres génétiques multiples, co-création de races à n’en plus finir : les Centauriens, Tau Cétiens, etc…

Notez que les Reptiliens, sont absents ici des groupes primaires qui ont fondé la vie dans cet univers. C’est qu’en réalité les Reptiliens ne sont pas nécessairement une Race, mais un sous-groupe pouvant appartenir à différentes races. Les Végans tout aussi beaux blonds peuvent-ils être par exemple ont un sous-groupe d’apparence reptoïde et insectoïde. Ce concept a été repris dans la série Star Trek Enterprise avec les différents sous-groupes raciaux de la Race Xindi. C’était la première fois qu’une série télévisée évoquait des sous-groupes raciaux provenant d’une même origine. Déjà dans un Star Trek intitulé Nemesis, on découvre un sous-groupe de la race Romulienne.

De la Lyre sont sortis plusieurs éléments formant des points forts, positifs et négatifs, soient Sirius et Orion, duquel tous les autres types de civilisations existantes sont originaires. Incluant les  Réticuliens. »

Les Petits Frères viennent de toutes les planètes connues et inconnues et peut être même d’un autre univers. Les nommer tous est impossible et le sera toujours, car nous vibrons dans la dualité de la 3e dimension alors que ces visiteurs de l’espace sont des êtres de la 3e à la 12e dimension. Comme comprendre et concevoir ce qui est au-delà de notre densité, très difficile voire impossible pour la presque totalité des terriens.

Les Petits Frères que viennent-ils vraiment prendre ou échanger en réalité. Il faut comprendre que les conditions de vie ailleurs, sur d’autres planètes, ne sont pas ce qu’il y a sur Terre. La Terre est un endroit privilégié et très convoité par toutes les races extra-terrestres des autres mondes. Des ententes ont été prise avec l’accord du Conseil Galactique de permettre aux Petits Frères, ce qui veut dire des centaines de races qui visites la Terre de venir puisez dans les ressources naturelles de la Planète.

Ces ressources naturelles sont en tout premier l’eau qui se fait rare sur plusieurs planètes dans notre système solaire de même que dans les autres systèmes solaires de la galaxie. L’eau est un élément essentiel à vie sous toutes ses formes. Les extra de la Terre sont aussi des formes de vie issues de la même source, le Grand Soleil Central. Puisque nous sommes tous unis dans l’univers, la Terre est mise à la disposition de ces autres formes de vie pour leurs besoins de base. Donc, l’eau est largement puisée sur notre Terre. Non seulement l’eau douce, mais l’eau de mer. L’eau contient une énergie régénératrice que nous les humains ignorons ou du moins nous ne tenons pas compte. Nous sommes privilégier d’avoir cette ressource en abondance, mais nous la gaspillons et la polluons sans retenu alors que des êtres d’autres systèmes solaires font le voyage de plusieurs années lumières pour venir puiser cette rareté dans l’univers.

La deuxième chose qui intéresse les êtres de l’espace ce sont les minéraux. Ils ont besoin de plusieurs minéraux qu’ils n’ont pas en quantité suffisante sur les planètes, ce sont l’or et le cuivre. L’or est très recherché. Les premières expéditions sur la Terre, il y a des milliards d’années, étaient pour y puiser de l’or qui sert de combustible aux vaisseaux de l’espace. Certaines races utilisent encore ce combustible, alors que d’autres ont une technologie différentes pour la propulsion des vaisseaux.

La troisième chose qu’ils viennent puiser sur terre et pour cela ils ont besoin de l’humain, c’est la régénération cellulaire. L’être humain est issu de plusieurs races extraterrestres. Au début il était un être mi reptilien mi humain. A la suite de 33 modifications génétiques au cours des centaines de millions d’années, il est devenu l’être humain connu de nos jours habitants la Terre, comme vous et moi le sommes. Donc, nous avons tous une bonne quantité de gènes extraterrestres en nous. Ce qui est très intéressant pour les races qui visitent notre planète. Pour eux c’est une bonne ressource de régénération puisque nos gènes sont compatibles avec leurs gènes. Nous venons de la même souche extraterrestre. Nous sommes eux et ils sont nous. Nous sommes tous de la même famille de l’espace, même si les formes physiques varient.

Plusieurs races extra-terrestres, en particulier des êtres appelés les Petits Gris, mais également plusieurs autres races de même apparence, ont une déficience génétique. Pour corriger cette situation, ils ont besoin d’enzyme, de sécrétion hormonale pour redonner force à leur système. Ces enzymes sont puisés dans les corps humains, les êtres vivants sur terre. Selon un accord avec les grandes puissances du monde, en échange d’une technologie avancée, des humains sont « enlevés » si je peux employer ce terme, pour satisfaire leur exigence de régénération vitale. Chaque année des milliers de personnes disparaissent sans laisser de trace. Parfois c’est un avion ou un bateau qui disparaît avec ses passagers. Dans d’autres cas, lors de cataclysmes naturels, un tsunami par exemple. Il est déclaré qu’il y a 50 000 morts et 30 000 disparus. Parmi ces disparus, ce ne sont pas tous des gens qui ont trouvés la mort par noyade. Un grand nombre qui devait trouver une mort certaine sont aspirés par des vaisseaux pour servir à la régénération cellulaire des extra de la terre, en particulier les Petits Gris. Ces derniers sont appelés à quitter la Terre sous peu. Plusieurs sont déjà partis heureusement. Les autres devront suivre bientôt. Les autres races sont moins renégats que ces derniers. Ils prennent contact avec les êtres humains de multiples façons, puis retournent les humains d’où ils sont venus.

Entre les Petits Frères et les Grands Frères il y a une grande différence, comme mentionné au début. Mais voici ce que j’ai reçu d’un Grand Frère.

« Les Petits Frères sont ceux qui aiment bien faire les jambettes aux êtres humains. Et nous les Grands Frères empêchons les Petits Frères de faire des jambettes à l’être humain. Les Petits Frères sont ceux qui cherchent l’involution de l’âme. Les Grands Frères sont ceux qui cherchent l’évolution. Quelque fois le Grand Frère doit ramener le Petit Frère à l’ordre. »

Les Petits Frères ont voulu détruire plusieurs fois la race humaine. Nos pensées et nos actions violentes se répercutent partout dans l’univers et nuisent à plusieurs races dans leur avancement spirituel. En détruisant la race humaine de la Terre, ces races étaient libres d’avancer beaucoup plus vite. Mais les Grands Frères veillent sur nous. Ils ont dit : « Non Point, vous ne pouvez pas détruire ce que nous avons créé. » Voilà un des buts des Grand Frères. Lorsqu’il y a débordement, les Grands Frères interviennent pour éviter qu’il y ait des abus selon l’entente avec le Conseil Galactique.

Le Petits Frères et les Grands Frères ont leur raison d’être. Ils cohabitent sur Terre depuis le début des temps. Ils étaient là bien avant la « création » de l’homme et le seront pour toujours. Ce sont les premiers et les vrais habitants de la Terre.