JÉSUS et MARIE MADELEINE




Photos: 1. Jésus, 2. Jésus. 3. Marie Madeleine





Jésus le Christ, le Fils unique de Dieu, le Sauveur de l’humanité, il est mort pour nous sauver. La deuxième personne de la Trinité. Sur ses enseignements l’Église catholique fut fondée. C’est de cette manière que l’Église nous présente Jésus.

Nous devons faire la différence entre le Jésus évangélique et le Jésus physique et historique. Il y a un fossé énorme que l’Église n’a jamais voulu combler. Jésus nous fut toujours présenté comme une divinité, un Fils de Dieu, jamais autrement. Mais qui est Jésus exactement. Qui est l’homme qui se cache derrière le personnage biblique ? Certains auteurs de roman ont présenté Jésus comme un homme vraiment ordinaire, avec des désirs charnels comme tout autre homme, un homme qui s’est marié et a eu des enfants avec la femme qu’il aimait. Un homme révolutionnaire qui voulait s’en prendre au gouvernement Romain et qui en a payé de sa vie. Est-ce bien cela Jésus ?

Je vais vous présenter un visage différent de Jésus, un Jésus qui est tout autre. Inconnu des théologiens et du grand public.

Immaculée conception
(Ce message est inspiré d’une Grande Sœur extra de la Terre)

À cette époque, il y avait la Fraternité Essénienne qui œuvrait dans la région du Mont Carmel en Galilée. Cette fraternité avait un lien direct avec les Grands Frères de Terra et elle représentait les gardiens de la connaissance.

Anne et Joachim étaient des membres loyaux de la fraternité Essénienne, ils habitaient près de Jérusalem et nom au Mont Carmel. Ils avaient une pureté de cœur remarquable. Ce couple avait une jeune fille du nom de Marie, qui était aussi d’une très grande pureté et menait une vie exemplaire pour son jeune âge.

Un jour, où elle était seule dans la maison et ses parents à l’extérieur, une lumière bleue est apparue devant elle, une lumière très éblouissante. De cette lumière est apparu un homme, un messager, que la religion a présenté comme un « ange ». Plus tard, il fut nommé l’archange Gabriel. Il a dit : « Je vous salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous porterez un être de notre race, vous enfanterez un petit enfant, celui-ci sera très différent, il aidera l’humanité à évoluer et à avancer. Au cours de sa vie, il portera le nom de Jésus, car ceci est le nom qui se rapproche le plus du nom de son âme. » Marie lui dit : « Comment cela peut-il arriver? Je n’ai point connu d’homme à ce jour. » Le messager la rassura que tout se déroulerait comme prévu et qu’elle n’avait aucune crainte à se faire à ce sujet. Il lui dit aussi de rencontrer sa parente Élisabeth et qu’elle portait déjà un enfant, bien qu’elle soit âgée et stérile. Cet enfant portera le nom de Jean le Baptiste, un autre Grand Frère de Terra.

Peu de temps après, Marie s’est rendue au temple Essénien d’Hélios pour un rituel de pleine lune. Cette jeune fille, lors des rituels sacrés, avait le rôle de la vestale, c'est-à-dire de la gardienne du feu. Elle aimait ce rôle et le jouait à la perfection. Un jour, elle vécut une expérience qui la marquera pour toute sa vie. A la fin d’un rituel, alors qu’elle était restée seule dans le temple, elle vit une grande lumière bleue devant elle, semblable à celle qu’elle avait vue chez elle. Cette lumière semblait emplir toute la pièce. De cette lumière est sortie une petite Boule Bleue qui s’est dirigée vers elle et a pénétré dans son ventre. Elle s’est sentie étourdie et fut prise de vertiges. Sans dire un mot, elle s’est retirée dans une petite chambre voisine du temple pour se reposer et boire un peu d’eau. Elle s’est longuement interrogée sur cette expérience vécue dans le temple. Elle se souvenait toutefois des paroles du messager qui lui avait dit qu’elle porterait un enfant sans avoir connu d’homme.

Les Grands Frères lorsqu’ils désirent s’incarner sur Terre, utilisent souvent la Boule Bleue. Nous l’avons vu avec Marie et Élisabeth. Elles ont donné naissance à deux êtres qui devaient s’incarner à la même époque pour accomplir leur mission, Jésus et Jean le Baptiste. Il en fut de même pour Sarah, épouse d’Abraham qui donna naissance à Isaac, soit plusieurs siècles avant cet événement. Plus tard, vers la fin du Kali Yuga, Easwaramma donna naissance à l’Avatar Sathya Sai Baba de la même manière. Une Boule Bleue est pénétrée en elle lorsqu’elle puisait de l’eau au puits du village. Elle a enfanté d’un garçon 10 mois plus tard. Si ce processus n’est point employé, l’adombrement est utilisé, c’est-à-dire que l’âme d’un être très avancé entre dans le corps d’un enfant déjà né. Ce fut le cas de la troisième incarnation de l’Avatar Sai Baba, sous le nom de Prema Sai Baba.

Jésus, jusqu’à l’âge de 6 ans, fut élevé par ses parents comme un enfant ordinaire. Son père adoptif Joseph ne lui portait pas trop d’attention, ce dernier avait déjà plusieurs autres enfants d’un précédent mariage. Jésus fut conduit au Mont Carmel pour son noviciat qui dura de nombreuses années. C’est au Mont Carmel qu’il a atteint la maîtrise et est devenu un initié Essénien.

À l’âge adulte Jésus se retira dans le désert, seul dans cette solitude infinie, son âme s’est retirée de mon corps, une parcelle de l’Énergie de Melchizedek, un Grand Frère, une entité de la quinzième dimension est entrée en lui. Ceci a formé sa nouvelle âme. Une authentique manifestation de l’Esprit-Saint, du Christ Cosmique. Ce ne fut point simplement un adombrement partiel et passager, mais un échange d’âme. Il n’était plus Jésus, mais Melchizedek manifesté. Il a gardé le nom de Jésus, car les gens le connaissaient sous ce nom.

Jésus fut ordonné prêtre selon l’Ordre de Melchizedek dans un temple Essénien, le même temple où sa mère a reçu la conception. Par la suite, il a fréquenté souvent ce temple en compagnie de Jean le Baptiste pour enseigner en privé à ses frères et sœurs Esséniens. Dans sa mission, il s’engaga à servir son prochain en s’oubliant moi-même. Toutes ses actions étaient orientées vers le bien et pour le bien.

Dans l’ancien monde, Jésus fus connu sous plusieurs noms : Yeshua Ben Joseph, Yeshua, Jeshua, Isa, Sananda et Jésus entre autres. Jésus est le nom sous lequel il fut le plus connu. Ce n’est point son vrai nom, c’est le nom de la vibration de son âme. Comme nous tous, nous avons un nom d’âme, mais très peu le connaissent.

En réalité Jésus est un Grand Frère de la planète Terra (Saturne). Sa forme originale est différente de celle qui fut connue de ses disciples. Jésus est un extra-terrestre puisqu’il ne vient point de la planète Terre. Il fut désigné par ses supérieurs pour accomplir une mission sur Terre, sous une forme humaine.

La résurrection

Jésus après le crucifixion fut conduit au tombeau, ses frères de Terra sont venus le chercher et il fut téléporté dans la Sphère de l’Amenti à l’aide d’une Boule Bleue. Dans cet endroit, situé sous la Grande Pyramide d’Égypte, son corps fut régénéré et il a retrouvé la vie avec toute ses capacités et même plus, car il pouvait, à son choix, se déplacer par la pensée et visiter à nouveau ses proches pour les rassurer et terminer leur enseignement.

Deux Grands Frères l’ont accompagné lors de son retour au tombeau. Marie la Magdaléenne, Marie mère de Jacques et Salomé sont venues à cet endroit et ont vu qu’il était ressuscité. Plus tard, il a rencontré ses apôtres et ses disciples en Galilée.

La Sphère de l’Amenti

La Sphère de l’Amenti était connue des dirigeants Égyptiens à l’époque de cet empire. Elle est connue aussi des Grands Frères depuis toujours, car ce sont eux qui ont amené cette sphère sur Terre. Ces Grands Frères sont venus de divers systèmes solaires dans la galaxie pour aider à la construction de centres énergétiques. Les nommer n’a aucun intérêt pour vous.

La Sphère de l’Amenti sert avant tout de transition, de passage entre deux mondes. Cette sphère permet au corps physique de s’harmoniser avec le corps de l’énergie et la force de l’esprit afin que le corps vive dans l’immortalité. Ainsi, cette sphère fusionne les énergies de l’esprit dans la matière afin que la matière, l’énergie et l’esprit parviennent à vivre dans l’immortalité. Cette sphère sert à réaligner les structures des corps afin que certains êtres choisis puissent apporter leur corps physique avec eux et continuer leur vie sur la Terre ou sur une autre planète ou encore habiter sur un vaisseau-mère dans l’espace. Ceci s’est largement pratiqué au temps des premiers pharaons d’Égypte. Ainsi, la perfection est recréée de nouveau. Cette technique n’est point de la Terre, mais d’un autre monde, d’un autre système solaire, comme vous pouvez le deviner.

Après la résurrection Jésus a continué sa vie encore pendant 40 ans.

(Extrait du livre Nouveau Monde, La vie en cinquième dimension. Disponible dans E-livres.)


Marie la Magdaléenne (Marie Madeleine)

Marie la Magdaléenne est née à Béthanie près de Jérusalem. Sa mère est de descendance royale et son père est Mathias d’Arimathie. Elle est la demi-sœur de Marie de Béthanie.

Entre l’âge de 20 et 25 ans, elle a eu trois enfants de Jésus car elle était sa première concubine. La deuxième concubine de Jésus était Marie de Béthanie. Cette dernière a eu deux enfants.

Après la résurrection, Marie la Magdaléenne et Jésus se sont rendu en Égypte pour une courte période. À leur retour, en compagnie de leurs enfants, ils ont pris la direction de la Gaule, la France d’aujourd’hui.

Le texte suivant est le contenu de la pochette verso du livre Marie Madeleine Dévoilée.

Une histoire cachée ou inconnue qui ne fut jamais dévoilée.

Marie Madeleine et Jésus, deux grands initiés Esséniens, lors de leurs venus sur Terre leur âme s’est fractionnée en cinq parties pour s’incarner dans autant de corps différents. Ils pouvaient être ainsi dans une multitude d’endroits en même temps pour accomplir la mission d’unir les communautés Celtes et Esséniennes dispersées dans tout l’Empire Romain.

Ce périple s’est déroulé entre la résurrection en l’an 33 et l’ascension en l’an 73, soit une période de 40 ans. Marie Madeleine avait les mêmes pouvoirs que Jésus, elle pouvait multiplier les pains, faire voir les aveugles et même ressusciter les morts.

Au cours de leur premier voyage au nord de l’Empire Romain, Marie Madeleine (La Magdaléenne) et Jésus (Yeshua), sous des noms différents, en compagnie de leurs enfants, ont séjourné en France, aux Pays-Bas et en Angleterre.

Dans leur deuxième voyage, seuls, ils ont parcouru le nord et le sud de l’Espagne. Au cours de ce périple ils ont rencontré Marie de Béthanie et sa fille Sarah. Sarah est une des jumelles de Marie de Béthanie. L’autre, Sara, est demeurée à Saintes-Maries-de-la Mer. Elles sont les filles de Jésus.

Ce livre est en vente dans la rubrique Boutique.

Denis Marcil, auteur
Mise à jour en décembre 2017