LES PERLES DE SAGESSE DE SAI

Partie 27

Anil Kumar

05 mars 2004


OM...

Sai Ram

Pranams aux Pieds de Lotus de Bhagavan,


Chers frères et soeurs,

PRÉSENTATIONS DES ÉTUDIANTS

Je voudrais partager avec vous quelques-unes des présentations faites par les étudiants des Instituts d'Éducation Sri Sathya Sai. Vous avez probablement vu les enfants des écoles du Haut Secondaire Sri Sathya Sai faire leurs présentations, et aussi les étudiants sous graduation et post gradués offrir leurs présentations aux Pieds de Lotus de Swami.

Comme certains points sont très intéressants, j'ai voulu les partager avec vous. Je suis heureux que vous soyez ici avec nous ce matin. Je choisirai quelques points au hasard plutôt que d’en faire un rapport verbal. Je porterai à votre attention, donc, ces points qui ont une valeur en raison de leur intérêt général.

La plupart des étudiants ont été impliqués dans chaque présentation. Certains ont été occupés à écrire le manuscrit, quelques-uns à composer et à jouer la musique, et d'autres ont participé à la présentation devant nous tous. Le résultat fut une participation de masse, presque tous les étudiants étaient impliqués.

Ces étudiants partiront de l'établissement. C'est la dernière chance qui leur est donnée de présenter quelque chose devant le Seigneur, et c’est très précieux. Le bon Seigneur a également été photographié avec leur groupe, quelque chose qu'ils vont chérir pendant toute leur vie. En supplément à cela, la distribution de Prasadam (nourriture) a rendu leurs bouches sucrées et ont adouci nos oreilles et nos yeux avec leurs présentations.

LA PRÉSENTATION DES ÉTUDIANTS SOUS GRADUATIONS

C'est la présentation par les étudiants sous graduation de l'Institut Sri Sathya Sai des Hautes Études, le 29 février 2004. Pour votre information, toutes ces présentations ont été faites par différents étudiants.

Un étudiant a commencé à parler comme ceci: " Nous avons commencé à chercher Dieu sur le haut des montagnes; et nous avons pensé que Dieu était dans les cieux; et nous l'avons cherché dans les vallées et dans les cavernes. Mais où est Dieu?"

Immédiatement la réponse est venue d'un autre étudiant qui a dit, " Dieu est ici maintenant, Dieu est ici maintenant. Alors vous n’avez pas à Le chercher n'importe où."

Alors un autre garçon a demandé, " Pourquoi avez-vous besoin de Dieu? Laissons Dieu avec Lui-même dans le confort. Pourquoi avons-nous besoin de Lui? Attendez-vous qu’une faveur vous soit accordée?"

La réponse est venue: " Non, non, non, non. Seulement deux choses sont les plus précieuses pour l'humanité, que seul Dieu peut donner. Quelles sont-elles? La paix et le bonheur."

Ces garçons avaient écouté les discours de Swami depuis leur enfance. Chaque étudiant sont très avertis et connaissent les enseignements de Swami; voilà, ce n’est pas comme une habitude de quelque part ailleurs, où les garçons font des plaisanteries aux sujets de la spiritualité.

Immédiatement la réponse est venue d'un autre étudiant: " Pourquoi dites-vous que Dieu devrait vous donner la paix? Non, non, non! Pourquoi vous attendez-vous à ce que Dieu vous accorde la paix? Non, non! Vous avez tort. N'est-ce pas Swami qui a mentionné que la paix est à l’intérieur? C'est Swami qui a dit, " Chacun prie Dieu, ' Je veux la paix.' Ce que vous devriez faire est de laisser tomber le ' Je ', l’ego, et laisse tomber ' veux ', le désir, et la paix est déjà là." Et un autre garçon a dit -- une bonne réponse en effet.

QU'EST-CE QUE BHAGAVAN ATTEND DE NOUS?

Alors il lui a été demandé, " Très bien, qu’est-ce que Bhagavan attend de nous?"

L'étudiant a répondu de cette façon: " Bhagavan veut que nous renoncions à nos mauvaises habitudes, de sorte que nous personnifions la bonté. Nous ne devrions avoir aucunes mauvaises habitudes." C’est ce qu'un garçon a dit.

Un autre a répondu de cette façon: " Habitude -- H A B I T U D E; vous ne pouvez pas vous défaire des mauvaises habitudes petit à petit, non. Défaites-vous des habitudes immédiatement, une fois pour toutes."

L'étudiant a commencé à s’amuser avec le mot. " H A B I T U D E = Habitude. Enlevez le ' H ' –

' A ' et un ' peu ' demeure; enlevez le ' A ', là encore il en reste ' un peu '; enlevez le ' B ', le ' it ' reste; enlevez le ' T ' . Et l'habitude de boire du ' thé ' est enlevé également!"

C'était vraiment une bonne plaisanterie. Tout le monde, y compris Swami, a souri.

COMMENT PEUT-ON EXPRIMER DE LA GRATITUDE AUX PARENTS?

Puis un garçon a commencé à se référer aux discours de Bhagavan: " Swami a mentionné qu'on devrait servir ses propres parents. Vous devriez rendre vos parents très heureux, leurs plaire et tout faire pour eux. Après tout ils se sont donnés beaucoup de troubles pour vous amener jusqu'ici. Naturellement vous devriez être très reconnaissant envers vos parents. Vous ne pourrez jamais payer votre dette de gratitude envers vos parents – c’est impossible!"

Un autre étudiant a demandé, " Comment peut-on exprimer de la gratitude aux parents? Qu’est-ce que Baba a dit?"

" La mère a enduré la douleur de la souffrance alors que l'enfant était dans son ventre pendant neuf longs mois. C'est le devoir de l'enfant à voir à ce qu'elle ne verse même pas une simple larme, plus tard dans sa vie. Chaque enfant devrait voir à ce que la mère ne pleure jamais; à ce que la mère ne souffre jamais; à ce que la mère ne verse jamais de larmes. Nous devons la rendre heureuse. C'est la seule manière d'exprimer de la gratitude."

MAÎTRISEZ LE MENTAL ET SOYEZ UN MAÎTRE DU MENTAL

Puis un autre garçon a dit, " Swami a parlé d’un autre point. Quel est-il?"

" Étant nés dans cette vie, nous devrions mener notre vie de telle manière que nous ne devrions pas naître à nouveau, et mourir encore. Nous devrions mener notre vie de telle manière que cette vie soit la dernière. Nous ne devrions pas répéter ce cycle de naissance et de mort. C’est ce que Adi Shankara a mentionné dans le Bhaja Govindam.

Punarapi Jananam, Punarapi Maranam

Punarapi Jananeejathare Sayanam.

L'homme naît encore, encore et encore.

La naissance est suivie de la mort.

" Alors que devons-vous faire? Rappelez-vous d’une chose. C'est le mental qui est la cause de l’attachement et de la libération. Si vous maîtrisez votre mental et êtes un maître du mental, vous n’entrerez pas dans ce cycle de naissance et de mort. Maîtrisez votre mental et soyez un maître du mental."

Alors un autre garçon a ri et a dit, " Je me rappelle d’un incident qui s'est produit à Brindavan. Vous savez que Brindavan et Puttaparthi ont beaucoup de singes, une menace pour l'endroit, vous volant des noix de coco, des fruits ou des bananes que vous transportez. Parfois vous ne pouvez pas sortir des couloirs."

" Cela c'est ainsi produit à Brindavan, un homme Seva Dal a essayé de chasser ces singes avec un bâton. Soudainement il a senti une douce main sur son dos. Il s'est retourné pour y trouver Swami là. Il fut décontenancé et très surpris."

Swami a dit au Seva Dal, " Que faites-vous?"

" Swami, je fais sortir tous les singes."

" Oh !où sont les singes?" A demandé Swami.

" Swami, il y a beaucoup de singes... "

" Non, non, non. Le singe est votre mental. Il est en vous. Essayez de chasser ce singe. C'est plus important. Apprivoisez le mental de singe. Formez le mental de singe. Maîtrisez le mental de sorte que vous puissiez être un maître du mental."

OCCUPEZ LE MENTAL AVEC LE NOM DU SEIGNEUR

Alors un autre garçon a dit, " Oh ! Je vois. Je me rappelle ce que Swami a dit dans une autre histoire. Quelle est cette histoire?"

Un démon a accordé une faveur à un pauvre homme. Le démon a sympathisé avec ce pauvre mendiant, " Je suis touché et sensible à votre pauvreté. Je ferai tout ce que vous voulez. Mais vous devez me donner des instructions continuellement. Si vous ne continuez pas à demander, je vous tuerai."

Ce mendiant a pensé, " Je ne cesserai jamais de demander... j’ai tant de choses à demander." Ainsi il a continué à demander et le démon a continué à accorder. Enfin la liste entière fut épuisée: une maison, le confort, le luxe, les meubles.

Enfin le démon a dit, " Demandez-moi ce que vous voulez ou bien je vous étranglerai maintenant."

Cet individu a couru et est tombé aux pieds d'un yogi " Swami, vous devez sauver ma vie!"

Le yogi dit, " Ne vous inquiétez pas. Nous avons un poteau électrique ici. Demandez au démon de monter et de descendre, et de continuer de faire cela jusqu’à nouvel ordre. Alors il ne vous chassera pas."

" C'est une histoire relatée par Bhagavan. Le corps est le poteau électrique. Le haut – ' SO ' (Dieu); et le bas – ' HAM ' (' Moi '). ' Soham, Soham '. (' Je suis Dieu '). Répétez-le sans interruption; chantez Son nom sans interruption jusqu’à nouvel ordre. C'est la libération."

IL EST IMPORTANT DE PARTICIPER À SA MISSION

Un étudiant a immédiatement demandé, " Est-ce assez si vous chantez et répétez Son nom?"

Un autre garçon a dit, " Non, non, non, non. Ce n'est pas suffisant de répéter Son nom. C’est important de participer à Sa mission, de faire du Seva (service altruisme). On devrait participer; c’est ce que nous faisons tous. Je vous le dis, le plus grand service est de partager le message de Swami avec tout le monde, de partager le message de Baba avec autant de personnes que vous le pouvez. C’est ce que nous faisons, et c'est pourquoi Bhagavan a béni notre activité de service pour très longtemps. C’est ce que je crois."

Et alors un garçon a commencé à relater, " Dans le Ramayana (l'histoire de Rama), Vibhishana (le plus jeune frère de Ravana) a toujours chanté le nom de Ramachandra."

" Une fois Vibhishana était en présence de Hanuman (un grand dévot de Rama) qui lui a dit,

' Vibhishana, vous chantez le nom de Rama comme je le fais, mais vous n'avez pas encore vu Ramachandra. Vous chantez, mais vous ne participez pas à la mission de Ramachandra. Avez-vous fait des tentatives afin de découvrir où est Sita? (l'épouse de Rama qui avait été enlevée par Ravana). Avez-vous consolé Sita, comme vous le savez est dans Lanka (le pays appartenant à Ravana)? Vibhishana, chantant Son nom, n'était pas suffisant pour gagner la vision de Rama. Il est également important de participer à Sa mission.' " C'était la discussion.

QUEL GENRE DE TRAVAIL DEVRIONS-NOUS FAIRE POUR SWAMI?

Puis un autre garçon a demandé, " Quel genre de travail devrions-nous faire pour Swami? Quel travail attend t-Il de nous?"

L'autre garçon a dit, " Baba n'ira jamais par la quantité; Il pense à la qualité. La quantité n’est pas du tout importante; mais la qualité est la plus importante. Une cuillerée du lait de la vache nourrit suffisamment, tandis que des barils de lait d'âne sont inutiles. Votre motif, votre intention et votre esprit sont plus importants que la quantité de service. C’est ce que Baba dit."

Alors un autre garçon a ajouté, " Oh, mon cher ami, quand vous vous référez à la qualité qui est plus importante que la quantité, je me rappelle d’un incident qui s'est produit au temps de la construction de l'hôpital Super Spécialisé de Puttaparthi. Les fonds venaient de tous les coins du monde. Les gens ont répondu à l'appel de Bhagavan, écoutant Son message à l’effet que les soins médicaux doivent être donnés gratuitement.

Quelque temps plus tard, un garçon a écrit une lettre qu'il a donnée, sous enveloppe, à Swami. Swami a ouvert l'enveloppe et a lu la lettre. Qu'est-ce qu’il y avait dans cette lettre?

" Swami, je lave mes propres vêtements et j’économise les frais de blanchisserie. De ma petite épargne, je donne une contribution à votre projet d'hôpital."

Swami a dit très fort, " Regardez, ce petit montant est plus important pour Moi que les crores et les crores (10 000 000) des roupies (l'équivalent de plusieurs milliers de dollars) que Je reçois de partout dans le monde." Ainsi c'est la qualité qui est importante et non la quantité, comme le garçon a dit.

DIEU A DÉCIDÉ DE DÉPLACER SON ' SIÈGE SOCIAL ' À PRASHANTI NILAYAM

Alors il y a eu un petit drame joué par les garçons. Swami l'a également beaucoup apprécié.

Un garçon a dit, " Je suis venu du ciel."

L'autre garçon a répondu, " Oh !Comment sont les gens là-bas?"

" Dieu ne peut pas être trouvé."

" Pas trouvé là-bas?"

" Dieu est absent. Avisons les journaux que Dieu est absent."

Alors un autre garçon est venu et a dit, " Non seulement Dieu, mais les cinq éléments ne sont pas non plus dans le ciel."

" Les cinq éléments sont partis? Alors qu'est-il arrivé aux gens? N'y a t’il personne du tout?"

" Are, are! Rien là-bas!"

" Et il y a une montagne; l’avez-vous trouvé dans le ciel?"

" Quelle montagne?"

" La montagne en or, appelée Mérou."

" Non, monsieur, elle est également partie."

" Je vois. Est-ce qu’il y a l'armée là-bas? Aucune armée? Je vois que le ciel est dans l’eau chaude. Le ciel a des ennuis maintenant!"

Un garçon alors a dit, " Ne vous inquiété pas mes amis. Il n'y a aucune fleur non plus dans le ciel."

" Pourquoi?"

" Dieu est absent dans le ciel parce qu'Il a décidé de déplacer son ' siège social ' à Prashanti Nilayam."

" Je vois."

" Il n'y a aucun nuage dans le ciel."

" Pourquoi?"

" Les nuages ont décidé d'être la couronne, le halo de cheveux, sur la tête de Dieu, Bhagavan Sri Sathya Sai Baba. Il n'y a aucune lune dans le ciel. Vous ne pouvez pas avoir le clair de lune parce que la lune a décidé d'être sur la tête de Baba. Il n'y a aucune montagne là-bas. La montagne a réduit sa taille et a décidé d'être un grain de beauté sur la joue de Baba aujourd'hui. Il n'y a aucun feu dans le ciel. La robe rouge qu'Il porte est le feu même, porté sur son corps."

" Je n'ai pas trouvé Anjaneya Maruti (Hanuman) dans le ciel parce qu'il a voulu être dans le stade. Maruti a également déplacé son siège social."

Tout le monde a apprécié la petite pièce présentée par les étudiants. Il y avait des éclats de rire et des applaudissements tout autour.

" VOUS ÊTES LE MONDE POUR NOUS, SWAMI "

Maintenant nous transférons à un autre épisode qui a eu lieu le 14 février 2004. Ceci a commencé par une exposition poétique en langue Telugu. J'ai choisi certaines choses qui seront d’un certain intérêt général pour tout le monde.

Le nom de Sai est si sacré et incomparable que les garçons ont commencé à parler comme ceci:

" Swami, nous avions perdu notre chemin dans la vie; nous avions perdu la signification même de la vie. Nous étions loin des parents, étant venu d’une longue distance. Nous avons été pris par les peurs, les malentendus, les soucis et les inquiétudes. Comme nous allions sur notre chemin, il y a eu des obstacles dans le déroulement de notre vie."

" Nous étions si faibles, Swami. À ce moment, vous avez fait un pas dans nos vies. En ce moment de désespoir et d'abandon, Vous avez visité nos vies. Vous avez touché nos vies. Vous êtes non seulement notre Père, Mère et Dieu. Surtout, vous êtes notre seul vrai ami. Vous êtes le meilleur ami, le seul ami. Quand les amitiés mondaines étaient sans signification, quand l'amitié n'avait aucune pertinence du tout, durant ce temps Vous vous êtes tenus prêt de nous comme un vrai ami, Swami."

" Swami, nous ne pourrons jamais oublier le moment quand vous avez conféré sur nous l'amour de mille mères, sur chacun de nous tous. Quand nous nous ennuyons de nos mères, Vous êtes là devant nous en tant que mille mères, Swami."

" Quand nous pensons nous sommes loin du monde, Vous devenez notre monde. Vous êtes le monde pour nous, Swami. Bhagavan Vous êtes notre souffle, Vous êtes notre vie, Vous êtes notre ambition. Vous êtes tout, Swami." C'était la prière en Telugu d'un garçon.

QUI PEUT ÊTRE NOTRE ESPOIR AUTRE QUE VOUS?

Le deuxième entretien a été présenté par un garçon du Karnataka et a été fait dans la langue Kannada. J'essayerai de vous donner la traduction.

" Quand le lien entre les coeurs devient faible, quand la terre est brûlée par la tristesse, Vous êtes celui par lequel le Gange d'amour coule. Je Vous salue, Oh ! source de confiance. "

" Quand l'homme oublie la fraternité et se comporte comme un démon ! Quand les pays et les religions combattent en raison de la jalousie, de l'envie, de la fierté et de la haine; quand le monde est noyé dans le poison du chaos et de la confusion; quand la jeunesse est censée être une source d'inspiration et de courage, dévie dans l'obscurité de l'ignorance et manque de connaissance du but de la vie; quand la vie est comme marcher en cortège vers un foyer de crémation; quand la grand- Mère Inde, considérée comme la force qui apporte l'unité dans l'humanité, a été coupée en morceaux et en fragments en raison de ses propres enfants ignorants, Swami, qui d’autre que Vous, qui d’autre peut être notre espoir? Qui verse l'eau et nourrit les arbres sur le haut de la montagne? Qui s'occupe des oiseaux et des animaux dans la forêt?"

" Swami, qui d’autre que Vous, qui peut être notre guide, maître, ami et lumière sur le chemin de l'obscurité? Par conséquent, pour toutes nos prières, Vous êtes la voie; Vous êtes le but; Vous êtes l'idole; Vous êtes l'inspiration; Vous êtes notre défenseur; Vous êtes notre fondation. Vous êtes le gourou qui nous a enseigné Sathya, Dharma, Shanti, Prema, Ahimsa – Vérité, Conduite juste, Paix, Amour, Non-violence -- les valeurs humaines de la vie, Bhagavan."

UN HAUT SAVOIR, NON DE HAUTES ÉTUDES

La prochaine présentation a été faite par un autre étudiant en Hindi. C'est la traduction.

" Le nom de cet institut n'est pas l'Institut Sri Sathya Sai de Hautes Études, non. C'est l'Institut Sri Sathya Sai de Haut Savoir. Qu’est-ce que ce ' Haut Savoir '?"

" Cet institut, donné par Swami, fournit non seulement la connaissance séculaire par excellence, mais il a conféré sur nous Sathya, Dharma, Shanti, Prema et Ahimsa qui constituent les cinq valeurs humaines nécessaires pour réaliser la paix dans le monde."

" Swami, vous nous avez enseigné le grand dicton:

Il y a seulement une religion, la religion de l'amour.

Il y a seulement un langage, le langage du coeur.

Il y a seulement une caste, la caste de l'humanité.

" Swami, dans cet institution, chacun vit pour l'autre et tous vivent pour vous Swami, dans la Bhagavad Gita (' Le chant de Dieu ', les enseignements spirituels de Krishna), Vous avez promis à Arjuna (le beau-frère et l'ami de Krishna) et à l’humanité dans son ensemble, que nous devrions tous compter sur Vous; que nous ne devons pas dépendre de personne. Vous êtes notre refuge. Swami, bénissez-nous afin que chaque moment de notre vie Vous soit consacré. Alors notre vie sera rachetée."

VOUS ÊTES UN, NON PLUSIEURS

Une autre présentation était dans la langue Tamil. Je vous donne la version.

" Oh ! Seigneur des seigneurs, nous dépendons de Vous. Avec l'aide de Votre nom, même une personne faible devient forte."

" Les gens disent que Vous êtes l’équivalent de crores (10 000 000) de soleils. Mais Seigneur, le soleil brûle la peau, tandis que Vous nous calmez et nous rendez serein. Les gens disent que Votre amour est l’équivalent à celui de mille mères. Mais Bhagavan, vous n'êtes pas des crores de soleils, des milliers de mères; Vous êtes Un, non plusieurs. Vous, l’Un, le vraiment unique."

" Les gens disent que vos Lîlâs (jeux Divins) ne peuvent pas être écrits. Sont-ils vos Lîlâs, Swami? Non, c'est Votre vie qui est le message pour nous tous."

" Les gens disent que nous nous perdons en voyant Votre beau visage. En s'aimant soi-même, où est-il notre amour? Où pouvons-nous être? Perdu? Non, ne sommes-nous pas le reflet de Vous, Swami? Comment pouvons-nous être perdus? Nous sommes le reflet de Votre beau visage."

" Les gens disent que Vous êtes l’Incarnation de tous les dieux, disant que les autres dieux ne sont plus vus. Comment peuvent-ils dire cela? Mais nous pouvons sûrement dire que nous sommes à Vous et Vous êtes à nous."

" Beaucoup est entendu et beaucoup est dit alors que rien n’est laissé pour être écouté. Il n'y a rien que je puis comprendre ou dire, excepté, ' C'est seulement Sai; il y a seulement le Un dans le coeur, seulement le Un.' Oh ! Seigneur Suprême, si Vous me permettez, pouvons-nous dire cela?"

BHAGAVAN A COMPOSÉ CETTE CHANSON POUR LES DÉVOTS

Alors ils se sont tous associés pour chanter la chanson en Telugu, qui a été écrite par Bhagavan, il y a soixante ans. J'essayerai de vous donner la traduction.

Oh ! dévots, vient, écoutent, participent à ces douceurs:

C'était le Seigneur Rama qui a racheté la vie d'Ahalya, qui avait été maudit en une pierre.

Le Seigneur a fait que la pierre revienne à la vie, revienne à sa forme originale.

Le nom de Dieu est plus doux que le lait de noix de coco, et le nom de Dieu est plus valable

Que toutes les pierres précieuses, les diamants ou autres choses précieuses dans ce monde.

Aucun roi ne peut vous accorder quelque chose de plus grand que le nom de Dieu.

Dieu a accordé le bonheur aux oiseaux, aux singes et aux écureuils.

Ne pensez-vous pas qu'Il vous bénira?

La seule chose que vous devez faire est de renoncer aux mauvaises pensées.

Dieu vous accordera des pensées et Dieu rachètera vos péchés;

Dieu pardonnera tous vos péchés.

Venez ici et participez à ce régal du nom de Sai.

C'était la chanson composée par Bhagavan. Il a composé le texte et l'air.

C'est en bref, la présentation faite par les étudiants dans différentes langues le 29 février.

" VOS PIEDS DE LOTUS SONT LE SEUL REFUGE POUR NOUS TOUS"

Maintenant je passe aux présentations faites par les étudiants le 10 février 2004. La chanson fut composée par les étudiants. Elle est en Telugu, ainsi je vous donnerai la signification :

Sai, Seigneur Sai,

O Dieu Sai, vous avez versé de l'amour sur nous

Vous nous avez montré la compassion

O Seigneur, Vous êtes notre coeur. Vous êtes notre vie, Swami.

Vous nous avez consolés; Vous nous avez cajolés.

Vous êtes la Personnification de toutes les bontés et compassions.

Vous nous avez commandés " Aimer tous et Server tous."

Sai, Vous êtes Amour, l’Amour est Sai.

Sai est l'Avatar de cet âge de Kali

Vous êtes tout pour nous.

Nous prions pour que Vous nous guidiez.

Vos Pieds de Lotus sont le seul refuge pour nous tous,

O Résident intérieur, O Seigneur Sai.

Il y avait un poème composé par un étudiant en Hindi. J'essayerai de vous donner une petite traduction.

O Seigneur, notre Seigneur, notre Dieu, avec le plus profond et le plus pur des sentiments,

nous prions que Vous remplissiez nos coeurs de droiture.

Nous adorons Cela avec un espoir qui s’élève.

" O SEIGNEUR SAI, CONDUIT-NOUS À LA LIBÉRATION "

Alors tous se sont associés en choeur, chantant une chanson en Telugu, écrite par Bhagavan il y a soixante ans. Il a également composé l'air.

Ces veilles chansons écrites par Swami en Telugu sont toutes disponibles sur cassettes dans notre librairie. Cependant, vous ne pouvez pas les apprécier à moins que vous sachiez leur signification anglaise. Je comprends que le Book Trust a fait une traduction en anglais de ces chansons, y compris la musique pour que les musiciens les jouent. Je suis membre du Book Trust et nous les avons passé en revue et nous avons recommandé le livre, de sorte que les dévots, partout dans le monde, aient l'avantage de cette interprétation. Nous avons les prévus de tout ici. Étant ici, sur place, nous avons l'information à l'avance -- avant que le monde le sache.

Quoi qu'il en soit, c'est une chanson en Telugu, que je traduirai.

Oh ! Seigneur Sai, vous êtes notre énergie Divine; conduit nous à la libération.

Beaucoup de dévots, dans l'ennui et l'agitation,

ont pu rechercher Votre aide dans le passé,

et être libérés de leurs chaînes d’attache.

Le dévot Nandana, la dévote Sakubai et d'autres dévots ont prié,

et ont été libérés par vous, Bhagavan.

Swami, nous sommes ici en raison des mérites de nos vies passées,

Qui nous fait vouloir chanter Votre gloire,

chanter et chanter Votre nom incomparable à maintes reprises.

Nous sommes en votre compagnie, Seigneur. Swami, bénissez-nous, soyez avec nous

Swami, Vous êtes si grand, si compatissant,

Donnez-nous le darshan jour après jour.

Nous prions seulement pour changer notre mental,

pour être exempt des faiblesses de la colère et de l'attachement.

Seigneur, Voyez à ce que nous ne soyons pas poussés dans l'obscurité de l'illusion.

L'AMOUR DE SAI EST SI MERVEILLEUX

Et puis une autre bonne chanson suivie:

L'amour de Sai est si merveilleux, Oh merveilleux!

Il est si élevé, nous ne pouvons pas aller au-dessus.

Il est si profond, nous ne pouvons aller en dessous.

Il est si grand, nous ne pouvons pas en faire le tour.

Oh, amour merveilleux!

Seigneur, je Vous offre ma vie

Utilisez tout ce que j'ai passé à travers pour Votre gloire.

Seigneur, je Vous offre mes jours,

Élevant mon éloge pour Vous comme sacrifice agréable.

Seigneur, je Vous offre ma vie.

LE POUVOIR DU NOM DE SAI

Cette chanson de seulement quatre phrases et a été écrite par Swami. Vous pouvez vous demander pourquoi Anil Kumar rit de lui-même; vous pouvez être rassurés, je ne suis pas encore fou. La raison est parce que, comme je suis de cette région, je connais la langue Telugu. Ainsi, j'apprécie la beauté littéraire de cette chanson, à côté de sa signification. La signification est celle-ci:

' Nous, les dévots, sommes extrêmement chanceux d’avoir le nom de Baba, qui agit comme une épée avec laquelle nous pouvons couper la colère, la convoitise et l'avarice aux morceaux. Le nom de Sai peut contrôler tous les cinq sens et conférer le bonheur à nous tous. Le nom de Sai parle du Soi, qui est la combinaison des cinq sens, des cinq éléments, des cinq gaines de la vie, des cinq souffles de la vie, des cinq sens de la connaissance, le mental, l'intellect et l'Atma (âme). Tout ceux-là sont incorporés; tout ceux-là sont encadrés, entouré par Votre nom incomparable, Oh Sai!" C'est la signification. En conclusion, il y a eu un autre conférencier.

Ainsi, comment aimez-vous les présentations de ces garçons? Les compositions des garçons de cet âge -- quels principes élevés, quelles grandes idées ils ont! Ils ne demandent pas des choses matérielles. Ils sont encore jeunes. Avant qu'ils vieillissent et se marient, ils auront une liste de choses à exiger et à demander. Maintenant ils sont encore jeunes, les belles fleurs d’une guirlande qui se développent avec tout le parfum de la vertu, avec toute la beauté de l’abandon et de

l’hommage.

QUESTIONS ET RÉPONSES

Q: Comment peut on dire si Swami est heureux?

A: Vous pouvez lire les sentiments de Baba de deux manières: l’un est verbal et vocal; l’autre est langage facial et celui du corps. C'est selon ma compréhension, qui est sujette à correction si vous trouvez quelque chose de différent. Alors vous êtes le bienvenu de partager cela avec moi.

Supposez qu'il y a une chanson, où Il fait ceci (Anil Kumar bat le temps sur la table) – Il garde le taala, le rythme. Cela signifie qu'Il l'aime beaucoup. Quand il n'y a aucun taalam (battement), la musique est seulement comme ceci, comme cela.

Quand Il regarde le conférencier pendant un discours, et quand Il commence à rire, cela signifie qu'Il l'aime. Quand Il ferme les yeux et regarde quelque part ailleurs, le discours est comme ceci, comme cela.

Ce sont certaines indications que je dis à mes garçons, de sorte qu'ils fassent attention, parce que quand nous faisons notre présentation, c’est des plus essentiel que Dieu soit heureux. Quand Dieu est heureux, le monde entier est heureux. Ne pensez-vous pas ainsi? Et quand Dieu est contrarié, nous ne sommes pas tracassés au sujet de l'opinion du monde du tout. Ainsi nous devrions constamment observer. C’est ce que je fais. Vous devez avoir cette compréhension. Vous n'êtes pas des gens ordinaires, je sais. Vous êtes également assez futé pour savoir ces secrets de la Divinité, même si c’est seulement l'expression faciale et celui du corps.

L'autre chose est expression vocale ou orale: " Très bien, Je suis heureux. Mes garçons, Je suis heureux, très heureux, très bien, très bien."

Une autre chose est celle-ci: Quand ces garçons viennent, Il tapera sur leurs dos. Quand Il est d'accord pour avoir une photographie de groupe, c'est une indication que le programme était un grand succès. S'Il dit, " Nous verrons demain ", cela signifie que le programme était comme ceci, comme cela, et ce demain ne viendra jamais.

Il est bon que Krishna ait posé ces questions au profit de tout le monde. Ce sont les signes de la Divinité; ce sont les expressions de l'amour, l'appréciation des programmes faits par les enfants ou par les invités distingués venant de temps en temps dans le Kulwant Hall, ou n'importe où ailleurs, sur le sujet.

Q: Donnez-vous quelques informations sur les occasions d'anniversaire des garçons?

A: Aux occasions d'anniversaire, indépendamment de la présentation, à l'anniversaire des garçons il est autorisé d’apporter avec eux du riz sacrificiel et des photographies. Swami naturellement les bénira et signera leurs photographies. C'est l'anniversaire des garçons, vous savez.

Q: Swami ne me parle pas ou ne me donne pas d’entrevue. Pourquoi?

A: Il ne le fait pas, oui, je sais. Tout est une bonification, monsieur. Ainsi n'ayons aucune espérance. Quoi qu'Il fasse, c’est bon.

En ce qui me concerne, je n’ai aucune espérance. S'Il me parle, c’est " Très bien, Swami." S'Il ne me parle pas, je sais qu'au moins qu’Il me parlera demain. S'Il me regarde, c’est " Très bon, Swami." S'Il ne me regarde pas, bien, je Le regarde.

S'Il ne m'accorde pas d’entrevue, je regarde ceux qui ont reçu une entrevue, et je me vois en eux. Je ressens vraiment cela. Je ne fais aucun discours ici; je vous le dis sincèrement. Il n'y a aucune déception dans la vie ici parce que, quand quelqu'un reçoit une entrevue, je le ressens et je partage son bonheur. La personne que Swami regarde est heureuse. Alors quand je regarde les deux, mon bonheur est doublé, ne pensez-vous pas ainsi? C'est vraiment comme je le prends. Je ne me sens pas désolé. Nous nous sentons désolés quand nous projetons notre individualité, quand nous pensons à notre soi individuel. C’est inutile, inutile.

Quand Il présente un exposé dans le Sai Kulwant Hall, nous Le voyons, L'entendons, et chantons avec Lui, nous associant aux bhajans. Trois expériences en même temps -- voir, entendre et chanter. Quoi de plus voulez-vous? Pour seulement une simple audiocassette, ils chargent environ 50 ou 60 roupies et dans cela vous entendez seulement. Une vidéocassette, qui vous permet de voir seulement, le prix indiqué est de 250 roupies, tandis que là, dans le Kulwant Hall, vous voyez, entendez et chantez sans aucune charge, gratuitement – c’est bon marché, très bon marché. Ainsi nous sommes heureux, c’est tout. Nous sommes heureux pour tout parce que nous n'avons aucune préférence.

" Oh !Dieu, Vous êtes heureux de me parler aujourd'hui. Oh ! Dieu, Vous êtes heureux de m'éviter aujourd'hui. Bien, je Vous rends heureux dans les deux exemples." Oui, je suis honnête, pourquoi pas! Ne pensez-vous pas ainsi?

Q: Est-ce en raison de notre ego que nous voulons Son attention?

A: Oui, c’est en raison de l’ego que voulons Son attention personnelle. Qu'est-ce que cette attention d’être vu? L’ego. Qu'est-ce que cette souffrance quand l'attention est niée? L’ego. Qu'est-ce que cette appréciation de l'attention? L’ego. Qu'est-ce qui fait que tout le monde dit à voix forte qu'il a attiré l'attention de Swami, qu’il est le seul individu pendant cette incarnation qui a attiré Son attention? L’ego.

Le but de la spiritualité est de tuer l’ego. Ainsi en vous évitant, Il vous donne le meilleur traitement, car vous, vous-même, n'êtes pas capable de tuer l’ego. Il tue votre ego. Ainsi Il vous sert et vous aide de cette façon. Vous parler, de quoi parle-t-Il? Comment éviter l’ego, tuer l’ego, c’est de cela qu'Il parle. En vous évitant, votre ego se tue naturellement, tout seul. D'une certaine manière, nous devons perdre notre ego.

Cela a été mon expérience pendant les trente dernières années. J'ai été avec succès évité totalement pendant sept années, mais je n'ai pas cessé de venir ici et je n'ai pas pleuré devant tout le monde. Je n'ai pas rendu ce monde malheureux. " Très bien, si ce n’ai pas dans cette vie, Vous me parlerez dans la prochaine vie."

Veuillez me croire, monsieur, un jour Il m'a demandé, " Anil Kumar, que voulez-vous? Que voulez-vous?"

J'ai dit, " Swami, qu’est-ce que Vous ne m’avez pas donné jusqu'à maintenant, sans me demander? Pourquoi devrais-je demander? Sans demander, Vous avez tout donné. Je sais que je suis devant Dieu, qui sait quoi donner et quoi ne pas donner; pourquoi donner, quand donner et quand ne pas donner. Je ne veux rien."

MOKSHA (LIBÉRATION)

Il y a long temps, à Bangalore, quelqu'un parlait au sujet de moksha, la libération. Soudainement Swami a demandé, " Anil Kumar, voulez-vous moksha "

J'ai dit, " Swami, je ne le veux pas." Tout le monde a regardé!

" Vous ne le voulez pas, individu inutile! Vous priez comme tout le monde le fait. Pourquoi ne le voulez-vous pas?"

J'ai dit, " Swami, je ne sais pas au sujet des autres; je parle de moi-même. Je ne sais pas ce qu'est moksha! À quoi cela ressemble, est-il très beau ou laid, est-il doux ou chaud, grand ou court, oriental ou occidental? Comment est-il? Qu'est-ce que c'est? Pourquoi est-ce que je le veux? Je ne sais pas. Personne n'est revenu de moksha et a rapporté ce que c’est, " Vous le trouverez si beau! Veuillez me joindre là-bas." Personne ne m’a fait de rapport. Ainsi au lieu de désirer ce que je ne sais pas, j'ai seulement un désir, parce que je connais le goût de cela. Vous pouvez désirer seulement cela que vous savez déjà. Comment pouvez-vous désirer ce que vous ne savez pas? Ainsi je désire seulement ce que je connais et ce dont j’ai le goût."

Il a dit, " Qu’est-ce que c’est?"

" Répandre votre message, répandre votre message partout, à de petits groupes et à de grands groupes, autant de fois que possibles, aussi longtemps que possible, jusqu'à mon dernier souffle. Et si Vous êtes assez aimable, dans la prochaine vie également." Oui, parce que je connais le goût de partager le message de Swami.

" SWAMI, VOUS ÊTES LA LUMIÈRE DE MA VIE "

Quoi qu'il en soit, mes amis, cela est assez. Revenons à la session du 10 février, c'est une composition d'un étudiant que je vais traduire.

" Oh Maa ( Mère ), nous savons qu’il n’y a aucun remerciement pour l'amour d'une mère, ainsi tous ce que nous pouvons dire aujourd'hui c’est que nous vous aimons, Swami. Nous vivons pour Vous. À cette occasion très spéciale, nous, Vos enfants, comme expression de notre sincère gratitude pour tous ce que Vous avez faits pour nous, offrons ces chansons d'amour et de bonheur à vos Pieds de Lotus."

" Ils disent que les jours d'école sont les jours les plus heureux de la vie; mais quand nos jours sont avec Swami, ils deviennent non seulement les plus heureux, mais également les plus saints."

" Quand le monde semble être un terrain de jeu et que la signification de la vie est amusement et ébat, et que tous à ce que je pourrais penser est le jeu, c’est à ce temps-là que j'ai vu la Lumière. Comme j'ai grandi, cette Lumière m’a guidé et protégé partout. Swami, Vous êtes cette Lumière dans ma vie."

" Vous avez été là pour tenir ma main, pour me montrer le chemin, me laisser marcher près de Vos pas, Vos pas qui marchent avec moi, Vos pas que je ne peux pas voir. Pour chaque mouvement que je fais et chaque avance que je prends, je sais que Vous êtes là avec moi, Swami, depuis le premier jour dans la première classe jusqu'à aujourd'hui."

" La joie, le bonheur et l'amour que Vous avez versé sur moi ne peuvent pas être exprimés; ils peuvent seulement être expérimentés. Et ce n’ai pas seulement durant mon séjour avec Vous, mais pendant toutes ces douze années, durant le temps que j'étais loin de la maison, je Vous est considéré comme ma Mère, mon Père et tous."

LA VIBHUTI DE BHAGAVAN DONNE UN TRAITEMENT IMMÉDIAT

La prochaine composition est en Telugu. Je vous donnerai les points culminants.

" Swami, Votre amour est au-delà de la langue d'expression; Votre amour est au-delà de toutes les évaluations, de toutes les mesures. Les gouttes d'amour doux, le clair de lune de Votre lumière, sont au-delà des mots."

" Swami, laissez-moi relaté un incident qui est arrivé à un étudiant de 11 ans. Il souffrait d'arthrite, avec des douleurs aiguës dans les jambes et les jointures. La douleur était si intense qu'il ne pouvait même pas venir pour le darshan. Puis, après quelques jours, avec une grande difficulté il est venu pour le darshan et pour Vous. Bhagavan, par amour compatissant a marché directement vers lui.

Le garçon dit, " Swami, ceci est mon problème."

" Et Swami, vous avez dit avec un amour total, ' Garçon, pourquoi vous ne Me l’avez pas dit avant? Mon enfant, pourquoi êtes-vous demeuré silencieux aussi longtemps?' Ce garçon a expérimenté un soulagement immédiat."

" Swami, j'ai ceci à demander: Qui Vous a enseigné la leçon d'amour? Qui Vous a donné les regards d'amour? Swami, qui Vous a enseigné? Qui Vous a donné ce pouvoir d’attirer le monde entier vers Vous, Swami? Quel est le secret derrière la Lumière qui passe dans notre corps par Votre doux regard, Bhagavan? Nous demandons."

Et le garçon a encore parlé. Quand Swami a dit, " Pourquoi vous ne M’avez pas rapporté votre problème plus tôt?" L'étudiant de11ans était si heureux.

Il a demandé à Swami, " Donnez-moi quelque Prasadam (nourriture), Swami " Bhagavan a immédiatement matérialisé de la vibhuti et lui a donné quelques paquets supplémentaires également.

Ceci peut être un petit incident, mais la vibhuti a immédiatement guéri le garçon, qui avait souffert de douleurs aux jointures ou d'arthrite aiguë depuis trente jours.

" Swami, quelles paroles dois-je avoir, qu’est-ce que je peux Vous donner, quand tout Vous appartient? Swami, que puis-je demander, quand Vous m'avez tout donné? Que puis-je dire, quand Vous savez tout?"

" Swami, tous nos éloges sont pour Vous Swami, Vos beaux darshans laissent de belles empreintes dans nos esprits. Votre charme, Votre sourire magnétique a laissé des impressions indélébiles sur nos coeurs. On se rappellera votre doux et gentil entretien comme notre souffle, jour après jour, Swami. Nous sommes Vos domestiques, Bhagavan. Nous sommes tous les destinataires de Votre amour, Swami."

" Votre doux regard est comme un veena, un bel instrument joué à nos coeurs. Swami, vos beaux yeux sont les airs pour les hymnes de la vie. Swami, vos cheveux qui se déplacent avec le mouvement du vent, est vraiment le vent qui soutient notre vie. Quel beau sourire, aussi beau qu'est une chaîne d’oiseaux, comme un collier, Swami. Nous prions que Vous soyez avec nous durant toute notre vie."

" CE N'EST RIEN D’AUTRE QUE SON AMOUR INFINI "

Le prochain a été fait en Hindi, je vous le donne ici.

" Qu'est-ce qu’il y a en Lui qui m’apporte les larmes aux yeux chaque fois que je pense à Lui avec amour? Qu'est-ce qu’il y a en Lui qui remplit mon coeur de joie et d'espérance, chaque fois que la musique du darshan joue? Qu’est-ce qu'il y a en Lui qui me remplit et me comble, chaque fois que je Le vois? Qu'est-ce qu’il y a en Lui qui m’attire vers Lui comme un aimant? Ce n'est rien d’autre que son amour infini."

" Notre Mère affectueuse Sai verse sur nous la grâce et nous peint de nouveau avec l’amour. Nous sommes chanceux. Nous sommes les roses dans cette guirlande. Nous sommes Ses humbles enfants. Bien qu’Il soit le roi du monde, Il descend à notre niveau et nous parle."

" INDÉPENDAMMENT DE LA GROSSEUR DE NOS ERREURS,

IL NOUS PARDONNE AVEC LE SOURIRE "

" Indépendamment de la grosseur de nos erreurs, Il nous pardonne avec le sourire. Cela s'est produit l'année dernière quand j'étais dans ma onzième année. Je me rappelle que Bhagavan ne nous avait pas parlé depuis un certain temps, car Il était contrarié pour quelque raison. Après le quatrième jour, nous avons tout fait pour attirer Son attention."

" Un jour, nous avons commencé à chanter; mais notre bon Seigneur est entré directement dans Sa salle d'entrevue et n'est pas ressorti. Nous avons commencé à pleurer, bien que nous ayons continué à chanter; mais il n'y avait aucun signe de grâce ou de pardon. Soudainement le surveillant a été appelé. Il est entré dans la salle d'entrevue."

" Quand il a sorti, il s'est tenu joyeusement au milieu de nous et a annoncé, ' Garçons, ne pleurez pas Swami visitera notre pension demain!' Cela a fait que tout le monde a sauté de joie. Nous avons oublié toutes nos douleurs. Swami, c’était Votre réponse."

" NOUS SOMMES VOS ENFANTS, SWAMI "

Alors un autre discours a été fait en Hindi. C'est la traduction.

" Quand nous avons laissé la main de notre mère et sommes venus ici, nous avons su que Vous étiez là pour nous la tenir. Quand nous avons laissé nos jeux et sommes venus ici, nous avons su que Vous étiez là pour jouer avec nous. Quand nous étions parfois seuls et déprimés, nous avons su que Vous étiez là pour nous consoler. Quand nous étions remplis de joie et de bonheur, nous avons su que Vous étiez celui qui en était responsable."

" Pour chaque pas en avant, nous avons trouvé Vos pas tout près de nous et nous avons su qu'ils étaient à Vous. Pour chacune de nos simples imperfections, il y avait toujours quelqu'un pour nous corriger, et nous avons su que c'était Vous. Quand le monde a enseigné " Baa-baa, moutons noirs " c'était Vous qui nous initiiez avec les Védas. Quand le monde a présenté beaucoup de défis, Vous nous avez aidés à les surmonter."

" Il a commencé comme un petit bourgeon et a fleurit en une belle fleur, le crédit va au jardinier qui l'a entretenue toute sa vie. Si un petit veau se développe sainement, le crédit va à la mère qui s'est inquiétée de lui toute sa vie. Cher Seigneur, si nous sommes ce que nous sommes aujourd'hui, c’est parce que nous avons étudié sous Votre soin et nous nous sommes développés sous Votre alimentation. Le plus important, c’est que nous sommes Vos enfants, Swami. Pour tout l'appui que Vous nous avez donné, directement et indirectement, nous voudrions dire que nos cœurs battent pour Vous!"

" VOTRE NOM EST SI BEAU "

Voici un petit poème rendu en Telugu par un petit enfant de onze ans:

" Nous sommes si heureux, Swami, que nous ayons Votre nom. Avec l'épée de Votre nom incomparable, nous avons coupé nos qualités animales en morceaux. Nous sommes très chanceux. Oh ! Dieu, Votre nom est aussi beau qu’un arc-en-ciel. Il est infini; il a les profondeurs insondables de l'océan. Il confère paix et bonheur. Il est vraiment plus parfumé que les fleurs de jasmin. Il est plus savoureux que le fromage. Il est plus beau que l'oeil d'un paon. Il est plus beau que le clair de lune. Il est plus riche que l'amour de la mère, si doux, si tendre, Swami."

" VOUS ÊTES MA MÈRE, SWAMI "

Ce garçon a dit avec des larmes, " Swami, je n'ai jamais vu ma mère parce qu'elle est morte peu après ma naissance. Je ne l'ai jamais vue, Swami, mais j'ai vu ma mère en Vous durant toutes ces années. Vous êtes ma mère. J'ai perdu ma mère physique, mais Vous êtes ma vraie mère, Swami. J'ai reçu tout l'amour de ma mère de Vous."

" Vous êtes ma vie, et par conséquent je consacre ma vie à Vous Bhagavan, Vous êtes l'arbre, et je suis la plante grimpante. Swami, Vous êtes la fleur et je suis l'abeille. Vous êtes le ciel et je suis l'étoile. Vous êtes l'océan, alors que je suis la vague. Vous êtes la montagne, alors que je suis la chute d'eau. Swami, Vous et moi sommes inséparables. Vous et moi sommes un."

LES ORDRES AFFECTUEUX DE NOTRE MÈRE SAI

La prochaine composition était en Tamil, ainsi je vous donne la version.

" Swami, nous sommes Vos enfants. Vous êtes notre mère, notre marraine. Ma mère m'a donné naissance, m'a alimenté et a chanté des berceuses, tandis que cette mère Sai m'a élevé. Vous nous avez donné l'amour et les bénédictions, un code de comportement et l’instruction. Vous avez conféré la grâce sur nous, Vous nous avez donné la dévotion et la force, et des choses matérielles. Ce sont la manière dont Vous nous avez élevés, pas simplement nous baigner ou nous donner de la nourriture. Ah, comme nous sommes fortunés!"

" Vous nous avez donnés un mental qui pense seulement à Vous et à Vous seul. Nous chantons et chantons dans l'éloge pour vous. Nous parlons seulement au sujet de Vous, Swami. Nos coeurs Vous prient seulement et Vous aiment seulement. Comment pouvons-nous exprimer notre gratitude à cette mère, cette marraine? Ah ! Une voix parle en mon coeur. Oui, qu'est-ce que c'est? C’est que nous vivons tous pour Vous, nous Vous aimons Bhagavan, nous vivons pour Vous."

" Une mère se sent heureuse quand elle pardonne à l’enfant, mais elle se sentira beaucoup plus heureuse quand elle entendra le monde appeler son fils ' un fils noble '. Oui, aujourd'hui, faisons un serment – de prendre soin et de protéger nos parents. Rendons nos parents heureux. C'est l'ordre de notre mère Sai, l'ordre de notre marraine, un ordre affectueux. Nous n'oublierons jamais cette chose. Nous n'oublierons pas Baba, notre mère, dit-il. Nous n'oublierons pas Vos paroles, Swami, Vos lèvres douces, Vos paroles douces. Nous n'oublierons jamais Swami, pour toujours et à jamais."

" SEIGNEUR, SEULEMENT VOUS POUVEZ VOUS ÉGALER "

Il y avait alors une composition anglaise par un autre étudiant:

" Swami, les années ont passé; le temps a passé. Les gens ont changé; le monde a changé; tout a changé. Mais pour moi, Seigneur, Vous restez inchangé: ces tendres pas, ces regards compatissants, ceux mots émouvants, ces questions innocentes. ' Qu’est-ce que vous avez mangé au petit déjeuner? Combien de cuillerées de sucre avez-vous mangées? Comment grand était le chapatti?' Ces questions ne changent jamais; toutes ces choses restent les mêmes."

" Oh ! Seigneur, mon Dieu, Vous m'avez entretenu, formé, sculpté. Vous nous avez nourris; Vous nous avez conçus; Vous nous avez caressés et aimé. Et le plus important, Seigneur, Vous nous avez chéris. Vous représentez pour nous beaucoup plus qu'un père, beaucoup plus qu'une mère, qu’un frère, qu’une soeur, qu’un professeur -- plus que personne d’autre. Seigneur, seulement Vous pouvez Vous égaler."

" Oui, Seigneur, seulement Vous pouvez Vous égaler. Vous nous l’avez démonté beaucoup de fois. Je rappellerai un exemple. Une fois, la distribution de Prasadam (nourriture) se poursuivait, et soudainement Swami s’est levé et est allé jusqu'à un garçon et lui a demandé s'il avait eu le Prasadam "

Le garçon a dit, " Non, Swami."

Bhagavan a immédiatement dit, " Vos frères peuvent vous oublier, mais votre Mère ne vous oubliera jamais. Je sais que vous n'avez pas reçu de Prasadam. Allez, prenez-le." C’est ce que Baba a dit.

" NOUS SOMMES CE QUE NOUS SOMMES À CAUSE DE VOUS "

" Si nous sommes ce que nous sommes aujourd'hui, c’est à cause de Vous, Swami. C’est en raison de Votre amour et de Votre grâce inconditionnelle. Bénissez-nous et gardez-nous avec Vous pour toujours. Vous nous avez incités à monter la crête la plus élevée, de sorte que nous nous tenions en haut et être fier aujourd'hui.

" Vous êtes Celui qui a marché dans nos vies alors que le monde marchait à l’extérieur. Quand le monde extérieur marchait sur nous, Vous avez marché avec nous, Swami. Vous êtes Celui qui a souffert pour nous. C'était Vous qui m'avez remonté quand je suis tombé malade et Vous avez dit,

' Vous êtes mien - rien ne peut vous arriver sans Ma volonté."

" Swami, Vous êtes celui qui a mis la lumière dans nos coeurs, qui nous a incité à aller de l’avant. Nous sommes comme les violons et Vous êtes le musicien. C’est seulement quand Vous nous prenez dans des vos bras et jouez une mélodie qu'un chef-d’oeuvre est créé. Nous sommes ce que nous sommes à cause de Vous, et nous Vous devons nos vies, Swami." C'était sa prière.

" JE VEUX QUE VOUS VIVIEZ POUR MOI, NON MOURIR POUR MOI "

Il a continué, " Une fois, Bhagavan est sorti pour le darshan, Il a approché un garçon et lui a demandé, ' Que feriez-vous pour Moi?' "

Le garçon a dit, " Swami, je ferai n'importe quoi pour Vous. Je mourrai même pour Vous!"

Swami s’est retourné de nouveau vers le garçon et a dit quelque chose qui résonnera dans des mes oreilles pour toujours. Qu’est-ce que Baba a dit? " Mon fils, Je ne veux pas que vous mouriez pour Moi. Je veux que vous viviez pour Moi, non mourir pour Moi."

" Swami, nous sommes à Vous! Faites-nous comme Hanuman de Rama et comme Arjuna de Krishna."

LES QUESTIONS DES ÉTUDIANTS ET LES RÉPONSES DE BHAGAVAN

Q. Bhagavan, mon cousin est allé dans plusieurs centres de pèlerinage, a visité beaucoup de gourous et beaucoup d'ashrams, mais il a pu trouver la paix et le bonheur qu’ici seulement. S.v.p. commentez.

A. Parce qu’il est allé partout, qu'il a circulé le long des chemins, il est venu ici sur ce chemin où la recherche finit. Le chemin fini ici. C’est le fruit de sa recherche entière, naturellement il a trouvé la paix et le bonheur. Il n'y a rien de mal ou d’étrange à cela.

Q. Comment se fait-il que certaines personnes aient des expériences et d'autres pas ? Pourquoi?

A. La réponse est simple. Vous n'êtes pas suffisamment mûr, votre coeur n'est pas plein d'amour, et votre mental est devenu ' le doute de Thomas ', ainsi vous n'expérimentez pas.

Q. Comment se fait-il et pourquoi je me sens si faible parfois et que je ne puis réaliser rien de valable dans la vie comme mes amis?

A. La réponse est si simple. C'est votre faiblesse psychologique; c'est votre hystérie; c'est votre mental de singe. Alors que les autres peuvent réaliser des choses, pourquoi pas vous? Avec le nom de Dieu, vous pouvez réaliser de meilleures choses dans la vie que tous vos amis.

Q. Je veux faire une chose, mais mes parents insistent sur le fait que je devrais faire autre chose. Que dois-je faire?

A. Faites ce que vos parents souhaitent. Vous ne savez pas ce que vous êtes censés faire. Vos parents sont des personnes plus âgées, ainsi ils sont altruistes. Ils savent ce que vous devriez faire, parce que votre vie n'est pas seulement pour vous. Votre vie est pour vos parents, pour votre famille, pour votre pays, pour la société, et pour Dieu. Vous ne vivez pas seulement pour vous-même. Connaissez la priorité et puis décidez.

Q. Quand les désirs ne sont pas pour s’amuser, est-il mauvais de désirer Vous voir, Swami?

Avec un sourire, la réponse vient, " Rien de mal. Voir Swami n'est pas un désir, parce que vous et Swami nous sommes Un."

Q. Je n'ai aucun ami en ce monde. Que dois-je faire?

A. Non, pourquoi dites-vous cela? Les autres amis peuvent vous laisser un jour ou un autre. Un ami ne peut pas être avec vous 24 heures sur 24; mais il y a un Ami qui est toujours en vous, et avec vous c'est Dieu. Cet ami est suffisant. Pourquoi avez-vous besoin de d'autres amis?

Oui, ce sont les questions des étudiants que j'ai voulu partager avec vous. Si j'ai quelque chose d’autre, je vous le ferai savoir plus tard.


OM.........

Asato Maa Sad Gamaya

Tamaso Maa Jyotir Gamaya

Mrtyormaa Amrtam Gamaya


Om Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Loka Samastha Sukhino Bhavantu


Om Shanti Shanti Shanti

Je vous remercie beaucoup. Quand j'ai été témoin de toutes ces présentations, je me suis demandé si ce message atteindrait tout le monde ou pas. J'ai voulu partager cela avec tout le monde. La raison est que, comme dévot, nous serons frappé d’étonnement de voir cette dimension de Swami -- comment Il influence les jeunes et les enfants.

Quels sentiments et sensations merveilleuses sont venus à travers ces présentations, comme reflet, comme réaction et écho de la présence de Swami dans leurs vies.

Cette dimension de Swami – comment elle influence les enfants et la jeunesse de ce pays – c’est une facette très, très importante de la Divinité, dont je suis sûr, comme dévots, vous êtes intéressées de connaître. C’est avec cette intention que j'ai décidé de partager cela avec vous.

Merci tout de votre temps et de votre compagnie. J'espère que vous avez tous apprécié.

Merci beaucoup.