ANIL KUMAR

QUESTION - RÉPONSE

201 À 250


201.. « QUAND UNE PERSONNE EST DEVENUE TRÈS SPIRITUELLE,
QU’EST-CE QUE LE MARIAGE SIGNIFIE POUR CETTE PERSONNE? »
24 JUILLET 2005
202. «SI LES CHOSES SE PRODUISENT SELON LE KARMA,
POURQUOI DEVONS-NOUS PRIER? » 24 JUILLET 2005
203. «POURQUOI L’HABILLEMENT EST-IL DIFFÉRENT POUR LES HOMMES ET LES FEMMES? » 24 JUILLET 2005
204. « COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS LA PRÉSENCE DE DIEU À UN ENFANT, DANS DES MOTS SIMPLES? » 24 JUILLET 2005
205. « EST-CE QUE JE PEUX CHANTER DEUX FOIS GANESHA PENDANT LES BHAJANS? » 24 JUILLET 2005
206. « J'AI ENVOYÉ MA PHOTO À SWAMI -- Y A T-IL UNE RÉPONSE? »
24 JUILLET 2005
207. « EST-CE QUE ' LOKA SAMASTHA ' PEUT ÊTRE RÉCITÉ SEULEMENT
APRÈS L’ARATHI? » 24 JUILLET 2005
208. « QUELLE EST LA SIGNIFICATION DES RÊVES? » 24 JUILLET 2005
209. « SES PIEDS DE LOTUS SONT PARTOUT » 31 JUILLET 2005
210. « UN MOT D’ENCOURAGEMENT C’EST DU SERVICE » 31 JUILLET 2005
211. « C'EST SWADHARMA, C’EST SON DEVOIR » 31 JUILLET 2005
212. « FAIRE UN YAGNA À LA MAISON EN PENSANT À UN DIEU »
31 JUILLET 2005
213. «SUIVEZ LA TRADITION DU PAYS » 31 JUILLET 2005
214. « SWAMI PEUT PRENDRE SOIN DE LUI-MÊME » 31 JUILLET 2005
215. « COMMENT POUVONS-NOUS ÉLEVER UN ENFANT POUR QU’IL SOIT UN PILIER DE LA PHILOSOPHIE DE SAI » 31 JUILLET 2005
216. « VOYAGE ASTRAL » 31 JUILLET 2005
217. « COMMENT DIEU PEUT-IL TROMPER? » 31 JUILLET 2005
218. « TRADUCTIONS » 31 JUILLET 2005
219. « SWAMI A SON PROPRE COURANT INTÉRIEUR SOUS-JACENT POUR LE CONTACT » 30 OCTOBRE 2005
220. « LA RÉSERVATION DES ESPACES POUR VIPS, ÉTUDIANTS ET ÉTRANGERS » 31 OCTOBRE 2005
221. « LA VIE EST BONHEUR, NON SÉRIEUSE » 31 OCTOBRE 2005
222. « LE BUT IMPLIQUE LE TEMPS ET L'ESPACE, ALORS QUE LA VIE EST AU-DELÀ DE CELA. » 31 OCTOBRE 2005
223. « JÉHOVAH ET SON TÉMOIN NE SONT PAS SÉPARÉS »
31 OCTOBRE 2005
224. « LES TERMES COMME L'AMOUR, LA FOI, LA CONFIANCE, LA CROYANCE ET LA SINCÉRITÉ » 31 OCTOBRE 2005
225. « ACCEPTER LES CHOSES DÉSAGRÉABLES AVEC JOIE »
31 OCTOBRE 2005
226. « SOYEZ RELIÉ À BHAGAVAN » 31 OCTOBRE 2005
227. « EXPÉRIMENTEZ QUE TOUS SONT IDENTIQUES » 31 OCTOBRE 2005
228. « DIEU N'A BESOIN D'AUCUN ABRI -- IL EST PARTOUT »
31 OCTOBRE 2005
229. « SAVOIR QUE NOUS SOMMES DES MARIONNETTES EST LA SAGESSE » 31 juillet 2005
230.



201 « QUAND UNE PERSONNE EST DEVENUE TRÈS SPIRITUELLE,
QU’EST-CE QUE LE MARIAGE SIGNIFIE POUR CETTE PERSONNE? »
24 JUILLET 2005


Le but du mariage sera de connaître que le vrai amour est au-delà de l'engouement et au-delà de l'attachement, et vous aidera à aller vers l'amour Divin. Le mariage signifie de trouver l'unité du but, l'unité de l'amour. C’est ce que le mariage spirituel signifie.

202 «SI LES CHOSES SE PRODUISENT SELON LE KARMA,
POURQUOI DEVONS-NOUS PRIER? » 24 JUILLET 2005


Le demandeur dit que la prière pourrait seulement repousser au loin les effets négatifs dans une certaine mesure. Le pouvoir des prières est limité. Ce qui est destiné à se produire se produira, selon la loi du karma. En d'autres termes cet homme dit, si les choses se produisent selon le karma, alors pourquoi devons-nous prier?

Très simple. Il y a du bon karma et du mauvais karma. Le bon karma vous donnera de bons résultats; le mauvais karma vous donnera de mauvais résultats. Mais quand vous priez, vous expérimentez votre bon karma, les bons résultats, avec humilité, révérence, respect et simplicité.

Avec la prière, quand vous devez passer par de mauvaises expériences, des difficultés et des ennuis dans la vie, qui sont le résultat du mauvais karma, vous serez courageux, vous serez plein d'espoir, vous penserez à un futur prometteur. ' Il y a de bonnes journées devant moi. '

Sans la prière, le bon karma qui vous donne de bons résultats vous rendra égoïste. Sans la prière, le mauvais karma qui vous donne de mauvais résultats vous frustrera et parfois peut vous conduire même au suicide.

Par conséquent, la prière vous aidera à être simple, humble, respectueux et soumis, et à accepter l’ordre Divin de s’abandonner. Elle vous rendra plein d'espoir. Ainsi la prière est nécessaire dans les deux situations, le positif et le négatif.

203 «POURQUOI L’HABILLEMENT EST-IL DIFFÉRENT POUR LES HOMMES ET LES FEMMES? » 24 JUILLET 2005

Voici une question intéressante : " Mon cher Anil, je suis membre d'un Centre Sai. Je voudrais que vous me disiez un peu plus au sujet du code vestimentaire dans notre Organisation." Oui. Cette question est évidemment d'une dame.

Elle dit, " Quand les hommes sont libre de venir pour le darshan avec toutes sortes d’habillement coloré, pantalon, pyjamas Indiens, pourquoi les femmes doivent seulement venir d'une manière particulière? Pourquoi interdire les femmes d’entrer avec des robes particulières? Pourquoi les femmes ne peuvent pas entrer avec un pantalon et un haut bien ajusté, d'origine occidentale? " Je fais la lecture de la lettre. Ce n'est pas de ma création; veuillez ne rien m'attribuer. Je ne suis pas intéressé. (rire)

Comme le proverbe le dit, " Soyez un romain quand vous êtes à Rome. " Étant en Inde, nous devons suivre la tradition de cette terre, car nous sommes ici. Portez ce que vous aimez dans votre propre pays. Vous êtes libre, en accord à la loi de cette terre, dans l'adhérence à la pratique et à la tradition de cette terre. Quand vous êtes ici, vous devez suivre la culture et la tradition de cette terre. Il est préférable que je m'arrête à ce niveau, plutôt que d’entrer dans d'autres détails. (rire)

204 « COMMENT EXPLIQUEZ-VOUS LA PRÉSENCE DE DIEU À UN ENFANT, DANS DES MOTS SIMPLES? » 24 JUILLET 2005

Un enfant ne a pas besoin que la présence de Dieu lui soit expliquée. Les enfants font l’expérience de Dieu plus que nous tous ensemble.

L'autre jour, quand le drame a été présenté devant Swami, nous avons vu des enfants pleurés. Les enfants ont continué à pleurer. Je ne sais pas pourquoi ils ont pleuré. Personne ne leur a demandé de pleurer. Pendant la danse, ils ont continué à pleurer car ils étaient entrés dans un état d’extase. Ils étaient entrés dans un état de béatitude. Il y avait des larmes de joie. Ils ne pouvaient pas contenir cette émotion. Ils ne pouvaient pas contenir leur bonheur; leur joie les comblait. Cela s’est exprimé sous forme de larmes de joie.

Alors dois-je leur expliquer comment expérimenter Dieu? C'est trop idiot. Nous avons également expérimenté Dieu quand nous étions enfants. Plus tard, pour des raisons mieux connues de nous, nous avons besoin de faire une certaine sadhana pour retourner à notre enfance. C'est pourquoi Jésus a dit, " À moins que vous soyez comme un enfant, vous ne pouvez pas entrer au paradis. " Car un enfant est si innocent, un enfant peut expérimenter Dieu.

Comme question de formation, au commencement pour les Bal Vikas Sri Sathya Sai il fut établi certaines procédures pour encourager les enfants à cheminer sur la voie vers la Divinité. Le programme des BAL Vikas, les classes de BAL Vikas, ont produit des résultats merveilleux partout dans le monde. Veuillez le croire. Les enfants des Bal Vikas sont totalement différents des autres enfants, car les Bal Vikas leur ont donné une base suffisante et un enracinement pour l'avenir, de sorte qu'ils soient bien élevées et préparées pour faire face à la vie et relever ses défis.

205 « EST-CE QUE JE PEUX CHANTER DEUX FOIS GANESHA PENDANT LES BHAJANS? » 24 JUILLET 2005

Une deuxième fois? (rire) Si vous dites une deuxième fois, certaines personnes diront, " Pourquoi pas une troisième fois? " Une autre personne dira, " Pourquoi pas toute le temps? " Non. Pourquoi? Parce que certains aiment Rama; certains rendent un culte à Krishna; certains un culte à Lakshmi; certains sont des croyants du Christ; certains sont des croyants d'Allah. Tous ces noms doivent être là.

Il peut y avoir trop de Ganeshe. Vous ne pouvez pas faire cela. Quand nos chanteurs oublient de chanter un bhajan Sarvadharma, avec tous les saints Noms de toutes les religions, Swami s’assure qu’ils chantent ce chant. Il ne se lèvera pas tant que ce chant n’a pas été fait. Il insiste sur le fait qu'une prière du Sarvadharma (bhajan) soit là. Par conséquent mon ami, si vous voulez chanter un deuxième ou troisième chant de Ganeshe, veillez le chanter à vous-même! (rire)

206 « J'AI ENVOYÉ MA PHOTO À SWAMI -- Y A T-IL UNE RÉPONSE? »
24 JUILLET 2005


Certaines questions que j'ai délibérément mises dans la liste ' prioritaire numéro deux '. Maintenant je vais là. Oh ho! " J'ai envoyé ma photo à Swami. Il me parle. Y a t-il une réponse?"

Quand Swami vous parle, quelle réponse puis-je vous donner? (rire) Veuillez poser cette question à la photo, et vous obtiendrez la réponse!

207 « EST-CE QUE ' LOKA SAMASTHA ' PEUT ÊTRE RÉCITÉ SEULEMENT
APRÈS L’ARATHI? » 24 JUILLET 2005


Question suivante : Quelques membres de notre centre croient que nous devrions réciter le ' Loka Samastha Sukhino Bhavantu ' seulement après avoir fait Arathi. Est-ce que c'est la bonne manière pour ce mantra?

Certains peuvent dires, " Pourquoi devrais-je manger du yaourt ou du lait caillé à la fin du repas? Pourquoi ne devrais-je pas commencer par du yaourt? Pourquoi pas commencer par le lait caillé? " Pourquoi pas? Veuillez le faire si vous le voulez. Ou prenez le yaourt seul.

Mais mes amis, ' Loka Samastha Sukhino Bhavantu ' est dit à la fin de l'Arathi parce que, lorsque nous terminons la session de bhajans, comme nous sortons de nos prières, nous avons ce sentiment de fraternité universelle. Nous avons ce sentiment universel. Nous avons ce sentiment cosmique. Nous avons ce sentiment d'unité, d'équanimité et d'égalité.

Si ce n'est pas là, si vous dites ' Loka Samastha Sukhino Bhavantu ' au début, alors vers la fin, vous pouvez avoir le sentiment de, ' Laissez-moi être heureux, ' c’est tout. Vous finirez avec (l’ego) ' je '. Vous finirez avec le ' je ' l'égocentrisme.

Au contraire, quand vous dites, ' Loka Samastha Sukhino Bhavantu ', vous faites partie du loka (monde) que vous chantez; ainsi vous n’avez pas à prier pour vous-même séparément. Vous faites partie de ce loka, car vous n'êtes pas encore allés dans l'autre loka (la mort)! (rire) Nous sommes tous ici dans ce loka seulement.

208 « QUELLE EST LA SIGNIFICATION DES RÊVES? » 24 JUILLET 2005

Un rêve qui vous rend confus est un reflet psychologique. C'est de l’imagination mentale; c'est de l’hallucination, ou pour citer Swami, de " l’hystérie. " La vision de Sai est différente d'un rêve de Sai. J'ai donné une conférence précédemment sur les rêves et les visions. Là j'ai expliqué la différence entre un rêve et une vision.

Pour ceux parmi vous qui n'étaient pas présents alors, pour votre référence, j'expliquerai ceci dans une phrase : la " vision est spirituelle, alors que le rêve est psychologique. " La vision est dirigée, alors que le rêve est laissé à votre choix. La vision est intuitive, née du coeur; tandis que le rêve est un reflet du mental. La vision vient soudainement; considérant qu'habituellement les rêves parlent des désirs ou des tâches non réalisées. Un exemple simple : ' Comme je ne peux pas vous battre ici, je prendrai soin de vous dans mes rêves et vous finirez là. ' (rire) Ainsi les rêves parlent des tâches non réalisées, tandis que les visions sont tout à fait indépendantes. Beaucoup plus de choses peuvent être dites (voyez le texte de l'entretien sur le site web).

209 « SES PIEDS DE LOTUS SONT PARTOUT » 31 JUILLET 2005

La question proposée par un monsieur est celle-ci : " Ma conscience intérieure m'indique qu'il est temps pour moi de laissé aller tous les sujets matériels et de m’installer à Ses Pieds de Lotus. " Et il a continué à dire, " Ma conscience me demande de tout laisser derrière... J'ai quarante ans avec une famille. " Abba! Un bombe! (rire)

Il est âgé de quarante ans avec une famille et il veut partir et s’installer à Ses Pieds de Lotus! La vie est un défi, relève-le. Qu’est-ce qu’un défi? Vous avez une famille et vous voulez vous installer à Ses Pieds de Lotus. Quel est le défi, partir au loin ou rester ici? Mon ami, où sont Ses Pieds de Lotus? Veuillez me donner l'adresse de Ses Pieds de Lotus. Donnez-moi s.v.p. le numéro de téléphone de Ses Pieds de Lotus, ou le numéro du cellulaire. (rire)

Ses Pieds de Lotus sont étalés partout dans le monde. Ses Pieds de Lotus sont partout dans l'univers. Alors pourquoi pensez-vous vous installer à Ses Pieds de Lotus, comme si Ses Pieds de Lotus étaient présents dans une localité particulière, sous des limitations géographiques.

Non. ' Sarvathaha panipadham tad sarvathochi shiro mukham.' Ses têtes sont partout, les pieds sont partout et les oreilles sont partout. Ainsi vous ne devez pas partir au loin pour vous installer à Ses Pieds de Lotus, parce que Ses Pieds de Lotus sont partout. Où sont-ils? Dans l'Avatar de votre coeur. Les Pieds sont avec vous. Pouvez-vous vous éloigner de vous-même?

Si je demande à quelqu’un, " Monsieur, où est Anil Kumar? " Ils diront, " J'ai rencontré ce monsieur il y a une demi-heure. Il était bien alors; mais que lui arrive-t-il maintenant? "

Ils demanderont, " Est-ce qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec vous? " (rire)

Je ne peux pas chercher, me rechercher. Ainsi, pareillement, penser de s’installer à Ses Pieds de Lotus c’est une sadhana d’ignorance. C'est de l’ignorance. C'est de l’illusion, parce que Ses Pieds sont installés dans votre propre coeur. Pour cela, vous n’avez pas à partir au loin. Pouvez-vous vous éloigner de vous-même? Ce que vous devez faire c’est de regarder à l’intérieur. Quand vous êtes assis devant moi, puis-je tourner le dos et regarder là-bas? Je dois vous regarder.

Ainsi, les Pieds de Lotus sont installés dans l'Avatar de votre coeur. Regardez en dedans; vous ne pouvez pas vous sauver au loin. Il n'est pas loin; vous ne pouvez pas être loin de Lui. Il est en vous. Et prendre soin de votre famille c’est votre sadhana. À un médecin, la pratique de la médecine c’est sa sadhana. Pour un professeur, l'enseignement c’est sa sadhana. Pour un homme d'affaires, les affaires sont une sadhana. Ainsi quand vous voulez vous éloigner de la famille, cela signifie que vous rejetez votre sadhana et c'est quelque chose que Dieu n'approuvera jamais, ni appréciera.

Il y a des milliers de cas où Bhagavan a demandé à des personnes de retourner joindre leurs familles. Et le Sanathana Dharma ne permettra jamais à un mari de parti comme cela, sans la permission au préalable de l'épouse, qu'aucune épouse ne donnera jamais. (rire) Sans la permission de l'épouse, on ne peut pas être un renonçant ou un sannyasin. Pourquoi dites-vous cela? Parce qu'elle ne lui donnera pas la permission. Ainsi c’est la réponse que je peux donner.

210 « UN MOT D’ENCOURAGEMENT C’EST DU SERVICE » 31 JUILLET 2005

" Je ne suis pas fait pour le service physique, mais je sens que Swami dit que le service et le Namasmarana devraient aller ensemble. Alors quel chemin dois-je suivre? "

Swami nous rappelle maintes et maintes fois que notre naissance est un fardeau sur terre si nous ne savons pas le but de la naissance. Vous dites que vous êtes physiquement incapable de faire du service. Je ne sais pas ce que vous voulez dire quand vous dites les ' formes physiques '. Je ne sais pas ce que vous voulez dire quand vous dites le ' service '. Un mot d'encouragement, un mot de soulagement ou quelques mots de réconfort c’est du service. Vous ne pensez pas que ce peut être des actions de service? Un regard doux, un sourire, n'est-ce pas du service?

Ainsi, le service ne signifie pas l'effort physique. L'effort physique et la contrainte physique c’est du service, mais ce n'est pas le but suprême. Chaque mot et chaque geste, n'importe quelle parole ou n'importe quel regard c’est un acte de service. Ne considérez jamais que vous êtes physiquement incapable. Vous pouvez dire à quelqu'un, " Ne vous inquiétez pas, mon cher jeune homme, j'ai souffert comme vous; mais les bonnes journées sont en avant. Ne suis-je pas heureux maintenant? " Si vous dites certains mots calmants comme cela, c’est du service. Quand vous dites, " Monsieur, ne vous inquiétez pas à cause des problèmes que vous avez. Voici de le vibhouti, venez et prenez-la. " C'est du service. Ne pensez-vous pas ainsi?

Par conséquent, notre idée de service doit être totalement différente. Le service ne signifie pas cinq ou six cents personnes qui vont quelque part. C'est une activité saisonnière. C'est une activité communautaire. Comme individu, vous pouvez servir la communauté car le service n'est pas saisonnier ou occasionnel. Il n'est pas accidentel. Il est un de continuité pour l'éternité. Nous devons aller servir les gens durant toute notre vie, que se soit en pensée, en parole ou en action.

Loka Samastha Sukhino Bhavanthu. La prière pour la paix de tout le monde c’est un service. C’est ce que j'aime infiniment au sujet des Chrétiens, parce qu'ils disent souvent, " S.v.p. souvenez-vous de nous dans vos prières. Priez s.v.p. pour moi. " Une idée merveilleuse! Une belle idée! Une excellente idée! C'est suffisamment de service.

211 « C'EST SWADHARMA, C’EST SON DEVOIR » 31 JUILLET 2005

" Dans ma profession j’ai commis quelques péchés. Que dois-je faire? "

Je ne sais pas quelle profession veut que vous commettiez des péchés. Je ne connais pas de professions pécheresses ou des péchés professionnels ou des pécheurs professionnels. Je ne connais pas. Mais ce frère a justifié sa déclaration avec une illustration : Un officier de police a battu un autre homme; n'est-ce pas un péché? Un soldat qui a tiré sur son ennemi; n'est-ce pas un péché? Non. C'est Swadharma, c’est son devoir. Un soldat ne peut pas inviter son ennemi pour le dîner (rire) ou pour une partie de thé. Un policier ne peut pas donner une étreinte à un voleur ou à un cambrioleur. Non. Le punir est son dharma; tuer l'ennemi est le travail d'un soldat. Ce n'est pas un péché. Mais si vous tuez un autre individu et volez son argent, c'est un péché. Si vous savez qu'il est coupable et que c’est un voleur, et ne le punissez pas, alors c'est un péché.

Par conséquent, notre processus de pensée doit être correctement motivé. Il doit être dirigé le long du bon canal, de sorte que nous sachions ce qu'est un péché. Un médecin ouvrant l'abdomen; quel péché c'est cela! Pouvez-vous couper mon corps comme cela? Le médecin n'est pas un pécheur, parce que notre vie est sauvée par la chirurgie. Le médecin peut-il verser des larmes? " Comment peut-il couper? C'est un péché! " (rire) C’est le plus mauvais des pécheurs s'il pense ainsi. Ainsi c'est le motif qui décide s'il est un pécheur ou pas -- pas l'acte en lui-même.

212 « FAIRE UN YAGNA À LA MAISON EN PENSANT À UN DIEU »
31 JUILLET 2005


" Je ne peux pas participer au yagna en raison de certains inconvénients. Que dois-je faire? "

Yagna signifie sacrifice. Comprenons ceci. Un yagna ne signifie pas nécessairement du bois de santal, du ghee, des arbres et des mantras. Tout cela c’est le yagna extérieur. La respiration est yagna; le travail est yagna. Suivre l’ordre du gourou est yagna. Servir nos parents est un pithru yagna. Suivre les commandements des Écritures est un rishi yagna. Adorer les déités de Dieu c’est un deva yagna. Ainsi, le yagna ne signifie pas seulement un rituel dans un temple. S'il y a un inconvénient d'aller à un temple, faites le yagna à la maison en pensant à Dieu, en Le priant, en écoutant Ses cassettes (discours, chants). C'est également un yagna.

213 «SUIVEZ LA TRADITION DU PAYS » 31 JUILLET 2005

" Nous voulons construire une école Sai dans les pays occidentaux. Est-ce que le bâtiment doit être construits le devant vers l'est ou à l'ouest? " (rire)

C’est dans un pays occidental, ainsi le bâtiment doit-il faire face à l'est ou à l'ouest? Mes amis, c'est vraiment une question embarrassante. Je me rappelle ce que mon professeur a dit il y a bien longtemps: " Que le chat soit composé de boue ou du bois, il doit encore manger le rat. " (rire) Que le bâtiment soit à l’est ou à l’ouest, qu’il soit un bâtiment d'abord! (rire)

Que se soit une école de Sai d'abord, mais nous devons suivre la tradition du pays. Certaines gens disent, " Dans notre pays, un bâtiment qui fait face à l’est c’est propice. " Bien! Suivez cela. " Monsieur, dans notre pays, si le bâtiment fait face à l'ouest, il prospérera. " Merci. Laissez-le faire face à l'ouest. Mais quand la terre est ronde, il n'y a ni est ni ouest, ainsi cela importe peu. (rire) La terre est ronde, et pour un cercle, il n'y a aucun est ou ouest. Mais pour ceux qui sont traditionnels, qui sont ritualiste, nous honorons la loi juste de la terre.

À ce moment, je me rappelle une anecdote. Il y avait un grand Européen du nom de Sir Arthur Cotton. On se rappelle de lui aujourd’hui, parce que ce monsieur était responsable de la construction d'un pont à travers le fleuve Godavari, qui fournit l'eau à des milliers et à des milliers d'acres de terre aujourd'hui. L'Inde doit toujours être reconnaissante à Sir Arthur Cotton, dont la construction du pont est plus forte que certains des ponts construits de nos jours, qui s'effondrent le jour suivant. (rire) Le pont de Sir Arthur Cotton est encore très fort aujourd'hui.

Pourquoi je veux raconter une anecdote de sa vie, c’est parce que Sir Arthur Cotton a décidé de construire un barrage. Le travail a commencé. Le jour du commencement, un vieil individu, un travailleur occasionnel est mort. Immédiatement toutes les personnes sont venues et ont dit, " Cessons de construire le barrage parce qu’un individu est mort. " Quelqu'un dit, " Dans le fleuve Godavari, jusqu'ici, l'eau a coulé vers l'océan et toute l'eau est allée à la mer. En construisant ce barrage, vous ne permettez pas au fleuve d’aller à la mer. Par conséquent, ce pauvre individu est mort. " (rire)

Sir Arthur Cotton s’est donné le trouble de rendre visite à chaque individu inutile de cette nation, et le convaincre qu'on ne doit pas permettre à l'eau du fleuve de couler aussi facilement et de fusionner dans l'océan. Si l'eau du fleuve est maintenue dans un barrage, elle peut être employée pour l'irrigation. Il a dû convaincre beaucoup de gens. Ainsi, que la façade soit à l’est ou à l’ouest, d’une façon ou d'une autre nous devons détourner notre visage et nous éloigner de telles personnes.

214 « SWAMI PEUT PRENDRE SOIN DE LUI-MÊME » 31 JUILLET 2005

Quelqu'un a dit, " Je suis très inquiet au sujet des scandales et de la conspiration contre Swami. "

Swami peut prendre soin de Lui-même. (rire) Ne vous inquiétez pas. Vous devez être inquiet des scandales qui peuvent s’étendre à votre sujet et de la conspiration qui pourrait surgir n'importe quand. Quelqu'un a demandé, " Swami, les gens écrivent beaucoup de choses contre Vous et ont diffusé et télédiffusé tant de choses. Que devons-nous faire? "

Baba a dit, " Vous entendez tant de mauvaises choses parce que vous avez des oreilles. Vous êtes impuissant. " Quand certains individu continue à creuser dans vos oreilles, sans ressource vous devez écouter, priant que l’individu éventuellement s’en aille au loin.

Baba a dit, " Comme vous avez des oreilles pour entendre, je vous ai donné des pieds pour vous éloigner de cet endroit. " (rire) Dieu vous a donné des oreilles pour entendre, alors vous vous plaignez que vous devez écouter tout ce non-sens. Mais savez-vous que des pieds vous ont également été donnés pour vous éloigner de là!

215 « COMMENT POUVONS-NOUS ÉLEVER UN ENFANT POUR QU’IL SOIT UN PILIER DE LA PHILOSOPHIE DE SAI » 31 JUILLET 2005

Une très bonne question... la réponse est directe. L'Organisation Sri Sathya Sai Seva, sous la direction Divine, nous a doué des Bal Vikas pour former les enfants. Après avoir complété les Bal Vikas, quand l’enfant vieillit, il passera par une formation dans l'Éducation en Valeurs Humaines. Quand il arrive au niveau du collège, il recevra une formation en Educare. Cela fera de lui un pilier de la philosophie de Sai. Pour résumer, Bal Vikas, Éducation en Valeurs Humaines et Educare sont les trois ailes de la philosophie de Sathya Sai qui feront de vous un digne instrument dans les mains Divines.

216 « VOYAGE ASTRAL » 31 JUILLET 2005

Une autre question, " Quel est votre point de vue au sujet du voyage astral? " (rire)

Le voyage matériel par lui-même est fatigant. Parfois, nous avons des réservations qui sont cancellées; en plus des visas et les passeports qui sont très chers. Quand le voyage par lui-même est ennuyeux, pourquoi considérer le voyage astral? Que se soit le voyage astral ou le voyage physique, le voyage terrestre -- le voyage c’est le voyage. Le voyage astral est possible à certaines personnes dans la méditation profonde et à ceux qui font pénitence. Pour voyager, vous n'avez pas besoin de ne faire aucune pénitence car il y a des voitures et des vols.

Quelqu'un est venu à Ramakrishna Paramahamsa et a dit, " Swamiji, j'ai fait pénitence pendant trois années. "

Paramahamsa a dit, " Bon, c’est très bien de vous rencontrer. "

Cet homme a dit, " Swami, après trois ans de pénitences, savez-vous ce que j'ai obtenu? Je peux produire du feu ici. Je peux produire du feu ici! "

Paramahamsa a ri et a dit, " Si vous avez une boîte d'allumettes, c’est suffisant! Pourquoi trois ans de pénitence?! (rire) Pourquoi trois ans de pénitence? Utilisez une boîte d'allumettes! "

De même, pourquoi voyager? Le voyage astral ou le voyage terrestre ou le voyage céleste - le voyage n'est pas nécessaire. Assoyez-vous et méditez. Le voyage en dedans, pas en dehors. Par conséquent, le voyage vers l'intérieur c’est la méditation; le voyage à l'extérieur c’est un voyage. Le voyage en dedans c’est spirituel; le voyage à l'extérieur est la fatigue. Le voyage en dedans c’est la béatitude; le voyage à l’extérieur c’est répugnant et vexant. Le voyage en dedans c’est la certitude; le voyage autour c’est incertitude.

217 « COMMENT DIEU PEUT-IL TROMPER? » 31 JUILLET 2005

La question suivante, « Le Seigneur Krishna n’a-t-Il pas tromper tout le monde dans le Mahabharata? »

Très bon! C'est pourquoi il est Bada Chitta Chora. Cet homme dit que Krishna était un vrai tricheur. Il a trompé Karna et Il a trompé Dharmaraja, en leurs demandant de faire ce qui n'était pas vrai. Comment Dieu peut-Il tromper tout le monde?

Mon ami, Swami a donné un bon exemple, qui est là dans le Satyopanishad. Si vous lisez le Satyopanishad, les deux volumes sont disponibles dans l'étalage de la librairie, toutes ces questions sont répondues. La même question a été posée à Swami.

Qu’est-ce que Swami a dit? " Quand un voleur court vers la porte principale, vous devez suivre et courir après lui. Quand le voleur se sauve par la porte arrière, vous ne pouvez pas dire, ' Je vais passer par la porte principale. ' Vous êtes le propriétaire de la maison. Si les voleurs vont et s'échappent par la porte arrière, le propriétaire passe par la même porte. " Par conséquent relever ce défi, Krishna a adopté le même moyen. Ce n'est pas qu'Il était un tricheur.

218 « TRADUCTIONS » 31 JUILLET 2005
La question suivante est en ce qui concerne les traductions disponibles partout dans le monde. Ce frère évalue qu'il y a une déviation de la pensée originale.

Je peux vous dire que le livret imprimé, qui vous est offert le deuxième ou le troisième jour après le discours Divin, est disponible dans la librairie seulement après la permission Divine et l’accord. Par conséquent les discours de Swami, qui sont disponibles pour la vente dans la librairie, ont l'approbation préalable de Swami. Ainsi nous n’avons pas de doute sur cela, car il a le ' timbre de la banque de réserves et la signature du gouverneur ', ainsi c'est devise véritable et non un faux!

219 « SWAMI A SON PROPRE COURANT INTÉRIEUR SOUS-JACENT POUR LE CONTACT » 30 OCTOBRE 2005

Pourquoi Swami donne-t-Il toujours la préférence aux garçons seulement et pas aux filles? Les filles et les femmes ne sont t-elles pas des dévotes comme les garçons?

C'est une bonne question en effet. Cette question doit être d'une fille; il n'y a aucun doute à se sujet. Laissez-moi rendre cela clair. Il y a deux points importants ici. Tout le monde doit aller par les normes de la société. Chacun doit également considérer ce qu’est le sentiment de la société au sujet de vos mouvements, au sujet de votre activité. Si Swami donne plus d'attention aux filles et aux femmes, les même gens Le critiquerait demain parce que nous n'aimons pas garder le silence : (rire)" Pourquoi est-ce que Vous parlez toujours avec les femmes et les filles?"

S'Il ne parle pas aux femmes, nous disons, " Pourquoi ne parlez-vous pas aux femmes? " S'Il parle aux femmes, nous disons, " Pourquoi seulement avec les femmes? " (rire) Nous ne L'épargnons pas! Et d'ailleurs, cet Avatar étant sous une forme masculine doit faire très attention. Il ne se soumettrait pas au blasphème ou à la critique public. Pas du tout.

220 « LA RÉSERVATION DES ESPACES POUR VIPS, ÉTUDIANTS ET ÉTRANGERS » 31 OCTOBRE 2005

À Prashanti Nilayam, quand les gens se réunissent pour le darshan, presque tous les espaces sont réservés, l'un ou l'autre pour VIPS, étudiants, ex-étudiants, étrangers spéciaux, personnes âgées, etc., et à peine un espace est laissé pour le grand public. Les gens viennent d’endroits très éloignés, avec ainsi beaucoup de difficultés et ont de la difficulté même à voir Swami correctement. N'est-il pas injuste de toujours réserver ces espaces pour les personnes VIP, les étudiants, etc., qui obtiennent également le darshan, le sparshan facilement et sambharshan de façon régulière?

Oui. Pour parler du point de vue que ce monsieur a exprimé, c'est une véritable question. Venant de loin, avec un bon nombre et un bon nombre d'espérances, quand toutes les rangées d’en avant sont réservées par des personnes pour différentes raisons, naturellement nous nous sentons très gênés. Nous sommes très fâchés à ce sujet. Il est tout à fait normal de se sentir ainsi.

BHAGAVAN EST LE SEUL SUJET DE CONVERSATION AVEC LES DÉVOTS
Je vous invite à regarder l'autre côté de la pièce de monnaie, de façon objectif. Je ne soutiens pas personne. Même dans mes rêves les plus sauvages, je ne sens jamais que je sois spécial. Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais senti que je suis spécial. Non! D'autre part, je me sens très heureux d'être parmi tous mes amis, pour sentir que je suis un homme du commun, que je suis ordinaire. C'est mon véritable sentiment maintenant (parce que je ne peux pas donner de garantie pour l'avenir)! Je me sens très heureux quand je sens que je suis ordinaire. Je me sens très heureux quand je suis un homme du commun. Et je pense à ces jours, quand j’étais assis dans la quatorzième rangée, la quinzième rangée, parlant avec les autres dévots, partageant les expériences de Swami et Son message ' l'âge d'or '.

Le prétendu traitement préférentiel, la prétendue ligne des VIP, la prétendue première ligne ne m'a pas donné autant de bonheur que j'ai eu dans le passé. Dans le passé, quand j'étais juste assis dans la vingtième ou vingt-cinquième rangée, la seule matière de l'entretien lorsque j’étais assis en compagnie des dévots était au sujet de Bhagavan seulement. Aucune autre discussion. Les gens parlaient de Bhagavan seulement.

LE PORTEUR SAIT OÙ LA CHAUSSURE FAIT MAL
Ces gens assis dans la rangée avant ont certaines des préférences, un certain ordre du jour personnel. Chacun doit avoir une lettre de demande, une lettre de prière ou au moins une lettre de plainte. Par conséquent, ce n'est pas une si belle chose que de s’asseoir dans la rangée avant. Vous trouvez plus de comparaison et plus de compétition parmi ceux qui sont assis dans la rangée avant.

Si une personne s'assoit toujours dans la rangée avant, quand il constate que la place est occupée par quelqu'un d'autre, vous verrez à quel point il est dérangé, bien qu'il soit ici depuis les vingt-cinq dernières années. Il est le seul à s’asseoir là depuis le commencement de Prashanti Nilayam. Pauvre homme! Les gens peuvent laisser leur propriété, leurs relations et leur position, mais ils tiennent à la ' galette de Cuddapah ', la pierre sur laquelle ils sont assis. C'est dommage, cela fait vraiment pitié!

C'est quelque chose à sympathisé avec et même avoir de la pitié. Ce n'est rien pour se sentir envieux ou jaloux. Ce genre de pensée à tenir à une place particulière, ' Je dois m’asseoir seulement ici ', c’est irréligieux et non spirituel, par aucune norme. Personne ne peut défendre cela. Même si quelqu'un le défend, vous pouvez lui dire directement, " Asseyez-vous à côté de moi dans la quinzième rangée et vous comprendrez la beauté de cela. " Le porteur sait où la chaussure fait mal. Je comprends certainement.

CEUX DANS LES RANGÉES AVANT SONT LÀ POUR DES BUTS OFFICIELS
Je voudrais attirer votre attention sur une vérité nue. Les fonctionnaires, les membres du personnel ou les médecins sont des responsables de différentes ailes dans l'ashram. Bien qu’ils soient assis en avant, ils ne sont pas assis confortablement. Veuillez les observer. Ils ne sont pas assis confortablement. Vous ne les voyez pas se détendre. Pourquoi? Swami peut les appeler et les sermonner fortement. Les blâmer fortement! Oui!

" Où êtes-vous? Venez ici! Depuis que vous avez joint le collège, vous avez détérioré le collège."

Aimeriez-vous prendre ma place? (rire)

" Venez. Vous avez apporté une mauvaise réputation à l'hôpital. Je vous ai observé et vous n’avez pas amélioré vos manières. "

Blâmer sévèrement! Aimeriez-vous prendre le rôle du médecin? Non. Il appellera un certain principal ou une tête de département et dira, " Il y a plus d'échecs depuis que vous êtes venus ici." (rire)

Aimeriez-vous avoir cela? Et alors il appellera un certain responsable et dira, " Vous criez là-bas. Ce n'est pas bon. Vous individus, qui êtes des responsables ici, vous vous comportez comme des chiens Pomeranians, Bulldogs et Alsatians! "

Il le dit ouvertement sur les dais, " Vous individus vous vous comportez comme des chiens Alsatians, Bulldogs et Pomeranians. Vous ne corrigez pas vos manières! " C’est ce qu'Il a dit ouvertement. Cela est dans les archives! Dans le public, Il l'a dit. Ainsi aimeriez-vous avoir la même chose? (rire) Dites-le moi.

Et non seulement cela, supposez qu'Il veut donner quelques instructions au principal du collège. S'il est assis dans la cinquantième rangée, doit-Il attendre jusqu'à ce qu'il vienne en avant? S'Il veut donner certaines instructions aux personnes de bureau ou aux personnels de l'hôpital, doit-Il les chercher? Doit-Il les localiser? La majeure partie des gens sont là pour des buts officiels; la majeure partie du temps, pour les corrigé. Ils doivent être prêt à être sermonnés n'importe quand et fortement.

LA VÉRITÉ EST TOUJOURS AMÈRE
Il y a une autre chose avec le Maître Divin. C'est quelque chose que je n’ai pas pu digérer jusqu'à aujourd'hui. Quelque chose qui va mal avec vous, mais je reçois le blâme sévère. Je ne comprends pas pourquoi! (rire) Il me blâme sévèrement. Je ne comprends pas pourquoi! Après Arathi, je viens qu’à comprendre que le coupable est un autre individu. (rire) C’est très difficile de digérer cela. La vérité est toujours amère. Quand un étudiant est désordonné, tous les autres camarades l’obtiendront – une bonne bouchée! C’est très difficile à accepter. Si quelque chose d’erroné se produit ailleurs, vous obtenez un blâme sévère! Comment êtes-vous responsable?

Et quand cette question a été posée à Swami, Bhagavan a dit, " Un moustique vous a piqué, mais vous tuez tous les moustiques dans la chambre. Après tout, seulement un moustique vous a piqué; pourquoi tuez-vous tous les moustiques? "

C'est la loi (rire) de notre Dieu en ce moment. Nous sommes tous des moustiques dans Ses mains! Il a suffisamment de jet (insecticide). (rire) Oh oui! (rire) Ceux qui sont assis en avant, ils sont plus imputés, plus responsables. Ils sont dans des fonctions officielles. Il n'y a rien de spécial à leur sujet

LA MAIN INVISIBLE DE DIEU EST EXPÉRIMENTÉE
QUAND NOUS NOUS SENTONS NÉGLIGÉS
Avant que j'aille à la question suivante, je dois vous dire la vérité des vérités. Pendant sept années, j'ai toujours obtenu la quinzième rangée ou la vingtième rangée, plus souvent c’était la trentième rangée ou quelque chose comme cela. Pendant ces sept années, j'ai eu beaucoup de belles expériences qui n'ont jamais été répétées. Cette période de silence, cette période quand j'ai été totalement ignoré, Dieu m'a donné beaucoup, beaucoup de belles expériences. Je vous parlerai de cela plus tard.

Pendant cette période, j'ai également eu quelques accomplissements et réalisations dans ma vie que je n'ai jamais eue dans la période suivante. Ainsi, la main invisible de Dieu est présente où nous nous sentons négligés. C'est également vrai au niveau de la famille. Quand il y a un petit différent dans la famille, quand le mari combat avec son épouse ou une épouse combat avec son mari, quoi qu’il puisse être, ils penseront encore plus l'un à l'autre qu'avant! (rire)

APPRÉCIEZ LE ROMAN DIVIN
C'est le roman Divin. Si nous utilisons le roman Divin, nous l'apprécierons. Naturellement, ce peut être un plaisir douloureux, parfois un plaisir malheureux, si je peux le présenter de cette façon. Cependant, quand vous pensez à ces dernières années, vous sourirez et les apprécierez. Quel plaisir c'a été!

Une fois que les enfants sont partis de chez nous, ils pensent davantage à nous que quand ils étaient avec nous. Quand vous partez de votre famille, vous pensez à votre épouse depuis le petit déjeuner. Quand vous êtes là avec votre famille, cela suit la routine mécanique. Ainsi le silence extérieur de Swami, semble nous négliger apparemment, mais établit un contact plus large et plus profond qu'autrement.

SWAMI PENSE TOUJOURS À NOUS
La ligne inférieure est celle-ci : Ceux qui sont demandés pour des entrevues, les VIPs, les ministres ou le Président de l'Inde, quels qu'ils puissent êtres, Swami parle seulement de nous. Prenez-le de moi; cela s’est produit avec le Président de l'Inde, le Premier ministre ou quels qu’ils puissent êtres.

" Vous voyez que Mes dévots attendent. Ils sont Mes dévots. Ils sont assis loin derrière, mais ils pensent toujours à Moi. Ils restent sous les arbres et ils supportent toutes sortes d’inconvénients. Ils sont Mes vrais dévots. "

Swami parle de nous seulement à ces gens qui sont demandés en entrevue. Que voulons-nous de plus? Nous sommes le sujet de discussion à l'intérieur! À l'extérieur, nous sentons que nous sommes négligés, mais intérieurement nous sommes V-V-VIPs! Il n'y a aucun doute à ce sujet. Ceci s'est produit un million de fois. Je peux vous le dire de ma propre expérience.

Une fois cela s’est produit comme ceci : " Est-ce que le Prasadam a été distribué? " C'était la question de Swami.

Alors j'ai dit, " Swami, oui, oui. "

" Ne parlez pas! Je ne parle pas de vous individus assis dans la rangée avant. Je parle de ceux qui sont assis là-bas (en arrière). Ont-ils reçu le Prasadam? "

" Swami, je pense qu'ils ont reçu le Prasadam. "

" Pourquoi pensez-vous? Allez et vérifier cela! "

Quand je suis allé, seulement deux rangées restaient. La distribution était presque terminée. J'ai pensé que le garçon l'accomplirait rapidement. Après tout, les garçons sont jeunes. Ils peuvent sauter; ils ne marchent pas. ' Ils peuvent facilement l'accomplir, ' j’ai pensé. Ainsi je suis allé et ai fait le rapport à Swami. " C’est terminé. "

Swami dit, " Non! Il reste deux rangées. Pourquoi bluffez-vous? Je sais. " (rire)

À une autre occasion, j'ai dit, " Swami, les autobus sont en grève. Les autobus de la société de transports routiers (RTC) sont en grève. Les autobus ne font pas la navette dans cet endroit! "

Il a dit, " Vieilles nouvelles! La grève s'est terminée ce matin. Les autobus fonctionnent comme avant. " (rire)

Il a même mentionné le nom d'une personne qui arrivait ce matin, assis dans la cinquantième rangée dans la salle du Poornachandra. " Voyez cet homme est venu ici. Il est le directeur du dépôt du RTC. Il est assis dans la salle du Poornachandra, derrière. " Mais Swami ne va jamais de ce côté.

Mes amis, ceci ne sont pas des histoires. Je peux vous donner leur numéro à la maison et si vous êtes plus particulier, son identification (une tape sur la main, une tape sur la joue), son identification, son adresse et tout cela. Cependant, physiquement nous nous sentons tellement mal quand Swami ne nous regarde pas. Alors, contrairement à la façon dont on a pu se sentir, nous sommes ' enregistrés ' ici (connu et inscrit par Swami).

LE CONTACT PHYSIQUE ET EXTÉRIEUR N'EST PAS RÉEL
Il y a eu beaucoup d'exemples où Il a dit, " C’est votre quatrième visite. Vous avez le sentiment que Je ne vous ai pas regardé. Je sais. C'est votre quatrième visite, Je sais. "

Comment sait-Il que c'est votre quatrième visite s'Il ne vous a pas regardé? Alors, soyons convaincus que le contact physique et extérieur n'est pas le réel. Il ne représente pas la réalité, ce que Swami est vraiment.

Parfois, Il tournera Sa tête comme cela (de l’autre côté), comme si j'avais fait quelque chose de mal. Immédiatement une pensée me vient : ' Parce que vous m'avez vu d'abord, Vous avez tourné Votre tête de ce côté. Ou bien Vous ne l'auriez pas tourné! (rire) Vous voulez me faire passer un test; Vous voulez m'éviter. Par conséquent, Vous m'avez d'abord vu et avez ensuite tourné Votre tête comme cela. Je suis heureux. '

Je pense comme ceci : ' Si Vous voulez parler à une personne, Vous devez attendre, aller à elle, la voir et l'appeler. Puisque vous voulez m'éviter, Vous m'avez vu en premier, et alors voir la personne de Votre choix plus tard. Il est sur la liste d'attente en tant que ' numéro deux '! Je suis sur la liste d'attente en tant que ' numéro un '. Très bien! Pourquoi pas? ' Ainsi, toutes les actions de Swami sont vraiment très intéressantes; nous ne devrions pas les prendre du point de vue du dehors et de l’extérieur.

J'ai une autre question, couvrant le même sujet : " Pourquoi Swami ne me regarde-t-il pas? Quand la voiture vient près de moi, Il commande à la voiture de tourner dans l'autre direction. " Je pense que la même réponse s'applique à cette question également.

221 « LA VIE EST BONHEUR, NON SÉRIEUSE » 31 OCTOBRE 2005

Je suis un garçon âgé de 19 ans. Je ne suis pas sérieux au sujet de la vie. Comment est-ce que je peux développer le sérieux?

Il peut dire '19 ans ' (au lieu de âgé de ' 19 ans ') car il n'est pas encore ' âgé '! (après tout, personne n'est vieux.)

Ah! Mes amis, la vie n'est pas sérieuse. La vie ne devrait pas être sérieuse. Non. La vie est amusante. La vie est une musique. La vie est une danse. La vie est pleine de festivités. La vie est pleine de joie. La vie est une extase. La vie est le bonheur. Le sérieux est maladie. Un homme spirituel ne sera jamais sérieux.

Nous voyons beaucoup de gens qui sont ' sérieux ' au nom de la spiritualité. Ils sont des personnes mal orientées. Ils sont des gens qui n'ont pas compris la religion du tout. Ils sont non spirituels. Je suis désolé de dire cela. Rester sérieux est une malédiction dans la vie.

LE SÉRIEUX DE SWAMI EST UN DRAME POUR NOUS CORRIGER
Ne pouvez-vous pas sourire? Le calcul est comme ceci : Il y a 84 lakhs (8.4 millions) d’espèces dans la création. C'est seulement l’Homo Sapiens, l'être humain, qui peut sourire. Si un être humain ne peut pas sourire, bien, je l'appelle un insecte ou un moustique ou une punaise? Je ne sais pas. (rire)

Nous voyons notre cher Dieu sourire et sourire tout le temps - dans le fauteuil roulant ou dans la voiture, sur les dais ou derrière le rideau, au festival, totalement détendu. Nous ne voyons jamais Swami sérieux. Il feint d’être sérieux pour corriger les autres. Le sérieux est quelque chose qu'Il feint. Il agit sérieusement, mais il y a beaucoup de plaisir à l'intérieur.

Je peux vous donner un exemple. Une fois, Bhagavan était déçu d’un professeur. Le professeur était assis derrière Swami. J'étais assis très près de Lui et Swami était comme cela, comme d'habitude. Personne ne pouvait le remarquer.

Il me parlait, presque dans un chuchotement, " Voyez comment cet individu est sérieux! Comme il pleure bien! "

" Huh? "

Cet individu à trouvé que le visage de Swami était sérieux, mais Il plaisantait avec moi! (Rire) Des plaisanteries!

" Voyez? Je trouve qu’il y a de l’ego dans ses yeux. Laissez-le terminer. "

" Huh? "

" Comme c’est bien!" (rire) Est-il sérieux?

Puis il y a eu une autre occasion. Permettez que je ne mentionne pas le nom de cet homme. Il est juge de la Cour Suprême. Swami le blâmait fortement parce qu'il était irresponsable ou quelque chose comme cela.

Swami me regardait. Ce monsieur ne connaissait pas le Telugu. Il me regardait en souriant et dit,
" Voyez comment cet individu pleure bien! (rire) Il doit apprendre; il doit savoir se comporter! "

" Huh?"

" Vous aimez cela? "

" Huh?"

Et Il donna un blâme sévère à cet homme – même temps, même Dieu.

L'ÉTAT DE BONHEUR DE SWAMI EST NATUREL
Alors j'ai compris que le sérieux de Swami est juste une action. Le sérieux de Swami est juste un prétexte. Le sérieux de Swami est juste un drame. Mais le sourire de Swami est naturel. L'état de bonheur de Swami est naturel. Le rire de Swami est éternel. Le sourire de Swami est immortel. La nature joviale de Swami est Sa vraie nature.

Par conséquent, ma réponse à ce jeune homme, qui a seulement 19 ans, qui veut être sérieux, laissez moi lui dire, " La vie n'est pas valable si nous sommes sérieux! "

LE SÉRIEUX N'EST PAS LE BUT DE LA VIE
Bhagavan a donné un exemple du Seigneur Krishna. Krishna a commencé à chanter en compagnie des vachères de Brindavan. Krishna chantait et dansait en compagnie de ces filles, la nuit, sur les rives du fleuve Yamuna, se dorant au clair de lune. C'était une danse cosmique, une danse Divine.

Le même Krishna a commencé à chanter la Bhagavad Gita sur le champ de bataille. La Gita est une chanson. Quand a-t-Il chanté? Au temps de la guerre! Où a-t-Il chanté? Sur le champ de bataille! Ainsi, pour la musique de Krishna, que se soit la nuit à la pleine lune ou sur le champ de bataille, cela est sans importance. Krishna continue à chanter parce que Dieu est musique. La vie est musique. La vie est un rire.

Ainsi, ne rendons pas notre vie sérieuse. Un patient est sérieux. Un homme en bonne santé n'est pas sérieux. Si quelqu’un est sérieux, nous lui demanderons, " Comment allez-vous? Êtes-vous bien? Vous ne semblez pas en bonne santé. " Un homme en bonne santé rit. Ainsi, le sérieux n’est pas le but de la vie, pour le bien du ciel!

222 « LE BUT IMPLIQUE LE TEMPS ET L'ESPACE, ALORS QUE LA VIE EST AU-DELÀ DE CELA. » 31 OCTOBRE 2005

Quel est le but de la vie humaine? Le même garçon m'a demandé.

Le but est futuriste. Un but est d'être obtenu. Un but est d'être atteint. Un but est laborieux. Un but est stressant. Un but est douteux. Il n'y a aucun but du tout. Il n'y a aucun but à atteindre. Pourquoi? Parce que un but signifie temps et espace.

Si la gare routière est mon but, cela prend dix minutes pour l’atteindre. Si la gare routière est le but, il est à un mille de distance. Ainsi, le but implique deux choses. Le temps et l’espace. Mais la vie est au-delà du temps et de l'espace. Comment la vie peut-elle être utile et orientée vers un but?

La vie n'a aucun but ou objet. Nous avons simplement fixé nos propres objectifs à atteindre. Et quand nous pensons que nous avons atteint le but, notre ego est gonflé. Quand nous avons le sentiment que nous n'avons pas atteint le but, le ballon de l’ego, le ballon de football de l’ego est dégonflé. Ainsi c'est seulement un jeu d’ego, c’est tout.

LA VIE ELLE-MÊME EST UN BUT EN LUI-MÊME
Mes amis, il n’y a aucun but à atteindre. La vie est suffisamment un but par elle-même. Nous avons passé par des millions de vies dans le passé. Nous avons peut-être eu la vie d'une pierre, la vie d'un arbre, la vie d'un oiseau, la vie d'un animal; par tant de vies nous sommes passés. Et alors nous avons atteint cette vie humaine. Ainsi cette vie elle-même est un but par lui-même.

Par conséquent, penser que j’ai un autre but est de la vanité. C'est un vide. C'est un abîme dans le mental. C'est seulement un jeu d’ego de fixer des objectifs. C'est seulement un jeu d’ego de fixer un but pour votre vie. Ce n'est pas comme cela.

Le but n’est rien qu’un attribut d'affaires. " Je suis venu à Puttaparthi pour remercier Swami de m’avoir donné un travail. " C’est une relation d'affaires. " Je suis venu à Puttaparthi parce que je suis à la recherche d'un bon mari pour ma fille. " Voyez, ce sont des affaires.

FIXER UN BUT C’EST UN JEU D’EGO
Ainsi, partout où il y a un certain but, il y a une ombre d’affaires. Mais Dieu n'est pas une affaire. Au moins, je suis sûr. Je vais vous donner quelques exemples que je connais.

Swami parlait à certaines personnes. Swami a commencé à regarder un parent. " Oh! Quand êtes-vous venus? "

" Swami, ce matin. "

" Oh! Je vois. Pourquoi? "

" Swami, ma fille étudie et... "

" Oh! Vous êtes venus pour votre fille, pas pour Swami. " (Rire) Fini. Fini! " Vous êtes venus pour votre fille, pas pour Swami. "

Un autre exemple : Swami parlait à un officier aîné. " Oh, bon! Quand êtes-vous venu? "

" Juste en ce moment, Swami! "

" Oh, je vois! Pourquoi? "

" Swami, je suis venu à Dharmavaram en devoir officiel. " (rire)

" Oh! Pour le bureau! Pas pour Swami. "

Ceci est un but déterminé. Ceci est pour un objet déterminé. Ainsi, si j'ai un certain but, je viendrai. " Swami, je suis venu pour mon examen. "

" Oh! Un examen. Pas pour Swami. "

Par conséquent mes amis, le but ou l’objet que nous avons placés pour nous-mêmes n'est rien d’autre qu’un jeu de l’ego. Ce n'est rien d’autre que des affaires; rien d’autre qu’une transaction sur le plan matériel. C'est la réponse que je peux vous donner.

223 « JÉHOVAH ET SON TÉMOIN NE SONT PAS SÉPARÉS »
31 OCTOBRE 2005


Je veux savoir si Swami a dit quelque chose de spécifique au sujet des Témoins de Jéhovah ou de Jéhovah.

Jéhovah et le Témoin ne sont pas séparés. Jéhovah est Dieu et Dieu est le Témoin. Ainsi, le Témoin et Dieu ne sont pas séparés. Dieu est le Témoin.

Je peux parler de n'importe quoi devant ce microphone, quelque chose d’acceptable aussi bien que quelque chose de non acceptable. Mais ce microphone ne dira jamais, " c'est acceptable; ce n'est pas acceptable. " Le microphone est seulement le témoin.

De même, Jéhovah, le Divin, est le Témoin. Il n'est pas séparé. Que le Témoin, le Chrétiens peut l’appeler Jéhovah, l’Hindous peut l’appeler Vishnu. Les Shivaïtes peuvent l’appeler Shiva et ainsi de suite. Ils ne sont pas séparés.


224 « LES TERMES COMME L'AMOUR, LA FOI, LA CONFIANCE, LA CROYANCE ET LA SINCÉRITÉ » 31 OCTOBRE 2005

Je vous prie de m'expliquer les termes comme l'amour, la foi, la confiance, la croyance et la sincérité.

C'est une grosse question. Chaque sujet doit être suffisant comme titre d’un entretien entier ‘au moins une heure! Mais c'est une question en gros. Quelque chose comme si vous alliez au marché en gros. Ainsi il veut que je lui parle de tous ces points ensembles – l’amour, la foi, la confiance, la croyance et la sincérité. OK! J'essayerai également de lui donner une réponse sous forme d’un ' paquet global ', en utilisant la terminologie moderne ou la nomenclature. Bien, laissez-moi faire cela.

LA CROYANCE EST SOCIALE, ORIENTÉE VERS LA COMMUNITÉ ET TEMPORELLE
Laissez-moi commencer par la croyance. La croyance est sociale. Les croyances sont sociales, orientées vers la communauté. Un exemple simple : Quand je vois un chat noir le matin, au moment où je sort du lit, quelque chose de mauvais va se produire. C'est une croyance. Le même chat noir conférera des bénédictions à un autre individu. Ainsi, une croyance n'a pas besoin d'être commune à tout le monde. La croyance n'a pas besoin d'être la même pour chacun. La croyance est sociale. La croyance est orientée vers la communauté. La croyance est suivie pour un instant.

Une fois, il y a longtemps, c'était la croyance de ne pas aller à l'étranger. Si quelqu’un traversait la mer, il irait automatiquement en enfer! Aujourd'hui, si vous n'allez pas à l'étranger, vous irez en enfer (rire) parce que vous pensez que le ciel est de l'autre côté!

Chandala Yoga. Ils avaient l'habitude de dire chandala yoga : Si quelqu’un va dans un pays étranger, c'est chandala yoga, signifiant qu’il ira en enfer. Aujourd'hui, si vous n’allez pas dans un pays étranger, vous êtes un individu inutile! Vous êtes déjà en enfer; vous n'avez pas besoin d'aller à l'enfer. (rire) Ainsi, la croyance est sociale, qui change avec le temps.

Il y avait une croyance dans le passé, ici dans ce pays, qu'une fille devait se marier à l'âge de huit ans. Ashta varshe bhaveth kanya : Une fille doit se marier à l'âge de huit ans. Peu importe si elle épouse un individu de quatre-vingts ans! Elle a huit ans et il a quatre-vingts ans. C'était la chose qui se faisait en ces jours. Maintenant, si quelqu’un marie sa fille à l'âge de huit ans, il sera derrière les barreaux. Il sera mis en prison. Il sera puni. Ainsi, la croyance est sociale, qui changent avec le temps.

LA FOI N'EST PAS UN PRODUIT À PERDRE
Au-dessus de la croyance, il y a un autre niveau – la foi. La foi est individuelle. La foi n'est pas commune. La foi n'est pas sociale. La foi est individuelle. " J'ai foi en vous. " Cela ne signifie pas que tous doivent avoir foi en lui. Non. " J'ai foi dans le Christ " ne signifie pas que tout le monde doit avoir foi dans le Christ. Non. Ainsi, alors que la croyance est sociale, la foi est individuelle.

Mais la foi peut être ébranlée. Je peux perdre la foi. Swami me donne une entrevue chaque fois, ainsi j'ai la foi. Mais plus tard, s'Il ne me regarde pas, je n'ai plus la foi. Je ne dis pas que je ne crois plus du tout. Je dis seulement que je n'ai plus la foi. J'ai perdu la foi. Ainsi, vous pouvez avoir la foi pendant un temps et vous pouvez ne pas avoir la foi en un autre temps. C’est réversible, convertible. Elle peut être perdue pour n'importe quelle raison idiote.

Il y a certaines personnes qui commencent à venir ici. " Monsieur, j'ai perdu la foi. " Ah! La foi est un produit pour vous. Quelque chose comme, " J'ai perdu ma montre. " La foi n'est pas un produit. La foi n'est pas un stylo à perdre. Mais, nous regardons la foi comme un produit et donc, nous la perdons parfois. Nous avons la foi; parfois nous perdons la foi.

LA CONFIANCE EST FORTE COMME UNE MONTAGNE
Mais quand cette foi devient régulière, forte et inébranlable comme une montagne, cela s'appelle la confiance. La confiance est une foi inébranlable. La confiance est une foi qui est très forte, comme une montagne. Ainsi, il y a trois niveaux : les croyances, qui sont sociales; la foi, qui est individuelle; et la confiance, qui est condensée, pressée, une foi forte et constante.

C’est ce que nous devons avoir. Jésus-Christ avait une telle confiance en Dieu, que même lorsqu’Il était sur la croix, Il a prié, " Oh! Mon Seigneur! Oh! Mon Père dans le ciel! " Quel genre de confiance c'est cela! Jésus n'a pas perdu la confiance en Son Père même lorsqu'Il était sur la croix!

Pour nous, la plus légère augmentation de notre température c’est suffisant. Dans notre cas, nous doutons, à savoir, Dieu est là ou pas. (rire) Si nous manquions le vol, " Qu’est-ce que Baba fait? Est-Il en vacances ou quoi? " (rire) Nous doutons de Lui! Ce n'est pas de la confiance. La confiance signifie la confiance, advienne que pourra. C'est ce que c’est.

L'AMOUR EST ÉTERNEL ET SANS CONDITION
Et puis, l’amour. La croyance, la foi et la confiance c’est ce que j'ai expliqué. Maintenant au sujet de l'amour. L’amour. Laissez-moi en parler du côté négatif, comme nous le prenons dans le sens matériel. L'amour n'est pas de la convoitise. L'amour n'est pas de l’attachement. L'amour n'est pas conditionnel. L'amour est éternel. L'amour est au-delà de l'âge, de la position, du genre et du conditionnel.

L'amour est inconditionnel. L'amour n'a rien à faire avec l'attachement. Il n'a rien à faire avec la liaison. Ce n'est pas un contrat. Il n'est pas donner et prendre ou posséder. L'amour est sans conditions. L'amour est continu. L'amour est comme un fleuve qui coule incessamment. L'amour est comme le soleil qui est disponible à tous. L'amour est comme la brise fraîche de la soirée qui donne du plaisir à tout le monde. L'amour est comme une goutte de rosée sur une feuille de lotus, brillant comme une perle, très belle pour tout le monde.

L'amour ne réagit pas. Si vous me grondez, je ne suis pas dérangé. Si vous me félicitez, je ne m'assis pas à côté de la statue d’Hanuman là-bas. Je ne suis pas hérissé. Je ne suis pas frustré. Je ne suis pas transporté de joie. Je suis au-delà de l'éloge et du blâme. C'est l’amour. L'amour est non dualité. L'amour est détaché. L'amour est sans conditions. L'amour est éternel. L'amour est immortel. L'amour est sans blâme, impeccable.

L'AMOUR SE SITUE DANS LA PROFONDEUR DU SILENCE
L'amour est expérimenté dans le silence. Ceux que nous aimons, nous n’en parlons pas à voix forte. Je ne le dis pas dans le microphone, " J’aime un tel et un tel! " À moins que quelque chose soit erronée avec moi! (rire) Quand vous commencez à parler devant le microphone au sujet de votre amour, vous feriez une très bonne carrière en politique. (rire) Dans les entretiens politiques, " J’aime mes personnes! " Certainement vous obtiendrez encore plus de voix (rire) et serez élus au pouvoir. Mais seulement plus tard, les gens réaliseront que vous ne les aimez pas en réalité. L'amour exprimé mène à l'exploitation. L’aimour qui est exprimé est faux.

L’amour se situe dans la profondeur du silence. L'expression de l'amour est dans la résonance, dans l'écho de notre battement de coeur. Le vrai battement de coeur c’est l'expression de la palpitation de notre amour. Tout comme le fleuve coule, le silence parle de notre amour. Tout comme le vent souffle, le silence parle de notre amour. Tout comme le nuage qui se déplace à travers le firmament du ciel, c'est la touche de l'amour. Quand un enfant sourit joyeusement, c'est l’amour. Quand une vieille personne, un homme âgé, vous regarde avec douceur et compassion, c’est l’amour.

L'AMOUR EST DIVIN -- L'AMOUR PARDONNE
L'amour est Divin. L'amour n'est pas humain. L'amour est Divin. C'est l’amour qui regarde aussi bien un pécheur qu’un saint. Peu importe si je suis un pécheur ou un saint, toutes les deux sont identiques à Dieu. Quand les deux larrons, coupables, étaient sur la croix avec Jésus, Jésus les a aimé tous les deux. C’étaient des bagarreurs qui avaient mérité une punition! Mais Il a aimé ces deux personnes autant qu'Il avait aimé Ses propres disciples.

L'amour pardonne. L'amour pardonne. " L’année dernière vous ne m'avez pas dit, ' Sai Ram '; donc, aujourd'hui je ne vous regarde pas. " Individu inutile de premier ordre! Si vous continuez à vous rappeler tout le passé, si je continue à me rappeler tout votre passé, tous ce que vous m’avez fait, c’est la qualité d'un serpent. Un serpent ne vous quittera jamais; il attendra jusqu'à ce qu'il vous morde, alors, allez loin de cette planète. La vengeance est la nature d'un animal. La vengeance est la qualité d'un animal.

L'AMOUR DIVIN NE JUGERA ET N’ÉVALUERA JAMAIS, NI N’ESTIMERA
L'amour est Divin. Un homme pieux est amour et amour. C'est Bouddha qui a aimé la personne qui se tenait devant Lui avec une épée pour Le décapiter. Il l'a beaucoup aimé. Jésus a aimé des voleurs, des personnes rejetées et des personnes qui s’étaient éloignées de la voie de la moralité, avec compassion. L'amour ne connaît pas qui est un pécheur et qui est un saint – un saint ou un pécheur.

De notre point de vue, nous disons, " C’est un grand dévot. " Mais y a-t-il un thermomètre pour déterminer le degré de sa dévotion? Ou nous disons, " C’est un nouveau dévot, un débutant. " Qui sommes-nous pour décider? Ainsi, c'est notre point de vue.

Mais pour Dieu, tous sont identiques – le saint ou le pécheur. L'amour Divin ne discrimine pas. L'amour Divin ne juge pas. L'amour Divin n'évalue pas. L'amour Divin n'estime jamais. Beaucoup de choses, voire, des volumes peuvent être cités au sujet de cet amour. Quand nous pensons à de grandes personnes, des âmes nobles, nous devons savoir ce qu'est l'amour Divin.

L'AMOUR EST LA VIE -- LA VIE EST AMOUR
Nous n'avons pas goûté à cet amour Divin, même pas une goutte. Parce que l'amour que nous connaissons est conditionnel. Nous connaissons l'amour qui est physique. Nous connaissons l'amour qui est des affaires. Nous savons l'amour qui est matériel. Nous connaissons l'amour qui est lié par le temps. Les gens disent, " Bonjour, comment allez-vous? " Mais après la retraite, ils vous éviteront. Est-ce cela l’amour? Aussi longtemps qu’il y a de l’intérêt, les gens sont affectueux avec vous. Lorsque vous dites vous êtes désolé, ils se tournent le visage de vous. Est-ce cela de l’amour? Par conséquent, mes amis, nous n'avons même jamais goûté à une goutte d'amour Divin.

Un individu a empoisonné Baba lorsqu’Il était enfant. Il a offert de la nourriture avec du poison à Baba. Son corps entier est devenu bleu. Tout le monde a pensé que Baba s'effondrait. Il s'est traité et finalement a dit, " Ne battez pas cet individu. Je savais que Je prenais du poison. " Et Il lui a donné une fonction comme gardien à Prashanti Nilayam, à l’individu qui Lui avait donné le poison. C'est de l’amour!

J'ai peur de prendre beaucoup de temps pour cette matière parce que l'amour Divin est quelque chose que nous devons chercher, quelque chose que nous devons vivre pour obtenir, parce que l'amour est la vie. La vie est l’amour. La vie sans amour est la mort. Par conséquent, c'est la chose finale que je peux dire à ce sujet.

225 « ACCEPTER LES CHOSES DÉSAGRÉABLES AVEC JOIE »
31 OCTOBRE 2005


Aujourd'hui j'accepte des choses. Mais comment puis-je accepter des choses désagréables avec joie?

C'est une question ordinaire. Comment accepter les choses désagréables avec joie? Je ne dis pas qu'il est plaisant de s’asseoir là-bas durant trois heures le matin et trois heures dans l’après-midi; parce que vos jointures de genoux vous indiqueront comment c’est plaisant! Le mal de dos vous indiquera à quel point cela est plaisant. C'est très difficile. Cependant, plaisant ou désagréable est plus ou moins basé sur notre tempérament, basé sur notre attitude. Ainsi, plaisant ou désagréable est en relation avec le tempérament. C'est une attitude. C’est psychologique. C'est la voie du mental.

Prenons les Japonais. N'importe qui du Japon fonctionne comme un moulin à moudre. Il est prêt à travailler. Bien que le pays était entièrement perdu, il a pu monter dans le domaine de la science et de la technologie dans un temps très court. Même si Hiroshima a été réduit en cendres à cause des bombardements (Hiroshima et Nagasaki, vous devez avoir entendu parler de ces deux endroits), aujourd'hui Hiroshima est la ville la plus belle. Des décombres, ils ont créé la ville la plus belle.

RENDRE LES CHOSES DÉSAGRÉABLES ACCEPTABLES C’EST UNE SADHANA
C'est une attitude. Si nous pouvons rendre les choses désagréables plaisantes, je me considère comme triomphant et victorieux. C'est une victoire! Un exemple simple : Je suis un fumeur. (naturellement, je ne le suis pas. Je donne un exemple, en date d'aujourd'hui.) Exemple (rire) : Je suis un fumeur et quelqu'un me dit, " Ne fumez pas. " C'est très désagréable pour un fumeur. Mais s'il cesse de fumer, ce qui est une chose tout à fait désagréable, il a gagné; il est un gagnant. Si un alcoolique cesse de boire, oui! Il est un gagnant. Ainsi, rendre des choses désagréables plaisantes, là se situe votre succès. Là se trouve votre victoire. C'est une sadhana.

La Sadhana, la pratique spirituelle, n'est rien d’autre que de rendre des choses désagréables plaisantes, rendant des choses désagréables acceptables. Parfois certaines choses se produisent dans nos vies qui ne semblent pas acceptables pour nous, qui sont des chocs. Une certaine calamité se produit dans la famille. Une mort se produit. La propriété est volée ou le travail est perdu. Vous êtes abandonnés par vos amis et vos parents -- certains chocs, qui sont très désagréables. Quand ces choses désagréables sont acceptées avec un fond spirituel, avec une confiance spirituelle, avec une force spirituelle, OUI! Alors vous êtes le gagnant. D'autre part, si vous considérez les choses désagréables simplement désagréables, vous êtes perdant. Vous avez perdu le jeu. Le succès dépend de cela.

METTRE LA FOI EN DIEU
Un exemple simple : Quand vous êtes un héritier légal, vous avez tous les droits dans la cour de justice d'être le roi; mais si vous abandonnez simplement ce privilège royal et allez dans la forêt, vous êtes gagnant. C’est ce que Sri Ramachandra a fait. Sri Ramachandra était l'héritier légal du royaume, mais Il a quitté le royaume pour aller dans la forêt, ainsi Il est devenu grand. Ce n'est pas plaisant d'aller dans la forêt pour un roi. Il a pu rendre une chose désagréable très plaisante. Cela l'a rendu chevaleresque. Cela a fait de Lui un héros pour tous les âges à venir.

Ainsi, votre héroïsme se situe à rendre les choses désagréables plaisantes, par un certain effort. C'est seulement possible en mettant la foi en Dieu. C'est seulement la foi en Dieu qui rend les choses désagréables acceptables.

" Pourquoi Dieu fait-il cela? "

Ne l'interrogez pas. " Dieu, me donnent la force de faire face à cela. Donnez-moi le courage de faire face à cela. " Ce doit être notre attitude.

226 « SOYEZ RELIÉ À BHAGAVAN » 31 OCTOBRE 2005

Comment puis-je être relié à Bhagavan? J'étudie dans un très bon collège. Mais je manque de lien avec Bhagavan. Comment puis-je être relié à Bhagavan?

C'est une question d'un étudiant d’un collège. Pour être reliés à Bhagavan c’est de faire ce qui est prévu pour vous. En tant qu'étudiant, si vous étudiez bien, vous êtes reliés à Bhagavan. En tant qu'étudiant, si vous rendez vos parents heureux, vous êtes reliés à Bhagavan. En tant qu'étudiant, si vous êtes obéissant à vos professeurs, vous êtes reliés à Bhagavan.

En tant qu'étudiant, si vous êtes toujours avec de la bonne compagnie, vous êtes reliés à Bhagavan. En tant qu'étudiant, si vous avez des habitudes saines, vous êtes reliés à Bhagavan. Si vous participez à une certaine activité de service ou allez à une certaine activité éducative d’un Centre Sai, comme les Bal Vikas ou à une éducation sur les Valeurs Humaines ou Educare, ou vous vous joignez au groupe de bhajans, ou lisez un bon livre, vous êtes reliés à Bhagavan. Il y a tant de canaux pour établir votre contact avec Swami. Swami ne vous laissera jamais seul. Swami ne vous abandonnera jamais.

BABA NE VOUS OUBLIERA JAMAIS
Sur un vol, lors de votre voyage vers Tokyo ou Hong Kong, quand vous êtes impuissant, quand vous vous sentez un étranger, tout seul, vous trouverez quelqu'un sur le vol avec une bague donnée par Bhagavan. Vous trouverez quelqu'un portant un t-shirt avec " Sai Ram " écrit sur le dos! (rire) Vous trouverez quelqu'un lisant " L’homme des miracles " écrits par Howard Murphet. Vous trouverez quelqu'un avec l'image de Baba comme autocollant sur son bagage.

Vous pouvez L'oublier, mais Il ne vous oubliera jamais. Baba vous chasse; Baba vous hante. Quand il n'y a pas de lumière, vous ne pouvez pas obtenir d’ombre. Vous obtiendrez une ombre seulement quand il y a de la lumière. Baba est une ombre, que vous soyez dans la lumière ou l'obscurité. Cette lumière est notre vie. Cette lumière est notre plaisir, dont vous ne pouvez jamais être sans lien. Vous pensez que vous êtes sans aucun lien, mais Il ne permettra jamais que vous soyez sans lien. Il vous suit.

IL EST AVEC VOUS, EN VOUS, AU-DESSUS DE VOUS, EN DESSOUS DE VOUS
Il y a un grand nombre d'exemples. Un individu a dû aller dans un Holiday Inn, en compagnie de personnes qui avaient l’habitude de prendre de l'alcool, en raison d'une certaine session d'affaires. Il a dû aller avec d'autres hommes d'affaires pour un cocktail. Les verres furent remplis. Quand tous les autres pouvaient goûter à l'alcool, le verre de cet individu était rempli d’eau, de l'eau Bisleri seulement. (rire) La même bouteille. De l'alcool dans tous les autres verres. H 2 0, de l'eau, dans son verre. Même si vous voulez avoir de l'alcool, Il s’assurera que cela devienne de l'eau. Même si vous voulez avoir de l'eau, Il en fera du lait. Il fera de l'ambroisie, de l’amrita.

Oui, Il peut le faire parce qu'Il vous suit. Il est avec vous, en vous, au-dessus de vous, en dessous de vous! Ainsi, il n'y a aucune question d'être déconnecté. C’est impossible! Ce genre de lien avec Baba est éternel. Ce lien avec Baba est pour les vies à venir. Il a dit, " Je ne vous abandonnerai pas même si vous M'abandonnez. " Et Il a dit, " Je ne vous laisserai pas jusqu'à ce que vous atteignez cette hauteur que Je veux que vous atteigniez. Je ne vous laisserai pas. "

Par conséquent, mes amis, soyez assurés qu'Il ne nous laissera pas, ce qui demande une plus grande responsabilité, un grade plus élevé de simplicité, un niveau plus élevé d’humilité, plus pieux, plus respectueux, plus de gratitude envers Lui.

227 « EXPÉRIMENTEZ QUE TOUS SONT IDENTIQUES » 31 OCTOBRE 2005

Si tous sont identiques, pourquoi devons-nous servir? Qui devons-nous servir?

Une très bonne question d'un homme moderne, d’un homme en électronique, d’un informaticien. Si tous sont identiques, pourquoi est-ce que je devrais servir quelqu'un? Qui sert qui? Ah! Excellente question.

La réponse est celle-ci : Si vous croyez vraiment que tous sont les mêmes, quand les autres mangent, vous ne mangez pas. (rire) Quand les autres dorment, pourquoi dormir? Quand les autres ont leur tasse de thé, pourquoi devriez-vous avoir votre tasse de thé?

Vous n'avez pas atteint cet état. Vous n'avez pas expérimenter que tous sont identiques. Vous dites seulement que tous sont les mêmes, alors pourquoi devrais-je servir? Vous n'êtes pas convaincus de la vérité que tous sont identiques. Si vous êtes convaincus, si vous avez expérimenté la vérité que tous sont identiques, vous n’avez pas à servir personne. C'est seulement Baba qui peut dire cela.

" Swami, pourquoi ne mangez-vous pas? Quand nous mangeons tous, quand nous sommes tous à la table de dîner avec tant de délicieux mets, pourquoi Vous ne mangez pas? "

Ce que Baba a dit, " Pourquoi devrais-Je manger? "

" Swami, pourquoi pas? "

" Quand vous tous mangez, vous ne savez pas que cela M'atteint? "

C'est pourquoi Il ne mange pas. Simplement pour que les autres mangent, simplement pour donner de la compagnie aux autres, Il feint comme si, comme s’Il mangeait. Si je copiai le modèle de Swami pour manger -- juste une cuillère de ragi – le dimanche suivant, vous ne me verriez pas! (rire) Il y aura quelqu'un d'autre pour vous parler. (rire) C’est impossible! Non seulement que je dois manger, je dois manger très épicée également – des mets huileux et tout cela. (rire) Nous avons une préférence pour manger. À ce stade, je ne peux pas dire que tous sont identiques. Non, non, non! Je suis différent. Une nourriture épicée est nécessaire pour moi.

Ainsi, " tous sont identiques " c’est une conviction expérientielle et existentielle. C'est une conviction expérientielle et existentielle, non seulement une expression verbale, vocale ou orale. Par conséquent, jusqu'à ce que vous expérimentiez cette conviction, vous devez servir les autres.

228 « DIEU N'A BESOIN D'AUCUN ABRI -- IL EST PARTOUT »
31 OCTOBRE 2005


Je suis bien éduqué et instruit, avec une bonne connaissance des préceptes spirituels et des enseignements de Baba. Je me connais certainement comme une part et une partie de Dieu, sans aucun doute. Je sais que Swami et moi sommes Un. Et j'ai une connaissance correcte et la maîtrise de mes désirs. Mais je n’ai toujours pas d'argent, je n'ai pas de travail (rire) et aucun abri. Que dois-je faire? Je sais que je suis Dieu, mais n'ai aucun travail. Je sais que je suis Dieu, mais n'ai aucun endroit pour demeurer.

Waah! Pas d’endroit pour demeurer, que dois-je faire? Je sais que je suis Dieu, mais je n'ai aucun travail. Je sais que je suis Dieu, mais je n'ai aucun abri où vivre. Bien! Pauvre Dieu!

Ayez une idée correcte de Dieu, au moins. (je ne parle pas par expérience.) Si je conceptualise, si je visualise, si j'ai une idée selon les Écritures, Dieu n'a pas besoin d'abri parce que Dieu est partout. Un abri est nécessaire pour une personne qui est à un certain endroit. Nous avons besoin d'un abri (maison). Oui. Parce que je suis ici, j'ai besoin d'un abri. Mais quand je suis partout, pourquoi aurai-je besoin d'un abri? Alors je suis Dieu; mais dit, " Je n'ai aucun abri " cela signifie que je ne suis pas Dieu! Parce que Dieu n'a pas besoin d'abri car Il est partout.

VOYAGEZ DU DUALISME AU NON DUALISME
Il est à l'intérieur; Il est en dehors. Il est en dedans; Il est -- dans l'océan, dans le ciel, sur la montagne, dans la vallée profonde. Il est partout. Pourquoi? Tout est en Lui. Le cosmos est en Lui; l'univers est en Lui. Puis, pourquoi a-t-Il besoin d'un abri?

Ainsi, c'est seulement un rapport de non dualité avec un fond de dualité : " Je n'ai pas de travail. " Quand tous les emplois sont Dieu et votre travail est le travail de Dieu, vous êtes Dieu, signifiant que vous donnez du travail à tout le monde. Ainsi pourquoi vous tracassez au sujet de votre travail? Vous dites, " Je suis Dieu. " Dieu nous donne du travail – Il est le bureau d'échange et d'emploi! Alors pourquoi vous inquiétez de votre travail, car vous êtes le donateur de tous les travaux! N'est-il pas ainsi!

Vous êtes dualité. Certainement vous êtes dans la dualité. Vous êtes séparé de Dieu. Ainsi, vous avez besoin de nourriture et d’un abri pour vous protéger de la pluie. Étant séparé de Dieu, j'ai besoin de toutes ces choses. Par conséquent permettez que je voyage de la dualité à la non dualité. Laissez-moi faire le voyage à partir de la dualité à la non dualité. Laissez-moi parler de la non dualité, alors que ma vie est dualité. Laissez-moi voyager lentement du dualisme au non dualisme. C’est ce que je peux dire.

229 « SAVOIR QUE NOUS SOMMES DES MARIONNETTES EST LA SAGESSE » 31 juillet 2005

Il semble que dans un des discours, Swami a dit, " Vous êtes seulement une marionnette. " Sommes-nous des marionnettes? Comment pouvons-nous être des marionnettes? Cela a perturbé mon mental. Pourquoi? Pourquoi devrions-nous être des marionnettes?

Pour dire, " Pourquoi devrais-je être une marionnette? " C’est la qualité d'une marionnette. (rire) Pour avoir le sentiment que, " Je suis une marionnette? " C’est la qualité d’une marionnette. Une marionnette ne sait pas ce qu'est une marionnette; considérant que le Maître sait que vous êtes une marionnette. Comprenez-vous?

Par conséquent, " Pourquoi devrais-je être une marionnette? " Ce sentiment provient de l'ignorance, Ajnana. Savoir que je suis une marionnette est Jnana ou la sagesse. La sagesse se situe en sachant que je suis une marionnette, en se rendant compte que je suis une marionnette.
" Je suis un instrument, " c’est la conscience ou la connaissance.

" Suis-je une marionnette? " Bon. Vous êtes un enfant. " Pourquoi devrais-je être une marionnette? " Très bien. Une ignorance Himalayenne! (rire)

UN NIVEAU PLUS ÉLEVÉ DE CONSCIENCE
Ainsi, la vraie connaissance, la vraie conscience sait que je suis une marionnette et je dois danser et agir selon le directeur, le marionnettiste derrière. Le marionnettiste continue à déplacer ses cordes et les marionnettes dansent sur la surface. Ils ne savent pas pourquoi et comment ils dansent parce que le marionnettiste est derrière, tirant sur les cordes dans différentes directions.

De même, cette question provient de l'ignorance. Cette question est posée en raison d'un manque de conscience. Cette question est posée à cause de notre nature matérielle. Cette question est posée à cause de notre petit et simple accomplissement et achèvement.

" Je suis le patron de mon bureau! Ah! Suis-je une marionnette? Pourquoi? " Ah! Je vois. Être un patron c’est également une démonstration de marionnette. (rire) Une partie d'exposition de marionnette. Ainsi, savoir que je suis une marionnette c’est un niveau plus élevé de conscience.





RETOUR À ANIL KUMAR