LES PERLES DE SAGESSE DE SAI

No. 25

Anil Kumar

13 février 2004

OM.........

Sai Ram

Pranams aux Pieds de Lotus de Bhagavan,

Chers frères et sœurs,

LES VICE-CHANCELIERS EN PRÉSENCE DE SWAMI

Je veux partager avec vous ce qui s'est produit sur le 29 octobre, 2003. Tous les vice-chanceliers ont assisté à une réunion tenue pour évaluer et estimer les qualités de l'Université Sathya Sai. Ils ont voulu partager leurs expériences avec tout le monde dans l'auditorium en présence de Bhagavan. C'était en après-midi vers 4 heures.

Trois à quatre des vice-chanceliers ont été choisis afin d'exprimer leurs opinions, qui ont été enregistrées. Bhagavan a demandé à certains des étudiants de partager également leurs expériences, parce que les vice-chanceliers étaient là et pouvaient les écouter parler. C'est à suivre, de sorte que je puisse vous raconter ce que les étudiants ont dit au sujet de l'Université Sathya Sai.

LES ÉTUDIANTS DOIVENT ÊTRE PRÊTS - TOUJOURS PRÊTS

Bien, je vais attirer votre attention sur la façon dont Swami a sélectionné les garçons. Il ne leur a pas donné beaucoup de temps de préparation ou de travail de recherche. Ils doivent être prêts - toujours prêt! Il peut sélectionner quiconque, à tout moment, comme Il là fait le 29 octobre 2003.

Quelques étudiants ont été sélectionnés pour partager leurs opinions avec l'assistance. Chacun a parlé dans une langue indienne différente, avec le résultat que nous avons eu des discours en anglais, en sanskrit, en hindi et en telugu. Mais je vous donnerai le sommaire de leurs entretiens en anglais, de sorte que vous puissiez les comprendre et les apprécier.

Le nom du premier orateur était Sri Sasank Shah. Il est à sa deuxième année d'étude en MBA, il a parlé en anglais. Le deuxième orateur était Y. Ranganadha Raju. Il est étudiant en deuxième année de MA et a parlé en Telugu. Le troisième orateur était V.Jagannadhan, un étudiant d'informatique M.Tech et il a parlé en sanskrit. Le quatrième orateur était Jagadish Chandra, un étudiant de M.Sc., qui a parlé en hindi.

Tout le monde a apprécié leurs causeries. Swami a tapé gentiment sur leurs dos et a versé généreusement Ses bénédictions sur chacun des quatre orateurs. Ils l'avaient bien mérité. Ainsi, j'essayerai de vous donner le contenu des causeries, un étudiant après l'autre.

SWAMI NE MANQUE JAMAIS À SA PAROLE

Le premier orateur: Sri Sasank Shah, deuxième année de MBA, qui a parlé en anglais. Il a partagé ses opinions avec les gens comme suit.

" Bhagavan Baba a déclaré en 1951, il y a longtemps, que l'Université Sri Sathya Sai serait à Puttaparthi. Ceci s'est produit quand Bhagavan a visité une école à Bukkapatnam où il a étudié. C'est un village juste à trois milles de distance. Bhagavan a été invité de se rendre à cet endroit pour l'anniversaire de l'école, étant un ancien étudiant de l'école.

Le directeur a dit dans son discours de bienvenue, " Bhagavan, nous voudrions un collège junior dans cet endroit. S.v.p., permettez-nous d'avoir des niveaux intermédiaires dans l'école, de sorte qu'il puisse monter au collège junior."

Puis Swami, a étonné tout le monde, en déclarant, " Pourquoi un collège junior? Il y aura une université ici à Puttaparthi."

Il dit cela en décembre 1951, dans Son discours. Il s'est matérialisé 30 ans plus tard quand l'Université Sathya Sai fut fondée, le 22 novembre 1981.

LES INSTITUTIONS ÉDUCATIVES DE SATHYA SAI SONT UNIQUES

Alors Sasank a dit que l'Université Sri Sathya Sai a été fondée pour inculquer des valeurs humaines aux étudiants, indépendamment de leurs cours scolaires. " Il y a un certain nombre d'universités déjà partout dans le pays. L'Université Sri Sathya Sai n'est pas simplement une addition à celles déjà existantes. Cette université est différente. C'est une différence sur le fond, et a un but qui est la diffusion des valeurs humaines pour former des citoyens idéaux dans ce pays." Sasank a également mentionné que le médium de l'instruction à l'Université Sri Sathya Sai est la discipline. Les premières, deuxièmes et troisièmes disciplines étudiés sont l'amour, le service et la Sadhana, ou pratique spirituelle.

Sasank a aussi voulu nous ramener en arrière d'au moins 50 ans, au début des années 50 quand Puttaparthi n'avait aucun service de transport ou de route appropriée. " Aujourd'hui, il y a des autobus, un aéroport et également une ligne ferroviaire. Quel changement énorme! L'Université Sathya Sai est un lien de connections, prouvant au monde entier le lien très fort de l'amour qui existe entre les étudiants et Bhagavan Sri Sathya Sai Baba"

L'Université Sathya Sai est une expression du sentiment de Bhagavan de donner et de pardonner. Il a mentionné à plusieurs reprises que les étudiants sont Sa propriété. L'amour de Bhagavan pour les étudiants est au-delà de toute notre imagination. Aucune définition ne peut clairement nous donner la profondeur de Son amour pour les étudiants. Son amour est au-delà de toutes mesures connues de compréhension humaine.

BABA RÉPOND AUX PRIÈRES

" Cet incident s'est produit en 1970. Le collège, et également la pension qui lui est attaché, était à Bangalore (Whitefield). Comme la pension était trop petite, Swami a pensé à faire construire une plus grande pension pour accommoder de plus en plus d'étudiants les années suivantes. Ainsi tous les plans étaient déjà prêts dans l'attente de la pose de la première pierre pour la construction d'une nouvelle pension à Bangalore. Les plans étaient prêts, toutes les commandes avaient été passées, et la date également avait été fixée pour poser la pierre de base.

Cependant, les garçons n'étaient pas heureux parce que la nouvelle pension proposée serait loin de Swami. Les garçons seraient éloignés de Lui. Psychologiquement, ils n'étaient pas préparés pour cette distance physique. À ce moment, un très jeune garçon a donné une lettre à Swami, qui l'a profondément touché et littéralement transporté en lisant cette petite lettre.

Vous savez, Bhagavan répond à nos prières. La prière rend tout possible sur terre, bien qu'il puisse sembler impossible à nous tous pauvres mortels. Il n'y a rien qui ne peut pas être fait par la prière. En raison de ce simple, véritable et humble prière de ce jeune garçon, Swami a décidé de répondre positivement. Vous savez ce que la lettre mentionnait?

" Swami, êtes-Vous justifiés de nous éloigné de Vous? Pensez-vous que nous pouvons soutenir cette séparation? Si Vous avez décidé de construire une nouvelle pension particulièrement pour nous, je prie maintenant Bhagavan d'avoir une résidence construite pour Vous-même aussi, à côté de notre nouvelle pension."

Ainsi, il a voulu que Swami eût un nouveau bâtiment construit pour Lui également. Le jeune garçon ne voulait pas être séparé d'une distance physique de Bhagavan, qui serait le résultat de la vie dans la nouvelle pension. Ainsi il a écrit, " Swami, Vous aussi ayez une nouvelle maison construite à côté de notre nouvelle pension proposée."

Cela a vraiment touché Swami. Il a appelé l'ingénieur en chef responsable de la construction du bâtiment de la pension et dit, " Changez les plans. Déplacez le tout d'ici à cet endroit, de sorte que les garçons puissent rester très près de Moi. Ils ne veulent pas être éloignés de Moi; ils pleurent."

C'est ce que le Baba a dit. Et aujourd'hui, le bâtiment de la pension que vous voyez à Whitefield, Bangalore, est une reproduction du monument de l'amour de Swami pour les étudiants.

SWAMI EST AMOUR ET PARDON

Il a la qualité Himalayan (grande) du pardon. Il donne et pardonne. Sasank a mentionné un autre incident pour justifier sa déclaration que Baba pardonne. Il raconte également son amour pour les étudiants.

" Un jour, un garçon est monté dans la voiture Impala blanche de Bhagavan. Il n'a pas remarqué que la voiture était engagé (vitesse). Le moment où il s'est assis, la voiture s'est mise en marche et a frappé un mur, très près du garage. Le garçon était effrayé. Il était littéralement secoué et s'est éloigné en courrant. Il n'est pas venu au darshan pour deux jours et le surveillant du collège a enquêté sur ce qui s'était passé.

Après une absence de deux jours, le garçon est venu tout tremblant au darshan. Swami l'a vu et a dit, " Garçon, pensez-tu que Je suis fâché contre toi? Non! Non! Je ne suis pas fâché contre toi. Tu es plus important que Ma voiture. Frapper le mur pouvait endommager la voiture. Je ne suis pas inquiet à ce sujet. Je suis heureux que rien ne te soit arrivé, parce que tu es plus important que Ma voiture."

" C'est ce que Bhagavan a mentionné. Alors le garçon est tombé aux Pieds de Lotus et a lavé Ses deux pieds avec ses larmes de regret et de repentir. L'amour de Swami est beaucoup plus que l'amour de mille mères." C'est ce que Sasank a mentionné à l'assistance. Les garçons d'université apprennent ces valeurs humaines avec Bhagavan Lui-même comme modèle à suivre. Bhagavan enseigne et pratique.

" L'AMOUR PEUT TOUT TRANSFORMER "

Alors Sasank a mentionné un autre incident, qui s'est produit en 1972. " En ce moment-là, nous avions l'habitude d'avoir des classes d'été de la culture indienne et de la spiritualité, ouverts à tous les étudiants du pays. Chaque état et district pouvaient participer." Autour de mille étudiants partout dans le pays assistaient aux séminaires en ces jours.

Un matin, la matière présentée par un professeur s'est avérée être sur la non-violence, Ahimsa. L'entretien étant terminé, les garçons sont entrés dans le réfectoire. Il y avait un garçon jouant sur la pelouse, déchirant l'herbe, jouant autour. Un garçon lui a dit, parlant très près de lui, " Pourquoi faites-vous cela? Pourquoi blessez-vous ces innocents brins d'herbe? N'avez-vous pas entendu l'entretien sur la non-violence, qui vient d'être donnée par le professeur? Pourquoi faites-vous cela maintenant? Pourquoi êtes vous si violent avec l'herbe?"

Et l'autre garçon dit, " Après tout, c'est seulement de l'herbe. Pourquoi êtes-vous ainsi agités? Pourquoi êtes-vous ainsi dérangés? Il n'y a rien mal à la déchirer."

Plus tard, le matin suivant, Swami appela un des garçons, " Regarde ici, garçon, que disiez-vous hier? "

Avant que le garçon puisse répondre, Swami lui a donné tous les détails. Swami a dit, "Vous avez dit, ' Après tout c'est seulement de l'herbe; il n'y a rien de mal à le déchirer.' Vous avez tort. Sachez que l'herbe a également une vie en elle. Quand vous la déchirez, elle sent le mal à être endommagé. Vous la blessez. Elle sent également la douleur."

Alors avec un sourire joyeux, Bhagavan a touché un bouton de rose. Quand Swami l'a touché, ce bouton a commencé à fleurir et à s'ouvrir. " Voyez. C'est le pouvoir de l'amour. Le pouvoir de l'amour a fait ce bouton s'ouvrir et fleurir. Voyez et notez-cela." Et après, Swami a voulu que le garçon touche à un bouton de fleur tout près. Quand ce garçon a touché le bouton, ce bouton a commencé à s'ouvrir.

Alors Swami a dit, " C'est l'effet de l'amour. L'amour peut tout transformer. Il fera que la fleur fleurisse. Tout répond, si vous avez l'amour." C'est ce que Swami a dit.

Il a donné la définition du mot ' non-violence ' dans une phrase simple. " Ne blesser personne par la pensée, la parole ou l'action, c'est la non-violence." C'est ce que Swami a dit.

L'ÉDUCATION À L'UNIVERSITÉ SRI SATHYA SAI EST POUR APPRENDRE À VIVRE, NON POUR GAGNER SA VIE

Continuant son entretien, Sasank a dit que l'université offre une formation dans la connaissance séculaire habituelle. Mais indépendamment de cela, on enseigne également les principes de différentes religions de sorte qu'ils sachent que toutes les religions sont une, et Dieu est Un. Ainsi la synthèse des religions est enseignée aux étudiants à cette université.

Il a dit que cette université offre l'éducation pas simplement dans la salle de classe. Les étudiants apprennent dans trois endroits: d'abord, dans la pension; en second lieu, sur le campus universitaire; Troisièmement, sur les lieux du mandir (temple). Dans tous ces trois endroits, ils apprennent les valeurs humaines. Cette université a les niveaux les plus élevés dans ce pays, comme jugé par l'Université Grants Commission. Oui!

Alors le garçon a dit que le vrai héritage est la spiritualité, non la connaissance matérielle ou l'information séculaire. " Mais en même temps, nous devrions apprendre comment apporter un équilibre entre la connaissance matérielle et la connaissance spirituelle. Sans aucun doute, elles sont séparées; mais en même temps, nous devrions pouvoir trouver un équilibre entre les deux, et mener une vie confortable."

Comme Bhagavan dit, il y a deux choses importantes: les droits et les devoirs. Les droits et les devoirs sont comparables aux deux ailes d'un oiseau. L'éducation offerte ici à l'Université Sri Sathya Sai est pour apprendre à vivre, et non pour gagner sa vie. Elle transmet toutes les valeurs importantes concernant la conduite juste, l'éthique, la moralité, le physique, le mondain, l'universel et la spiritualité, de sorte que les étudiants puissent répondre correctement quand cela est nécessaire.

Ceci se nomme ' éducation intégrée.' Quand des étudiants ont appris comment se comporter avec d'autres amis, comment être respectueux envers les aînés, bien, cela forme une personnalité totalement intégrée. L'éducation ne devrait pas briser, fracturer ou amputer une personne. L'éducation devrait apporter une personnalité totalement intégrée à tout le monde. Et vraiment, cette université est très chanceuse d'avoir Bhagavan Sri Sathya Sai Baba comme Chancelier! C'est une bénédiction, une fortune, que cette université soit dans les mains sûres du Créateur Lui-même.

Et qu'est-ce que nous pouvons Lui donner en retour? " Comment pouvons-nous exprimer notre gratitude envers Bhagavan pour tous ce qu'Il fait?" Sasank a conclu son entretien en disant simplement; " C'est suffisant si nous nous avérons être de dignes instruments dans les mains de Bhagavan, pour l'accomplissement de Sa mission Divine partout dans le monde. Alors notre prière devrait être de devenir des instruments adaptés." Avec ces paroles, il a terminé son entretien.

L'AMOUR DE SWAMI EST AU-DELÀ DE LA CLASSE,

DE LA CASTE ET DU SEXE

Maintenant je passe le sommaire du prochain orateur, Y. Ranganadha Raju, classe du MA, un étudiant universitaire supérieur qui a parlé en Telugu. Il a fait les déclarations suivantes:

" Il y a seulement une religion et c'est la religion de l'amour. Il y a seulement une caste, la caste de l'humanité. Prashanti Nilayam, en particulier la pension, donne un témoignage de ce que Swami dit. Les gens peuvent être du Tamil Nadu, du Karnataka, d'Andhra, d'Orrisa, du Gujrat, du Pendjab ou du Kashmir. Ils peuvent être quiconque; mais une fois qu'ils viennent ici, ils se comportent comme des sœurs et frères, ce qui est une chose extraordinaire."

" À l'extérieur nous trouvons des politiques et des administrations gouverner par les lois du pays. Mais ici il n'y a aucune loi du tout. C'est Bhagavan qui guide l'université entière. Cela fait penser à tout le monde que c'est le paradis. Y a-t-il un endroit appelé le paradis? Ce ne peut pas être à aucun autre endroit que Prashanti Nilayam."

Raju dit, " L'amour de Swami est au-delà de la classe, de la caste ou du sexe, parce que l'amour de Swami n'a aucune condition. Les gens de partout dans le monde, parlant différentes langues, sont attirés ici. Alors ici, il n'y a aucun préjugé ou quelque chose comme cela. Cela appartient à tout le monde... tout le monde. Il n'y a rien comme une structure de classe. Un garçon peut être le fils d'un millionnaire; d'autres peuvent être les fils de pauvres. Le millionnaire et le pauvre sont un et le même devant Swami."

LES ACTIONS DE SWAMI NE PEUVENT PAS ÊTRE PORTÉES AU NIVEAU DE L'ESPRIT HUMAIN.

" Un exemple simple. Je pense que la plus part d'entre vous regarde le jeu de mots croisé dans le journal, n'est-ce pas? Alors, il y avait un garçon qui était très intéressé à faire les jeux de mots croisés. Un jour, il était à court de quatre mots, et ils ne venaient pas à l'esprit. Naturellement, il y avait des indices donnés. L'un était: ' Représente un pays, dont le nom finit avec la lettre ' Q '.' Le garçon ne pouvait pas dire ce que c'était, en dépit de se creuser la tête plusieurs fois."

" Swami, regardant les dévots et dits, ' Ils sont de l'Irak (Iraq). Q... la dernière lettre. C'est le pays du pétrole, comme vous le savez.' Ainsi, avec cette ' Irak (IRAQ) ', le casse tête entier était résolu pour ce garçon. Les réponses de Swami sont mystérieuses. La manière de Swami de manipuler les personnes est unique. Comment Il touche chaque personne est vraiment intéressant à observer ! C'est une vue pour les dieux. Ainsi, le petit casse tête a été complété. Parfois les actions de Swami semblent être très particulières. Cela ne peut pas être porté au niveau de l'esprit humain."

UNE TRANSFORMATION SILENCIEUSE INCONNUE PREND PLACE

Raju a donné un autre exemple: " Une transformation silencieuse inconnue prend place en chaque étudiant après qu'il est venu ici. Sa personnalité entière sera totalement différente de celle du passé."

L'orateur a mentionné un autre exemple. C'est également une révélation à l'assistance. Le garçon a rapporté cet incident, qui démontre la psychologie de ces étudiants.

" Les garçons étaient prêts pour la réunion annuelle sportive et culturelle. Comme vous le savez tous, les gagnants de la réunion sportive ont le privilège de recevoir des médailles d'or des mains Divines de Bhagavan, devant cinquante mille dévots. Ce n'est pas quelque chose d'ordinaire. Donc, il y a la concurrence très acharnée parmi les garçons afin d'avoir l'occasion de reçoive un trophée directement de Bhagavan!

Il y avait deux garçons concurrençant dans la course de pied. C'était la ronde finale. Plusieurs avaient participé, arrivant second, troisième et ainsi de suite. Finalement, il en restait deux. Un devait être le gagnant, naturellement. Ils courraient, alors que toutes les personnes observaient. Un garçon est tombé. Naturellement, l'autre garçon a été déclaré le gagnant et il a reçu le trophée de Bhagavan.

À la fin de la course, les autres garçons sont venus consoler le garçon qui est tombé par terre. " Ne t'inquiète pas. Ne t'inquiète pas. Après tout, parfois dans la vie ces choses se produisent." Alors un garçon lui a demandé, " Comment se fait-il que tu sois tombé si soudain? Tu es un coureur très rapide. Tu as été le premier pendant des années. Pourquoi?"

Savez-vous ce que ce garçon a dit? " Le garçon qui a gagné avait promis à son père qu'il serait le champion universitaire cette année. Il a dit à son père qu'il gagnerait et recevrait certainement le trophée de Bhagavan. Ainsi je n'ai pas voulu qu'il fût déçu. J'ai voulu qu'il gagnât la course. Ainsi je suis tombé."

Est-ce que cela se produirait quelque part ailleurs dans le monde? Non! Nous pouvons voir que c'est l'esprit du sacrifice, qui est quelque chose d'exceptionnel. Ce n'est pas seulement la concurrence. Ce n'est pas seulement d'être gagnant ou perdant, c'est quelque chose de beaucoup plus que cela. C'est les valeurs de la vie.

L'orateur, Raju, a dit ceci: " Je viens d'une région pleine de terroristes, une région de violence où les gens se tuent. Mais me voyant, personne ne croire que je viens d'un tel endroit où les agitateurs se tuent. Aujourd'hui je suis devant vous parce que Bhagavan a fait de moi un homme cultivé et décent dans les valeurs humaines." Et en outre, il a dit, "Pouvez-vous nier cela? Je déclare ouvertement que c'est l'effet de l'amour de Bhagavan sur ma vie."

SWAMI EST OMNISCIENT

Un étudiant a relaté cet incident. Il semble qu'un étudiant avait coutume de se couper les ongles chaque jeudi. C'était devenu presque une habitude. Un jeudi, il s'est ainsi produit qu'il a dû se dépêcher vers le collège. Il ne pouvait pas se couper les ongles. Le même jour, Baba a eu la chance de se rendre à cette institution. Il a appelé ce garçon et a dit, "Comment allez-vous?" Avec une ondulation de sa main, il a matérialisé un coup-ongle. (rire) " Vient! Vous pouvez couper vos ongles avec cela."

UNE PRIÈRE À SWAMI

Les Lîlas ou les miracles de Bhagavan ne peuvent pas être estimés, ne peuvent pas être jugés et ne peuvent pas être expliqués. Ainsi disant cela, le garçon a récité une belle poésie composée par Bhagavan Lui-même, un poème composée par le Maître Divin, Baba.

Je vous donnerai un aperçu de cette traduction, c'est tout. Je ne pense pas que je pourrais rendre pleine justice à la composition originale. Mais je donnerai seulement sa signification ici:

Quoi que je puisse avoir, l'abondance, la prospérité ou la pauvreté,

Je ne suis pas tracassé.

Si vous êtes satisfaits avec moi,

C'est suffisant, Bhagavan.

Quoi que je puisse perdre, quoi que je puisse gagner,

Si vous êtes favorable à moi,

C'est suffisant, Bhagavan.

Je puis avoir un certain nombre de désirs, accomplis ou non accomplis,

Mais si la grâce est sur moi,

C'est suffisant, Swami.

Je puis être dans une position élevée ou sans position,

Quoi qu'il puisse être, si Vous m'aimez,

C'est suffisant, Swami.

J'ai tant de choses que Vous m'avez données,

Et que je suis susceptible de recevoir dans l'avenir,

Mais Seigneur, je veux une promesse de Vous

Je désire seulement une chose;

Que je devrais mener ce genre de vie,

Qui Vous ferait dire que je suis votre dévot;

Que vous êtes satisfaits avec moi !

C'est suffisant pour cette vie.

Quand il a récité ce poème, il y avait des applaudissements du tonnerre dans la totalité de la salle. Alors, il a cité un autre poème, composée par Bhagavan Lui-même.

(Je veux juste vous dire, mes amis. Vous avez pu m'entendre citer les poèmes de Bhagavan au cours de mes causeries. Toutes les fois que j'ai la chance de parler en la présence Divine, je traduis Swami librement. Ce n'est pas parce que je veux démontrer ma scolarité. Non! Les poèmes sont en Telugu et c'est ma langue maternelle, ainsi il est facile de les reprendre. Je peux les citer de l'original, et les gens qui connaissent le Telugu apprécient beaucoup cela. Mais je ne veux pas décevoir les autres. Ainsi je fais la traduction en anglais alors, immédiatement, connaissant pleinement que la pleine justice ne peut pas être rendue aux paroles de Baba. Je sais cela, pourtant je dois faire mon travail.)

C'est le contenu du deuxième poème cité par le garçon, écrit par Bhagavan Lui-même, il y a cinquante ans.

O Dieu, Vous êtes l'arbre et moi je suis la plante grimpante autour de Vous.

O Seigneur, Vous êtes la fleur tandis que je suis l'abeille, bourdonnant autour de Vous.

O Bhagavan, Vous êtes le vaste ciel tandis que je suis la petite étoile,

Brillant et scintillant le long de la voie.

Bhagavan, Vous êtes l'océan et je suis seulement un fleuve essayant de fusionner en Vous.

O Swami, Vous êtes la montagne et je suis la chute d'eau.

C'est le contenu du poème, que chacun a fort apprécié. Swami a voulu qu'il répète ce poème de nouveau. Dieu prend plaisir dans Sa propre composition!

OFFRIR À DIEU SES PROPRES CADEAUX

Le prochain orateur était V. Jagannadhan, en classe de M. de technologie, un étudiant d'informatique. Il a parlé en Sanskrit. Ce garçon a cité un verset de Adi Shankara. Vous devez avoir entendu parler de Adi Shankara, le plus grand intellectuel que le monde a produit. Les gens disent qu'il est l'incarnation même de Shankara, le Seigneur Shiva Lui-même.

Vraiment, j'aimerais parler de Ramana Maharshi et de Shankara à un petit groupe un jour. Ces deux matières ne sont pas pour tout le monde. À moins qu'on ait une profondeur, à moins qu'on ait 100 pour cent de concentration, à moins qu'on ait suffisamment de connaissance dans la spiritualité, Shankara et Ramana Maharshi ne peuvent pas être compris. Je prie seulement qu'un jour je puisse avoir l'occasion de parler des compositions et des vies de ces deux grandes personnes.

Ce garçon, Jagannathan, a cité une composition de Adi Shankara appelé Soundarya Lahiri, signifiant, " Écoulement de beauté." " Écoulement incessant de la beauté " est la traduction littérale, si je peux le donner de cette façon. Cette composition est une éloge à la déesse, la Mère Divine.

" Que faisons-nous quand nous prenons notre bain quotidien? Si les gens vont au fleuve pour avoir leur bain, ils recueillent l'eau du fleuve et l'offrent à Dieu. L'eau, qui est la création de Dieu, n'est pas à vous; elle est juste là. Et vous offrez la même eau de nouveau à Dieu. Suis-je clair? ' O Dieu! Quoi d'autre puis-je Vous donner que Votre propre création, parce que tout Vous appartient. Je n'ai rien. Je peux seulement Vous offrir Vos propres cadeaux de nouveau, Swami. Je n'en ai pas.' Dans cette idée, ils recueillent l'eau et l'offrent à Dieu."

" De même, Swami, tout ce que nous avons appris de Vous, vous sera offert de nouveau dans notre dévotion. Nous n'avons rien d'autre à vous donner, Dieu. Nous savons que rien ne peut se produire en ce monde à moins que Vous le vouliez. À moins que Vous le déterminiez, rien ne peut se produire en ce monde, O Dieu!"

UN DIEU NE LAISSE JAMAIS TOMBER SES DÉVOTS

Le garçon a mentionné un épisode du Mahabharatha, la grande épopée indienne. " Dans l'épopée, il y a un individu du nom d'Arjuna. Il est un grand guerrier, d'une force énorme et un expert en matière du tir à l'arc. Arjuna est allé en pèlerinage. Il a visité plusieurs endroits, et à un endroit il a vu Hanuman, qui était un individu singe du Ramayana (une autre célèbre épopée indienne, qui a eu lieu dans le yuga précédent.

Il n'avait aucune connaissance des pouvoirs de Hanuman parce que Hanuman a appartenu au Treta Yuga une période précédente, qui était au temps de Rama. Rama était la septième incarnation de Vishnu, tandis qu'Arjuna a appartenu au temps de Krishna, Krishna étant la huitième incarnation de Vishnu. Ainsi Arjuna n'a eu aucune manière de connaître Hanuman du tout.

Bien, Arjuna a supposé qu'il était un singe ordinaire. Alors Hanuman a démontré qu'il était très extraordinaire. Arjuna a regardé le pont de Rameshwaram, près du bout du sud de l'Inde et a dit à Hanuman, " Regarde! Votre Sri Rama a construit ce pont avec l'aide des singes? Si j'avais été là, je l'aurais fait en tirant des flèches. J'aurais construit le pont avec des flèches, d'une seule main, sans aide des singes. Rama l'a fait avec l'aide des singes. Qu'a-t-il de si grand au sujet de Rama alors?"

Hanuman a été profondément blessé. " Oh! je vois. Êtes vous aussi grand que cela?" Et il a dit, " Vient, fait le maintenant."

Arjuna a tiré une flèche. Le pont était prêt. Hanuman a dit, " Laissez-moi l'examiner pour la solidité." Il a commencé à marcher sur le pont. Le pont a commencé à s'ébranler comme les ponts modernes, qui sont fabriqués avec beaucoup de sable avec moins de ciment. Il était prêt à s'effondrer à tout moment et Arjuna a commencé à trembler. Il a prié Krishna silencieusement et alors a immédiatement dit, " Oh Hanuman, marche encore maintenant!" Quand Hanuman a marché de nouveau, le pont était fort.

Plus tard, Krishna est apparu devant Arjuna, disant, " Arjuna, sache cela. Quand Hanuman marchait sur le pont, il était sur le point de s'effondrer. Quand vous M'avez prié, J'ai soutenu le pont avec Mon dos, de sorte qu'il ne tombe pas. Il ne s'est pas effondré parce que J'ai donné Mon dos pour le garder debout. Maintenant vous pouvez voir les traces de sang sur Mon dos."

C'est l'épisode relaté par ce garçon, comme mentionné à eux par Bhagavan. Le garçon dit, " Le prestige et la dignité d'Arjuna ont été maintenus par Dieu. Ceux de nous qui croyions en Dieu peuvent vivre en respect et en grâce. Nous ne devons pas pencher nos têtes de honte devant personne parce que Dieu est là pour nous, car le prestige du dévot est le prestige du Seigneur. Il ne permettra jamais à personne d'échouer." C'est ce que ce garçon a dit.

" N'IMPORTE QUEL CHEMIN QUE VOUS POURRIEZ SUIVRE, JE SUIS LÀ POUR VOUS BÉNIR "

Et le garçon a rapporté une autre déclaration de Bhagavan aux garçons, qui serait d'intérêt pour nous tous :

" Garçons, vous pouvez aller n'importe où. Vous pouvez faire n'importe quelle pratique spirituelle. Mais rappelez-vous que quel que soit l'endroit, n'importe quelle pratique spirituelle sera salutaire, l'accomplissement, l'obtention de la grâce est seulement à cause de Moi. Comprenez que tout chemin que vous pourriez suivre, Je suis là pour vous bénir. Vous pouvez aller n'importe où; Je suis là pour vous bénir. Comprenez ceci. Sathya Sai Baba est l'Ultime Réalité. Il continue à verser Ses bénédictions sur tout le monde, partout, sur n'importe quel chemin que vous pourriez suivre." Cela a été dit par Bhagavan. Tout le monde, présent là, était extrêmement heureux d'entendre cette déclaration faite par le garçon.

Et le garçon dit, " Swami veut que nous cultivions quelques étapes importantes dans nos vies. Nous devons commencer par la confiance en soi. Hors de cette confiance, nous aurons la satisfaction de soi. Cette satisfaction de soi nous préparera pour sacrifice de soi, qui finira dans la réalisation du Soi. Ces étapes sont absolument nécessaires. Le service est le meilleur chemin spirituel dans la vie." Avec cette phrase il a conclu son entretien.

LA LUTTE ACHARNÉE ENTRE LE BIEN ET LE MAL

Alors nous avons eu le dernier orateur, Jagadish Chandra, M.Sc., en première année de physique, qui a parlé en Hindi. Vous pouvez vous demander, ' Anil Kumar, connaît-il toutes ces langues? Le Hindi, le Sanskrit et tout cela?' Je ne sais pas. Je les ai invités à me donner la version anglaise de leur entretien. Ils me l'ont donné et j'ai noté les entretiens. Je ne fais aucune fausse réclamation de la connaissance de toutes les langues. Non! C'est suffisant si je suis familier avec les deux langues que je sais. Ma langue maternelle est le Telugu; J'ai appris l'anglais comme médium d'instruction.

Maintenant, Jagadeesh Chandra, qu'a-t-il dit en Hindi? Il a relaté un épisode de nos épopées où les démons et les anges ont participé à une lutte acharnée. " Ils ont commencé à baratté l'océan de lait. Les anges étaient d'un côté; les démons de l'autre côté. L'océan de lait a été baratté par ces deux groupes rivaux. Le barattage a produit le nectar Divin."

" Aujourd'hui, il y a une lutte acharnée entre les forces du bien et les forces du mal dans l'océan de la vie. Hors de cela a émané le nectar, la beauté, la majestueuse forme de notre Avatar Bhagavan Sri Sathya Sai Baba. Il a pris vie, il a pris naissance, de ce procédé de barattage entre le mal et le bien." C'est ce qu'il a dit.

LES GENS N'ONT PAS LA CONNAISSANCE DU SOI

Alors, il a commencé à mentionner quelques points importants: " Aujourd'hui nous trouvons des personnes concentrer plus sur l'argent. Chacun pense à l'argent. L'argent fait beaucoup de choses, mais pas tout. Il est regrettable que l'argent ait pris la priorité dans la vie de l'individu aujourd'hui. Dans ces temps modernes, les gens n'ont pas la connaissance du Soi, comme mentionné par Adi Shankara ou Ramana Maharshi. Ils ont la connaissance de la nature, mais ils n'ont pas la connaissance de leur vraie nature. Ils ont la connaissance du monde extérieur, mais ils n'ont aucune connaissance du Soi intérieur. C'est ce qui se produit."

Bhagavan a dit, " Cette connaissance est le Soi, qui est si près de vous, tellement près de vous."

" Nous ne voyons pas la lumière. Nous cherchons dans l'obscurité. Nous sommes noyés dans l'obscurité de l'illusion. Nous n'observons pas la lumière en nous, la lumière du Soi."

" JE VOUS ENSEIGNE DANS UNE LANGUE QUI EST POUR MOI ET VOUS "

Puis ce garçon dit, " L'Université Sathya Sai est le rêve de la communauté étudiante, réalisé dans la réalité. Nous avons des étudiants de partout dans ce pays, de tous les états, représentant les différentes cultures de ce pays et les différentes langues de ce pays. L'éducation est totalement gratuite, depuis le jardin d'enfants au niveau du degré du Doctorat. Entièrement gratuit!"

Baba a mentionné aux étudiants un point qui sonne dans leurs oreilles, jour et nuit. Que leur a-t-Il dit? " Garçons, soyez toujours rassuré que Je suis toujours avec vous, en vous et autour de vous." Cela leur donne assez d'enthousiasme, de courage et de dynamisme durant la vie. C'est ce que Baba a mentionné.

Le garçon a dit, citant Swami: " Croyez que Je suis toujours autour de vous pour vous motiver et inspirer, pour éveiller le Moi en vous. Quand Je vous vois répondre, la connaissance du monde est mise devant vous, et le Je, Moi-même, vous enseignent dans une langue qui est pour Moi et vous. Il y a une langue séparée entre vous et Swami qui est totalement personnel. Le Je, Moi-même, vous enseignera ce que Je veux vraiment vous enseigner dans une langue connue de Moi et de vous. Je verrai également que vous apprenez toutes les choses de ce monde facilement sans aucune difficulté."

LA FOI EST INSTILLÉE DANS NOS COEURS PAR UNE EXPERIENCE PERSONNELLE

Le garçon a raconté un incident: " Il semble qu'un étudiant de l'école secondaire des Hautes Études a malheureusement perdu la vue dans un accident. Il était très malheureux. Les jours s'écoulaient et les examens approchaient rapidement. Comment ce garçon pourrait-il s'asseoir pour l'examen? Comment pouvais-t-il faire? Ce n'était pas facile. Il ne pourrait pas lire et se préparer. Mais il avait une grande foi que Swami viendrait à son secours et le sauverait.

Il avait ce sentiment en lui, et que s'est-il produit? Dieu n'échoue jamais. Un jour, Swami est venu lentement et doucement vers lui, ondula Sa main et créa de la vibhuti, lui recouvrant les yeux. Immédiatement la vision du garçon est redevenue normale. Il pourrait tout voir! Il pourrait lire et se préparer. C'est comme cela que la foi est installée dans nos cœurs -- non par la lecture, non par l'écoute, mais par notre propre expérience personnelle." C'est ce que ce garçon a dit.

L'AMOUR DE DIEU POUR SES ENFANTS

Des milliers et des milliers de personnes sont traités dans l'hôpital super spécialisé. Des millions de personnes ont étanché leur soif par l'apport d'eau potable de Swami. Ces projets parlent de l'amour de Dieu pour ses enfants.

Ce garçon dans son entretien a mentionné un autre incident. " Il semble qu'un étudiant a été admis à la pension pour la première fois. C'était un jeune garçon et il était très nostalgique. Il a commencé à pleurer. Il gardait l'image de Swami très près de lui sur sa poitrine, pleurait et pleurait et finalement s'est endormi."

Dans son sommeil, Bhagavan est apparu dans un rêve et le pris par la main, Il a fait faire le tour de la pension au garçon. Il lui a montré chaque pièce. Il lui a montré la cuisine, et chaque endroit. Il lui a montré les robinets d'eau, le réfectoire, la cuisine et tout. Il l'a également assis dans la voiture et le garçon est allé en voyage avec Lui. Tout cela s'est produit en rêve. Swami lui a demandé dans le rêve, " Est-ce que Ma voiture est bonne? Est-elle belle? C'est une nouvelle voiture. Comment l'aimez-vous?"

Naturellement, les rêves ne durent pas longtemps. Le rêve a disparu. Le matin suivant le garçon s'est levé. Il a vu les autres étudiants courir vers la route. Il leur a demandé, " Où allez-vous? Pourquoi courez-vous?"

Ils ont dit, " Swami est susceptible de venir de ce côté. Alors, nous allons Le voir."

Ainsi, il a aussi couru et s'est tenu avec eux. Il a eu la bonne fortune d'être près du côté de fenêtre de la voiture. Il a vu que c'était la même voiture que dans le rêve, et le même sourire de Baba qu'il avait vu dans le rêve.

Maintenant, Bhagavan a également posé la même question: " Garçon, aimez-vous Ma voiture? Comment aimez-vous cette voiture?"

Et le garçon qui présentait l'exposé dit, " C'est une question ouverte à vous tous. Avez-vous rencontré Dieu, n'importe quel autre Dieu qui fondra, juste par une larme?" Par simplement une larme, Il fond et Il répond. Avez-vous trouvé un tel Dieu de ce type?"

Maintenant, le garçon est bien, alors je comprends. Il a cité un bon livre sur Krishna, Sri Krishna Leelamritham. C'est un très bon livre. Il a cité un vers qui s'adapte convenablement dans le contexte:

Ce Dieu est vénéré par tous les anges,

Ce Dieu est adoré par tous les sages et les saints,

Ce Dieu qui a attiré tous les garçons vachers et filles vachères de Brindavan,

Ce Dieu est à notre centre, sous forme de Bhagavan Sri Sathya Sai Baba.

Où est le paradis? Où est le ciel?

Il est ici maintenant!

Avec ces phrases, il a conclu son entretien.

Merci beaucoup. (applaudissements)

OM OM OM

Asato Maa Sad Gamaya

Tamaso Maa Jyotir Gamaya

Mrtyormaa Amrtam Gamaya

Om Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Om Shanti Shanti Shanti