LA GRANDE PYRAMIDE




Photos de l'auteur. 1. Sphinx et Pyramide, 2. Sortie du tunnel initiatique, 3. Chambre du Chaos sous la pyramide.



Je vais l’appeler la Grande Pyramide de Gizeh d’Égypte et non la pyramide de Khéops pour la simple raison que Khéops n’a rien à voir avec la construction de ce magnifique « monument ».

La description de la Grande Pyramide est classique et les données sont sensiblement les mêmes d’un auteur à l’autre. Données reconnues et véhiculées par les autorités Égyptienne.

- Construite vers 2 600 ans av. J-C. afin de servir de tombeau au pharaon Khéops.
- Hauteur d’origine 146.58 mètres avec le pyramidon. 280 coudées royales anciennes.
- Aujourd’hui 136 mètres, car le pyramidon fut enlevé et transporté ailleurs.
- Base de 230.35 mètres ou 440 coudées royales anciennes.
- Nombre de blocs 2.3 millions. Certains disent jusqu’à 4 millions !
- Bloc de 2.5 tonnes en moyenne. Il y a des blocs de plus de 10 tonnes.
- Poids de 5 millions de tonnes. Certains l’estiment jusqu’à 6.2 millions.
- Masse de 2.6 millions de m3 .
- Intérieur : 136 dalles de granite ajustées avec une très grande précision.

Lors de mon passage en Égypte, avec un groupe initiatique, au début de l’année 1986, j’ai eu le privilège de visiter les trois pyramides du plateau de Gizeh. La plus impressionnante fut sans contredit la Grande Pyramide. À l’intérieur j’ai visité de bas en haut, c’est-à-dire du la chambre du chaos, dite inachevée à la chambre du roi. Dans le grand couloir et dans la chambre du roi, les blocs sont si parfaitement ajustés qu’il y est impossible d’y introduire dans les joins un objet de l’épaisseur d’une feuille de papier. C’est donc dire qu’il a fallu des instruments d’une très grande précision pour tailler les blocs de granit et les ajuster à la perfection.

Faire croire aux gens que la Grande Pyramide fut construite par des esclaves qui ont travaillés avec des outils de cuivre et un maillet de bois pour tailler les blocs est ridicule. Pourtant c’est la version officielle que notre guide égyptienne nous a donné lors de la visite de ce « tombeau. » Ils nous furent impossibles de lui faire dire autre chose que la version qu’elle avait apprise des autorités. Il en fut de même pour tous les autres monuments et temples visités lors de notre séjour.

À quoi sert ou a servi la Grande Pyramide et qui l’a construite ?

Depuis des siècles plusieurs chercheurs et pseudo-scientifiques ont tenté d’apporter une réponse à ces questionnements. La controverse est très grande sur le sujet entre ces chercheurs.

- La première est la version officielle des autorités Égyptienne, il s’agit du tombeau du pharaon Khéops de IVe dynastie. Pourtant sa momie ne fut jamais retrouvée et dans la chambre du roi et aucune inscription n’y fait mention, contrairement aux autres tombeaux de l’Égypte.
- La pyramide a servi à entreposer du grain. Pourquoi un monument si imposant avec si peu d’espace de rangement aurait-il été construit à cette fin. Une stupidité.
- Un monument témoin du passé basé sur les mathématiques et l’astronomie.
- Une pompe hydraulique géante du type bélier à cause de certaines chambres inondées.
- Une centrale énergétique utilisant la résonance non linéaire ou résonance de Schumann.
- Un centre initiatique utilisé par les anciennes écoles de mystère.
- Un monument érigé par les Atlante lors de leur arrivés sur ce territoire pour remplacer la pyramide énergétique de leur lieu d’origine, l’Atlantide.
- Un monument érigé par le peuple de Dieu, voire les extraterrestres pour établir une relation entre l’homme et Dieu.
- Une porte des étoiles, un centre de téléportation, lieu d’un puissant vortex.

Nous voyons avec le temps que les hypothèses se précisent et apportent des réponses plus vraisemblables que celles du moyen-âge ou celles véhiculées par la science officielle.

Avant que la dernière partie de l’Atlantide disparaisse dans l’océan Atlantique, il y a de cela près de 12 000 ans, les Atlantes occupaient déjà un territoire connu aujourd’hui sous le nom d’Égypte. L’Atlantide n’était pas seulement quelques îles isolées de l’Atlantique, mais couvrait la totalité de l’hémisphère Nord de la planète. L’hémisphère Sud était occupé par ce qui est connue comme la Lémurie. Deux civilisations qui ont connues leur apogée et leur déclin. Le reste de ces deux grandes civilisations se sont enfoncées dans la mer lorsque le temps pour eux était venu de disparaitre à la suite d’un conflit entre ces puissances.

Ces deux civilisations ont laissé des vestiges de leur savoir sous forme de monuments. Vestiges qui aujourd’hui font l’objet de beaucoup de spéculations et d’hypothèses. Tant et aussi longtemps que l’homme ne reconnaîtra pas l’existence de ces civilisations avancées du passé, il ne pourra pas comprendre le sens de ces vestiges trouvés au peu partout sur la planète. Je vous suggère de lire à ce sujet « Histoire de l’humanité, dans la rubrique Nouveau Monde du même site. »

Bien avant 12 000 ans la Grande Pyramide fut construite par les Atlantes qui cohabitaient avec diverses races extraterrestres. Ils savaient que les pyramides des dernières îles de l’Atlantide étaient en danger et allaient disparaitre dans la mer. Il se devait de construire une nouvelle pyramide sur un sol stable, du moins plus stable que sur une île de l’Atlantique. Le plateau de Gizeh fut choisi pour sa position énergétique et stratégique. Avant la construction de la pyramide, la Sphère d’Amenti fut installée dans le sous-sol. Il s’agit d’un centre énergétique pour la régénération des corps. Plusieurs pharaons après leur décès ont retrouvé la vie dans ce cette Sphère d’Amenti. Ils ont quitté notre monde pour s’installer sur une autre planète de notre système solaire. Après l’implantation de ce centre de régénération par des êtres de la Lignée Solaire, la construction de la Grande Pyramide a débuté.

La construction a nécessité peu d’homme. Aucun esclave n’y a participé. La technologie utilisée était au-delà de tout ce qui est connu de l’homme d’aujourd’hui. Le système de coupe énergétique des blocs, le transport et la mise en place. Les blocs furent découpés au laser, tout comme les obélisques retrouvés un peu partout en Égypte. Le transport sait fait par la lévitation, un système antigravitationnel. Lors de la mise en place un procédé était utilisé pour amollir la pierre afin qu’elle s’emboite parfaitement avec les pierres voisines. C’est pour cela que dans le grand couloir de la pyramide et la chambre du roi, il est impossible d’introduire le moindre objet dans les joints. Les pierres s’ajustent parfaitement l’une sur l’autre.

La Grande Pyramide fut construite avec des données mathématiques et astronomiques bien précises. Aujourd’hui il nous serait impossible de reconstruire un tel monument.

La Grande Pyramide fut construite à des fins énergétiques et continue après tous ces siècles à accomplir sa tâche sans interruption. L’homme ne peut pas interféré dans ce travail, mais peut en bénéficier. C’est pour cette raison qu’au temps des Égyptiens, les Écoles de Mystère utilisaient la Grande Pyramide à des fins initiatiques. Ces Écoles connaissaient la valeur énergétique du lieu. Le candidat était conduit devant le Sphinx, une porte s’ouvrait, il y entrait et par un couloir souterrain, par un tunnel il se rendait à la Grande Pyramide. L’arrivé dans la Grande Pyramide se faisant dans la chambre du chaos, connue sous le nom de chambre inachevée, située sous la pyramide. Le candidat devait trouver son chemin et monter jusqu’à la chambre du roi. Plusieurs portes devaient être franchies, portes qui aujourd’hui ont disparues. Il se couchait dans le sarcophage et attendait l’éveil spirituel qui allait le conduire à l’illumination. Puis le candidat, à la fin de l’expérience, était reconduit à l’extérieur.

Aujourd’hui les couloirs souterrains sont fermés et il est impossible de passer quelques jours couché dans le sarcophage de la chambre du roi. Mais cette initiation de manière symbole se poursuit avec certaines Écoles Initiatiques. C’est avec une de ces Écoles que j’ai pu suivre, de manière symbolique, le parcours des candidats du passé au sein de la Grande Pyramide.

La Grande Pyramide n’est pas unique au monde. L’Égypte compte à elle-même un grand nombre de pyramides. Les plus anciennes sont les mieux construites. Celles qui sont plus récentes le sont moins, car les Grands Frères s’étaient retirés de l’Égypte.

À la même époque d’autres pyramides furent construites dans le monde, je dirais sur toute la surface de la terre. À Kushan et Chocha en Iran, à Ziggurat en Irak, à Shindi et Kirmana au Soudan, à Teotihuacan et Chichen Itza au Mexique, à Kolker au Cambodge, à Java en Indonésie, à Xi’an et Ji’an en Chine et à plusieurs endroits en Europe pour ne nommer que ceux-là.

La Grande Pyramide est un puissant vortex relié à la spiritualité. Elle fait partie d’un réseau de 18 vortex à travers le monde. Ce vortex est largement utilisé par les êtres qui habitent la Sphère d’Amenti en dessous, c’est-à-dire les Grands Frères.

Pour en connaitre plus au sujet des vortex et de la Sphère d’Amenti, je vous suggère de lire, encore sur le même site, les rubriques Sphère d’Amenti et Vortex spirituels dans Extra-terrestre, sur le même site.

Denis Marcil, auteur du site Sadhana