LES PERLES DE SAGESSE DE SAI

NO. 23

ANIL KUMAR

12 novembre 2003


OM.........

Sai Ram

Pranams aux Pieds de Lotus de Bhagavan,

Chers frères et sœurs,

LE SACRÉ DES VEDAS

Comme Bhagavan sort de Sa résidence et marche vers l'auditorium du Kulwant Hall, le matin et en après-midi, les étudiants commencent à chanter les Védas. Le chant des Védas peut sembler être seulement un bruit, seulement une certaine voix ou un certain cri, un son sans signification. Mais mes amis, ce n'est pas ainsi.

Les Védas contiennent des slokas (versets). Les slokas sont dans la langue Sanskrite. Ils ne sont pas composés par aucun homme. Ils sont nés de l'intuition des saints, qui ont passé des années et des années en pénitence dans la forêt, il y a bien longtemps. Ils ont obtenu un certain sentiment intuitif qu'ils ont commencé à apprendre par cœur, et cette connaissance est passée à d'autres, d'une génération à la suivante.

Le son même des Védas a un effet sur notre cerveau. Les ondes électromagnétiques des Védas ont un effet sur notre système nerveux, le système circulatoire, le système digestif et ainsi de suite. Les Védas nous aident individuellement au niveau physique, au niveau mental et au niveau spirituel.

Le chant des Védas aide également la communauté entière à se développer. C'est également une sorte de prière pour assurer une pluie favorable, de sorte que le pays puisse prospérer, de sorte que le pays puisse être béni avec de l'abondance. Les Védas prient pour le bien-être de l'humanité entière et de l'univers entier, pas simplement pour le bien-être d'un pays, d'une région ou d'une religion particulière. Les Védas n'ont rien à voir avec la religion. Avec cette brève introduction, je poursuivrai le reste en détails.

Vous êtes tous les bienvenus à poser des questions que vous pouvez avoir, à la fin.

ENSEIGNER LA CULTURE ET LES VALEURS

Mes amis, laissez-moi-vous dire qu'il y a environs trois cents universités dans ce pays avec quarante lakhs (4 millions) d'étudiants inscrits pour recevoir une éducation élevée. Mais je peux vous dire une chose: Il y a seulement une université où l'enseignement de la culture et l'enseignement des valeurs est le thème principal; et ce n'est aucune autre que l'Université Sri Sathya Sai. C'est un fait et il sera confirmé lentement, comme vous avez écouté mes autres entretiens, qui contiennent des déclarations faites par d'éminents éducateurs de toutes les parties de ce pays. L'Université Sri Sathya Sai est la seule université dans le pays qui se concentre sur les valeurs culturelles et les traditions de ce pays.

CHANTER LA GLOIRE DE DIEU DANS L'UNITÉ

Le deuxième point que je veux porter à votre attention est que tous les étudiants savent chanter les Védas, du niveau des jardins d'enfants au Ph.D.

Tous les étudiants chantent les Védas à l'unisson. Ils s'associent au chœur en parfaite harmonie avec une excellente diction, une belle prononciation, une modulation idéale, à pleine voie et avec joie, pendant des heures. Ce n'est pas facile d'enseigner les Védas à des centaines d'enfants. Ils chantent tous la gloire de Dieu, priant pour la totalité de l'humanité, de sorte que toute l'humanité vive dans la paix, la sécurité, la sûreté et la prospérité. C'est quelque chose de grand et tout à fait unique au sujet de cette institution.

Une autre chose, que nous ne trouvons nulle part ailleurs, c'est que les filles chantent les Védas. C'est une exception. Les femmes, dans le passé, leur étaient interdites d'apprendre les Védas. Plus tard, elles ont protesté. La connaissance Védique n'est toujours pas très populaire parmi les femmes. Mais Sri Sathya Sai Baba a fait que toutes les filles d'Anantapur récitent les Védas. Je ne peux pas encore le croire, même si je les aie écoutés pendant quatorze années. Je me demande, " Est-ce vrai?" C'est comme cela que je me sens chaque fois que j'entends les filles chanter les Védas.

Dans ce pays, il y a des prêtres qui accomplissent les rituels: les activités spirituelles comme les mariages, les inaugurations des maisons, l'appellation des enfants, etc. Se sont des activités religieuses, qui sont accomplit par des prêtres. Tous les prêtres sont censés connaître les Védas. Comme le chant des Védas par tous les étudiants est une norme professionnelle, je plaisante avec eux: " Arrey garçons! Vous ne devez pas vous inquiéter d'être sans emploie plus tard -- vous pourrez vivre comme prêtres aussi bien!" (rire)

Bien, je ne suis pas un homme sérieux par tempérament, et je ne me mélange pas aux personnes sérieuses. Je crois que la religion est la joie, et ce Dieu est la joie. Je crois que le sérieux est un genre de maladie, pas la spiritualité. Ainsi, j'aime les personnes qui sourient et j'aime inciter les personnes à sourire.

J'apprécie l'habilité des garçons qui chantent les Védas pour une autre raison. Les prêtres extérieurs chantent les Védas en tant que moyens de vie, pour gagner leur pain. Je dis aux garçons, " Vous, vous avez des Ph.D.'s et des M. Tech.'s et des M. Sc.'s et pouvez chanter les Védas. Je pense que vous êtes tous des ennemis de première classe de la classe des prêtres de ce pays!" (rire)

Ils ont atteint un niveau remarquable d'excellence. L'intonation et la modulation sont d'une norme incroyable! Si un pandit devait écouter une cassette des garçons qui chantent, il dirait que les garçons doivent avoir étudié dans une université Védique de haut-rang.

Mes amis! Pourquoi adorons-nous? Pour apprécier les bénédictions de Dieu. Pourquoi prions-nous? Pour obtenir les bénédictions de Dieu. Pourquoi méditons-nous? Pour voir la manifestation de Dieu. Pourquoi alors chantons-nous des bhajans? Pour voir Dieu devant nous. Toutes nos activités spirituelles sont là pour savourer la manifestation de Dieu. Chanter les chants Védiques devant Dieu est quelque chose de fantastique -- une réalisation de vie.

Les personnes extérieures chantent les Védas afin de voir Dieu. Considérant qu'ici, vous Le voyez et chantez Sa gloire devant Lui, qui est vraiment un double bénéfice. Nous doublons le bénéfice -- pas une chose comme allant de soi.

SWAMI EST FIER DE SES ÉTUDIANTS

Notre Dieu veut également que nous sachons tous comment ses enfants soient grands. Quand Dieu prend une forme humaine, Il montre certaines tendances humaines. Il veut que le monde entier sache que tous les étudiants sont experts en matière des Védas; que ce n'est pas le monopole d'un couple d'étudiants seulement ! Vous devez avoir noté comment et soudainement Il demande à tous les garçons des collèges de cesser de chanter, après quoi Il demandera à des étudiants des Hautes Études de commencer. Alors soudainement Il arrête cela. Il demande à des étudiants des écoles primaires de commencer à chanter. De cette façon, nous savons que tous les étudiants des institutions éducatives Sai sont très bien versés, très familiers avec les Védas et son chant.

Non seulement cela. Quelques fois Il joue un jeu: Il veut qu'un garçon commence, puis qu'un garçon différent continue à partir d'où le premier garçon a cessé, comme une chaîne. De cette façon le chant n'est pas mécanique. Le chant est un art de perfection, non seulement une mémorisation. Il veut que les garçons chantent parfaitement et nous sommes extrêmement heureux d'être témoin de cela.

Un jour, Il a demandé à quelqu'un, " Savez-vous la signification des Védas?"

Le garçon a dit, " Oui Swami!"

" Très bien - début!"

Après un stanza (verset), Swami a dit, " Arrêtez! Maintenant dites la signification en anglais."

Le garçon a commencé à donner la signification anglaise du verset.

" Haan. Arrête! Le prochain verset. " Ainsi ce fut, verset après verset et dans l'intervalle, la traduction en anglais.

Veuillez ne pas mal me comprendre. Un fait est un fait. La plupart des pandits ne savent pas la signification des Védas. La grande majorité des Indiens ne savent pas les Védas, ni leur signification. Étonnamment, les étudiants peuvent donner la signification anglaise, verset après verset. Chanter les Védas est un accomplissement suffisant, mais savoir également la signification est un accomplissement unique.

EXAMEN ORAL IMPROMPTU

Un jour, Il a soudainement demandé à un conférencier, " Venez ici! Posez à ces garçons quelques questions sur les Védas. "

Pour préparer un questionnaire, un professeur a besoin d'au moins trois à quatre heures. Il doit recueillir tous ses livres, voir le programme, voir les questions des années précédentes et puis préparer le questionnaire. Mais voici notre bon Dieu, qui demande soudainement à un conférencier de poser des questions sur les Védas. Le conférencier était pris au dépourvu. Les garçons ne savaient pas qu'ils allaient être testés; et en outre, devant des milliers de dévots. S'ils échouaient, ils afficheraient un visage désolé et Swami se sentirait beaucoup abaissé. Mais Dieu n'échoue jamais!

Ainsi, pour démontrer cela, Swami a demandé à un conférencier: " Venez! Posez quelques questions."

Veuillez me croire, toutes les questions étaient fortement instructives et les réponses étaient excellentes. Aucun n'a échoué. Il y avait des applaudissements et des acclamations. La plupart d'entre vous doivent avoir observé la scène entière ce jour-là. J'ai noté ces questions et les réponses au profit des personnes qui parlent anglais. Quelques versets Sanskrits sont ici, une langue que moi-même ne connais pas. Ainsi, dans mon intérêt, je les ais écrit en Telugu, ma langue maternelle. Ils furent écrits aussi en anglais, une courtoisie de nos amis.

Un conférencier sur les dais dans Sai Kulwant Hall a posé des questions aux étudiants. Cela a été vu par un public de milliers de personnes. N'importe quel étudiant pouvait se lever pour donner la réponse. Vous devriez avoir vu cela. Tous étaient non préparés. À moi, cela m'est apparu comme si c'était un examen oral public, un viva-voce ouvert.

QUESTION 1: - RUDRAM

Il y a une partie des chants Védas appelée Rudram. Rudram a deux parts - namakam et chamakam. Quelle est la différence entre les deux?

Un garçon s'est levé et a dit, " Swami! Je donnerai la réponse."

" Oui. Qu'elle est la réponse?"

" La partie chamakam du chant des Védas aide dans la réalisation de vos désirs. Ainsi tous les mantras de la présente partie de chamakam finissent avec ces deux lettres: chame... chame... chame... chame. Chame veux dire ' Je veux cela '. Par conséquent chamakam est la soumission des désirs. Et vous obtenez leur accomplissement. L'autre partie est namakam. Qu'est-ce que namakam. La partie namakam de ce rudram est l'abandon à Dieu. Ici il y a deux lettres: Na + ma: ma - mien, na - pas; ainsi, ' pas le mien - tout est à Vous.' Alors, cela signifie la soumission à Dieu, l'abandon à Dieu. " Rien n'est mien et tout est à Vous " c'est nama - namakam. J'espère que je suis clair. Par conséquent, c'est namakam et chamakam. La chose intéressante est que dans namakam la première lettre est na, alors que dans chamakam, la deuxième lettre est ma. Nama signifie ' sans ego, pas le mien '."

Cela était très bien apparent sur le visage de Swami, Il était très très heureux de la signification donnée par les garçons.

QUESTION 2 - TOUT EST ENTIER

Il y a un sloka (verset), qui dit que tout est entier en ce monde. Rien n'est fragmenté. Rien n'est un peu. Vous êtes entier. Tout est entier. Quel sloka des Upanishads indique que tout est entier, que la Divinité est entière, que cet univers est entier. Entier moins l'entier est entier. Entier plus l'entier égale entier. Puisque nous sommes des imbéciles, nous ne comprenons pas ce qu'est la plénitude. Zéro moins zéro égale zéro. Zéro plus zéro égale zéro. Zéro multiplié par zéro égale zéro. Des mathématiques simples. Ainsi, c'est l'infini, cela est l'infini. C'est entier. C'est entier. Quel sloka dit cela?

Un garçon dit:

" Purnamadah Purnamidam Purnat Purnamudacyate

Purnasya Purnamadaya Purnamevavashishyate."

QUESTION 3

Comment pouvez-vous dire, que la qualité de la plénitude, signifie la Divinité, et que la qualité de la plénitude, signifie l'humanité? Citez un exemple donné par Baba pour appuyer ce concept.

Un individu futé s'est levé et a dit, " Quand vous voulez faire quelques bonbons, que faites-vous? Vous allez à un magasin et achetez du " jaggery ". De cette quantité, vous coupez un morceau. De ce morceau, vous coupez un plus petit morceau encore et vous vous servez de ce morceau pour faire le pouding aux riz ou une tarte ou un beignet. Maintenant le point est, ce morceau de " jaggery " que vous utilisez est aussi doux que la masse entière que vous avez eue."

Cet exemple a été donné par Baba. Il constituait une bonne réponse par un étudiant. Un sac de sucre est aussi doux qu'une bouteille de sucre. Une bouteille de sucre est aussi douce qu'une cuillère de sucre. En ce qui concerne la qualité de la douceur, une bouteille de sucre est aussi douce qu'un sac de sucre.

QUESTION 4 - UPANISHAD

Quelle est la signification d'Upanishad?

Upan signifie ' près de ', ni signifie ' vers le bas ', shat signifie ' asseoir '. ' S'asseoir près de'. Ainsi, Upanishads veut dire que les étudiants devraient s'asseoir près du professeur.

Ceci peut ne pas être possible aux étudiants occidentaux. " Pourquoi devrais-je m'asseoir? Je veux m'asseoir sur la tête du professeur!" (Rire) Pourquoi? L'égalité des droits! Mais, l'idée derrière ' s'asseoir près de ' est celle-ci: Le professeur s'assied à un niveau plus élevé et les étudiants s'asseyent à un niveau plus bas. La connaissance coule vers le bas juste comme l'eau coule vers le bas. Upanishad signifie ' S'asseoir près de '.

Upanishad a lieu chaque jour en la présence de Swami. Swami s'assoit sur l'estrade, alors que nous nous asseyons par terre. Tout le monde a aimé la réponse.

QUESTION 5 - PURUSHA-SUKTAM

Alors il y a une autre partie qu'ils chantent tous les jours. Cela s'appelle Purusha-Suktam. Purusha-Suktam signifie faire l'éloge de Dieu, la Divinité: Félicitez Sa grandeur, Son unicité, Sa gloire, Son ampleur, Sa splendeur. Les attributs de Dieu sont décrits dans Purusha-Suktam.

Ainsi la question est, qu'elle est la pertinence de Purusha-Suktam pour la société moderne? Si quelqu'un commence à chanter les Védas sur la route aujourd'hui, nous penserions que quelque chose ne va pas avec son esprit. Qu'est-ce Purusha-Suktam a à faire avec la société moderne? Dans un monde d'ordinateurs, où l'homme est envoyé sur la lune, comment appliquons-nous Purusha-Suktam?

Un garçon a donné la réponse, citant un discours de Swami. " L'homme est un membre de la société. La société est un membre de la nation. La nation est un membre de la Divinité. Ainsi, l'homme et Dieu sont en relation. Une partie de Dieu est la nature, une partie de la nature est la société et une partie de la société est l'homme. Ainsi, la relation entre l'homme, la société, la nature et Dieu est très bien expliquée dans le Purusha-Sukta. Ils sont inter-reliés, inter-connectés, inter-dépendants et en inter-relations. La société moderne a besoin d'interrelation maintenant plus que jamais avant, parce que nous sommes divisés sur beaucoup de considérations idiotes. Ainsi pour l'unité, nous devons étudier le Purusha-Suktam aujourd'hui."

Vous devez avoir entendu parler du système de caste en Inde. Le plus malheureux, c'est que le système de caste est politisé: Il est employé par les politiciens à leur avantage. Il a été exploité par des règlements étrangers dans le passé, pour diviser le pays, de sorte qu'ils ont pu maintenir leur contrôle sur le pays. Mais le concept original des castes était différent. Ce sloka (verset) parle de cela.

Il y a quatre castes: La première caste, Brahman la caste des prêtres, représente la tête de Dieu. La seconde, Kshatriya, la classe des guerriers, représente les épaules. Troisièmement, Vaishya, la classe d'affaires, qui est l'estomac. Quatrièmement, Sudra, le travail agricole, les pieds du même corps.

Peut-il y avoir un corps sans tête? Peut-il y avoir un corps sans pieds? Peut-il y avoir un corps sans mains? Ainsi, toutes les castes sont comparées aux membres du même corps - le corps de Dieu. Mais malheureusement, les gens sont venus à penser que les castes étaient totalement séparées. Cela a divisé le peuple, et le pays est devenu faible. Même maintenant, les politiciens jouent le jeu, tirant profit du système de caste afin de diviser la société.

Mais la conception originale du système de caste a été basée sur le tempérament, la profession, la vocation, l'évocation et l'attitude envers la vie des individus. Les Brahmans sont censés être la classe des prêtres. Ils sont censés prendre soin des parcours spirituels et des besoins spirituels de la société. Les Kshatriyas, l'armée, sont censés protéger le pays. Les Vaishyas sont censés prendre soin des affaires - ministres du commerce et de l'industrie. Les Sudras sont censés prendre soin du grain, de la nourriture et de l'agriculture. Ainsi, dites-moi qu'est-ce qui est important et qu'est-ce qui est sans importance? Pouvez-vous le dire? Non.

QUESTION 6 - BHRUGUVALLI

Dans un Upanishad, il y a une petite partie appelée ' Bhruguvalli '. Qu'est-ce que Bhruguvalli transporte-t-il?

La réponse a été donnée par un garçon: Bhrugu est le nom d'un saint, qui en tant que garçon, est allé chez son père, qui était lui-même un grand saint, et dit, " O père! Qui est Dieu? Faites-moi savoir."

Le père dit, " Allez et cherchez. Faites une certaine pénitence. Faites une certaine activité spirituelle. Vous saurez la réponse."

Après un certain temps le garçon est retourné et a dit, " Père! J'ai découvert qui est Dieu."

" Oh! Vraiment?"

" Oui."

" Qui est Dieu?"

" La nourriture est Dieu, " dit-il.

" La nourriture est Dieu?"

" Oui."

" Mon fils, vous devez en savoir un peu plus. Allez et méditer encore."

Le garçon va dans la forêt de nouveau, médite pendant quelque temps et revient: " Père, Je sais qui est Dieu cette fois."

" Oh! fils, bon. Qui est Dieu?"

" La vie est Dieu."

Ainsi de la nourriture, il a évolué à l'état de la vie. La vie est Dieu!

Alors le père dit, " Fils, vous devez en savoir un peu plus. Il est préférable d'y allez encore."

Le garçon a fait une pénitence pendant encore plusieurs années et est retourné. " Père! Je connais quelques autres détails de Dieu."

" Oh fils, comme c'est gentil! Qui est Dieu maintenant?"

" L'esprit est Dieu."

" L'esprit est Dieu? Vous avez besoin de connaître encore plus de détails."

L'individu est allé faire plus de pénitence et est de nouveau retourné. " Père! Je sais."

" Qu'est-ce que vous savez?"

" La béatitude est Dieu."

Alors le père dit, " Vous êtes arrivés à la fin."

Ainsi, la recherche ou l'enquête de Dieu commence par la nourriture. Nous pensons que la nourriture est Dieu dans un premier temps. Plus tard, la vie est Dieu; et ultérieurement, nous commençons à comprendre que le mental est Dieu. Encore plus tard, nous commençons à comprendre que l'esprit est Dieu, qui est Jnana (sagesse). Et en conclusion, nous venons à connaître que la béatitude est Dieu, qui est la fin.

QUESTION 7 - IMMORTALITÉ

Les Védas enseignent la voie de l'immortalité. Les Védas disent qu'il y a seulement une voie unique vers l'immortalité. Quelle est de cette voie?

" Un sloka est donné ici. Je donnerai la signification. La seule voie vers l'immortalité est la conscience du Soi, l'expérience du Soi. Le chemin de la quête vous conduira à l'état d'immortalité. Cette connaissance du Soi a été révélée la première fois à Indra par Brahma Lui-même. Et plus tard, elle est descendue sur la terre et au peuple. Ce qui est important pour nous aujourd'hui, en ce moment, c'est le chemin de la quête du Soi. Dans la société moderne, il n'est pas possible de dépenser beaucoup de temps en pénitence. Il n'est pas possible de faire des rituels, comme des yagas et des yagnas aujourd'hui. Nous n'avons pas les personnes éligibles, qualifiées, expérimentées pour faire ces rites spirituels aujourd'hui. L'esprit technique moderne n'accepte pas ces vieilles méthodes. La quête du Soi est la méthode que vous devez suivre aujourd'hui. C'est le seul chemin vers l'immortalité."

QUESTION 8 - L'UTILITÉ DE CHANTER LES VÉDAS

Quel est l'utilité de chanter les Védas? Quel est alors l'avantage de chanter les Védas à voix forte?

Nous pouvons avoir le darshan de Swami. Nous avons deux avantages. Alors que certains chantent, les autres écoutent. Il y a ceux qui chantent et ceux qui écoutent. D'abord, ils enlèvent nos péchés. Tous les péchés sont pardonnés; aucun ne demeure. Deuxièmement, la Divinité est expérimentée. C'est le deuxième but du chant des Védas.

QUESTION 9

À la fin des bhajans, nous entendons ce qui suit:

Asato Maa Sad Gamaya,

Tamaso Maa Jyothir Gamaya,

Mrithyor Maa Amritam Gamaya.

Père, de l'ignorance à la vérité,

de l'obscurité à la lumière,

de la mort à l'immortalité.

Ces trois sont de quel Upanishad?

La réponse est venue d'un garçon des Hautes Études: " C'est du Brihadaaranyaka Upanishad. Il y a 108 Upanishads. D'eux, les dix Dwadasha sont les Upanishads très populaires. Brihadaaranyaka est l'un d'eux."

QUESTION 10 - SHIKSHAVALLI

Shikshavalli est une partie d'un Upanishad. Qu'enseigne-t-il finalement?

L'enseignement final du Shikshavalli, une partie de l'Upanishad est: Dites la vérité, suivez l'Action juste. Sathyam Vada, Dharmam Chara. Dites la vérité; suivez le Dharma - la bonne conduite - dans l'humilité et avec amour.

QUESTION 11 - APAURUSEYA

Les Védas s'appellent également Apauruseya. Pourquoi?

Les Védas sont les révélations résultant de l'intuition des sages et des saints. Ils ne se composent pas par un être humain. Les sages et les saints ont obtenu l'intuition en raison de pénitences, de renoncements et de l'abandon total au bien-être de l'humanité. Par conséquent les Védas s'appellent Apauruseya.

QUESTION 12 - PRASTHANA-TRAYA

Les trois textes sacrés s'appellent Prasthana-traya Quelles sont-ils?

Brahma Sutra, Bhagavad Gita, Upanishad Tous ces textes sacrés ensemble s'appellent Prasthana-traya.

QUESTION 13- BRAHMA-SUTRA

Brahma Sutra est un parmi ces trois. Quelles sont les vues de Swami au sujet de ce livre?

Derrière toute l'apparence du monde, il y a le principe caché de la Divinité. Il y a des fleurs dans une guirlande et un fil passe par toutes ces fleurs et en fait une belle guirlande. Mais, le fil n'est pas vu lorsque toutes les fleurs sont ouvertes. Ainsi dans Brahma-Sutra - le sutra est le fil, Brahma est la Divinité, rassemblant ensembles les fleurs de la création.

QUESTION 14

Vous devez avoir entendu ceci -

Aditya Varnam Tamasa Parastat

Vedahametam Purusham Mahantam.

(Après avoir chanté ce sloka, Anil Kumar dit:) Comme résultat d'avoir entendu ces slokas à plusieurs reprises, quelque chose est entrer dans ma tête! (rire) Ne pensez pas que je connais tout cela et que je suis un expert. Veuillez ne pas me mélanger.

Maintenant, comment les saints ont-ils vu la Divinité? Quelle était leur vue? Quel était leur vision?

Réponse: Aditya Varnam signifie la brillance, la radiance, la splendeur, l'illumination. Samataha - obscurité. Saraspat - au-delà. " Au-delà de l'obscurité, il y a le rayonnement, la lumière, qui est la Divinité." Cela signifie, l'obscurité est ignorance, alors que le rayonnement est la conscience du Soi.

QUESTION 15 - PANCHAMA VEDA

Il y a seulement quatre Védas. Mais il y a un livre qui s'appelle Panchama Veda. Qui a reçu le statut de Veda, bien que ce ne soit pas un Véda. Quel est ce cinquième Véda, le Panchama Véda?

Le grand épique - Mahabharatha - au sujet des Pandavas et des Kauravas. Cela s'appelle le cinquième Véda.

QUESTION 16

Pourquoi est-ce appelé le cinquième Véda?

Ce qui est présent dans le monde est présent dans le Mahabharatha. Celui qui n'est pas mentionné là, n'est pas présent nulle part. Politique, éthique, moral et spirituel -- tous les aspects de la vie sont traités soigneusement et en profondeur dans le Mahabharatha. Ainsi il lui fut donné le statut d'un Véda.

QUESTION 17 - MRUTYUMJAYA

Il y a un mantra qui est répété, qui est dit pendant toute une vie. Les gens ordinaires prennent ce chemin pour devenir immortel, pour conquérir la mort: Mrutyumjaya. ' Mrutyum ' est la mort et le ' jaya ' est la victoire. Ainsi vous pouvez conquérir la mort si vous répétez ce sloka.

Triyumbakum Yajamahe Sugandhim Pushtivardanam

Urvarukamena Bandaanaath Mrutor Muksheya Mamrutaath.

Est-ce que je peux devenir immortel en lisant ce sloka? Je ne pense pas. Qu'est-ce que la mort? Le désir est la mort. L'attachement au corps est la mort. L'ego est la mort. Ainsi vous pouvez conquérir la mort en étant sans désir. Vous pouvez gagner sur la mort en étant sans ego. Mais pourquoi est-ce appelé Mrutyumjaya? Pouvez-vous conquérir la mort? Pourquoi s'appelle-t-il ainsi?

Certaines créatures vivantes vont dans l'autre monde avant le temps prévu; c'est-à-dire, ils meurent en bas âge. Comme exemple, quelques vols atteignent l'aéroport une demi-heure avant le temps prévu. Quand le temps prévu du vol est 12:00, l'avion peut arriver à 11:00 -- une heure avant son temps. De même, quelques créatures vivantes vont dans l'autre monde ' avant le temps ', mourant en bas âge. Ainsi, ce sloka au moins nous conduira à destination au bon temps, pas avant notre temps. C'est comme cela également que nous pouvons le prendre.

Et plus loin, qu'est-ce que Baba a dit à ce sujet? " O Dieu! Comme je laisse ce monde, laissez-moi quitter ce monde avec toute ma connaissance et ma conscience totales -- dans la conscience totale du Soi, avec la pleine expérience du Soi, tout comme un fruit mûr qui se détache de l'arbre et tombe par terre."

Le fruit tombe par terre automatiquement à maturité, sans douleur, sans effort, naturellement, facilement et instantanément. De même, " O Dieu! Quand je vais laisser ce monde, laissez-moi tomber comme un fruit entièrement mûr, facilement, simplement, sans effort, joyeusement." Joyeusement! Il n'y a aucune raison de pleurer pour la mort parce que la mort est une célébration. Quand je change de vêtements, quand je porte un costume neuf, je ne pleure pas pour mes autres vêtements quand je change pour un nouveau costume.

J'ai un costume bleu-foncé que je porte aux occasions spéciales quand Swami parle aux médecins aux conférences internationales.

Swami a fait une plaisanterie, " Oh! Vous êtes en costume maintenant?"

" Swami, je suis un individu international maintenant. (rire) Nous avons des médecins de toutes les parties du monde, je ne peux pas me permettre d'être simplement dans un vêtement indien." Alors, quand je change de vêtement, il n'y a aucune raison de pleurer. Nous pouvons être heureux. " La mort est le vêtement de la vie." C'est la signification du mantra Mrutyumjaya.

QUESTION 18 - TAITTREYA UPANISHAD

Il y a un Upanishad appelé Taittreya. Qu'est-ce que c'est? Quelle est la signification étymologique de ce mot Taittreya?

A vécu un grand saint qui s'appelait Yajnavalkya. Il a vomi toute la connaissance qu'il avait acquise. Tout ce qu'il a vomi a été mangé par des oiseaux appelés Taitree. Ces oiseaux, en prenant tout ce qui a été vomie, ont commencé à faire les sons de cet Upanishad. Comme tous les sons étaient répétés par les oiseaux appelés ' Taitree ', cela s'appelle Taitreeya Upanishad.

QUESTION 19 - ISAVASYOPANISHAD

Il y a un Upanishad très populaire appelé Isavasyopanishad. De nos jours, la plupart des personnes veulent entendre des expériences, des histoires et des miracles. Cela refuse à un bon nombre d'entre nous la chance d'entrer en profondeur de la philosophie.

Ma préférence est de lire les Upanishads, de lire Ramana Maharishi et ses enseignements, et entrer dans les profondeurs du Brahma Sutras Mais les gens disent, " Anil Kumar, s.v.p., indiquez-moi les derniers miracles." Je ne sais pas qu'elles sont ' les derniers miracles ' ou ce que sont ' les miracles du passé '. La littérature des Upanishads n'est pas très appréciée des gens du commun à moins qu'il y ait chez eux une profondeur, un éveil ou à moins qu'ils soient particulièrement bénis par Dieu.

Isavasyopnaishad est un Upanishad populaire. Quel est le premier sloka de cet Upanishad?

Isavasya Sarvam Idam Yat Kinchat Jagatam Jagat,

Tena Tyaktena Bunjeeta,

MA Bruhat Kasya Siddhanam.

C'est le premier sloka. Quelle est sa signification?

L'univers entier est rempli de Divinité.

Tu ne dois pas convoiter d'autres propriétés.

C'est dans les Dix commandements. N'ai-je pas raison?

QUESTION 20

Il y a un Upanishad qui compare le corps humain à une voiture. Quel est cet Upanishad?

C'est Katho-Upanishad

QUESTION 21 - KATHO-UPANIAHSAD

Le Katho-Upaniahsad est une conversation entre deux personnes. Que sont-elles?

C'est une conversation entre un garçon, Nachiketa, et le dieu de la mort, Yama. Nachiketa a voulu connaître la vie après la mort.

Yama dit, " Mon garçon! Pourquoi voulez-vous connaître la vie après la mort? Vous voulez un royaume? Je vous le donnerai."

" Non, monsieur. Je veux cette connaissance."

" Vous voulez de l'argent? Je vous en donnerai."

" Non, monsieur. Je veux cette connaissance."

" Vous voulez des palais?

" Non, je veux cela." Il a continué à harceler et à insister sur le fait que Yama lui enseigne la science du Soi. Ainsi, finalement Yama lui a dit.

Katho-Upanishad parle de la philosophie fondamentale du Vedanta, enseigné par Yama, le dieu de la mort lui-même, à Nachiketa, un vrai aspirant qui pourrait conquérir Satan. Tout comme Satan a tenté Jésus-Christ, Nachiketa a été tenté par Yama de toutes les manières. Mais Nachiketa a dit, " Je veux cette connaissance seulement."

UNE QUESTION FINALE

Alors, vers la fin, Swami a demandé à un jeune garçon, âgé 6 ans: " Connaissez-vous le Mantra Pushpam?" Mantra Pushpam c'est plusieurs versets Sanskrits qui font l'éloge de Dieu. ' Pushpam ' veut dire fleur. Mantra Pushpam - la fleur du mantra. Ainsi, Il a demandé au garçon, " Vous connaissez ce qu'est le Mantra Pushpam?"

" Oui, Swami."

" Qu'est-il?"

Le garçon dit:

Antar Bahischat Sarvam,

Yapya Narayana Sthitaha.

" Vous connaissez la signification?"

" Dieu est à l'intérieur. Dieu est à l'extérieur également. Dieu est partout. Le monde entier est la forme même de Dieu. Le monde est une manifestation, une réflexion de Dieu. Dieu est l'énergie qui fournit la substance pour le maintien de la création entière."

Nous avons tous été abasourdis cette soirée. Ceci doit paraître dans le Sanathana Sarathi en Telugu.

DISCOURS D'ADIEU de UNIVERSITY GRANTS COMMISSION

La soirée 30 octobre 2003, il y a eu une réunion des discours d'adieu des vice-chanceliers. En présence Divine de Bhagavan, les vice-chanceliers de quelques universités indiennes ont tenu un colloque sur les valeurs d'humain - un programme de trois jours. Trois des vice-chanceliers ont adressé la parole, qui a été présidé par Bhagavan. Les trois vice-chanceliers ont exprimé leur sentiment au sujet de l'Institut Sri Sathya Sai des Plus Hautes Études. Comme dévot de Baba, nous étions heureux de savoir comment Son université et Ses enfants ont été vus. Ainsi, avec cette idée à l'esprit, j'ai enregistré les discours de toutes ces trois personnes et j'ai noté quelques points importants. Ceci sera dans le Sanathana Sarathi en Telugu plus tard.

Cette année 2003 s'est avérée être l'année du Jubilé d'or de l'University Grants Commission de New Delhi. University Grants Commission est le corps d'apex (sommet), un corps indépendant et autonome du gouvernement central, qui donne la reconnaissance et également l'aide financière à toutes les universités dans le pays. Il évalue la qualité des professeurs et des étudiants de chaque université.

L'University Grants Commission a voulu organiser un colloque à Prashanti Nilayam, avec la permission et les bénédictions de Bhagavan Baba, sur l'éducation orienter sur les valeurs. Swami a approuvé. Ceci a mené à une conférence de trois jours les 28, 29, et 30 octobre. Le 28 octobre, la cérémonie d'inauguration a eu lieu, alors que les adieux ont eu lieu le 30.

V. S. PRASADA RAO

Le premier orateur était V. S. Prasada Rao. Il est responsable du Comité national d'évaluation et d'accréditation. C'est le corps qui évalue chaque université, chaque professeur et chaque degré. Il détermine la qualité. C'est un corps de surveillance. Prasad Rao, le premier orateur, a fait certaines déclarations importantes qui devraient être d'un immense intérêt à tous les dévots de Sai.

Point un: " Nous avons visité toute l'université qui est ici. Nous avons circulé dans tous les départements. Nous avons visité toutes les pensions. Nous avons visité les hôpitaux. Nous avons visité le musée Chaitanya - Jyoti. Nous avons été dans tous les endroits d'intérêt dans Prashanti Nilayam et avons eu l'occasion de parler avec des personnes responsable de ces centres."

Point No. 2: " Nous considérons cela comme une bénédiction, comme une très grande fortune qui nous est donnée par Bhagavan Sri Sathya Sai Baba, de pouvoir avoir notre conférence en présence Divine."

Point No. 3: " Nous avons noté l'esprit de dévotion, d'affection et de devoir parmi les enseignants et les professeurs de cette université. Nous avons également observé la discipline parmi des étudiants. Comme nous avons visité l'hôpital Super-Spécialisé, nous avons rencontré certains des anciens étudiants de l'Institut Sathya Sai qui travaillent là-bas. Nous avons observé d'anciens étudiants pratiquer toutes les valeurs qu'ils avaient apprises comme étudiants à l'université."

Prochain point: Ces membres du comité ont reconnu et pleinement apprécié cette université, l'appelant le ' Joyaux de la couronne de l'éducation en l'Inde '.

Il a dit, " Le système d'éducation adopté à l'Université Sri Sathya Sai s'appelle ' l'éducation intégrée '. Qu'est-ce que l'éducation intégrée? Cela signifie enseigner les valeurs humaines avec le programme d'études scolaire. Pendant qu'on enseigne la physique, il enseigne simultanément les valeurs. Comme on enseigne les biosciences, il mélange le sujet avec des valeurs humaines. Ceci s'appelle ' l'éducation intégrée ', qui est unique ici dans l'université de Swami."

" L'Université Sri Sathya Sai a un cours spécial appelé ' Science environnementale '. La Science environnementale est présente partout dans le monde, mais la science environnementale de cette université est admirablement combinée avec le système de valeur. En suivant les valeurs, vous pouvez préserver l'environnement. L'environnement peut être protégé contre toutes sortes de pollution en pratiquant ces valeurs. Toutes les universités, partout dans le pays, peuvent adopter ces valeurs."

Prasada Rao a finalement mentionné que tous les vice-chanceliers étaient d'accord de demandé à Bhagavan Sri Sathya Sai, le Chancelier de cette université, de débuter un Institut National d'Excellence dans l'éducation des valeurs humaines, afin de former tous les professeurs partout le pays par groupes, de sorte qu'ils apprennent que ce qu'est l'éducation intégrée, comment mélanger le programme d'études avec les valeurs humaines et comment présenter les valeurs dans le programme. Ainsi, Baba, nous vous prions d'instaurer cet Institut National.

PROF. K. SUDHA RAO

Le deuxième orateur était une dame, la prof. K. Sudha Rao. Elle est la vice-présidente de l'Open Université de Mysore, dans l'état de Karnataka, en Inde. Elle a fait un bref exposé et ce sont les remarques qu'elle a faites.

" Je vois chaque personne ici dans cette institution pas en tant qu'individu, mais en tant qu'institution elle-même." Elle a dit également, " Pour le développement total de la personnalité humaine, le système d'éducation intégrée, qui est suivi ici à cette université, est le meilleur et l'idéal.

" Nous constatons que les valeurs sont tout d'abord parlées partout dans le monde." Ici elle a observé que les valeurs étant pratiquées dans la vie quotidienne. Elle a noté ceci de la façon à laquelle les professeurs et les étudiants se parlent entre eux, dans leur comportement, dans leur routine de tous les jours. Elle a dit, " Si les valeurs ne sont pas pratiquées, mais simplement discutées ou parlées, elles perdent leur valeur réelle. Les valeurs sont pratiquées à cette université."

Elle a conclu son entretien en disant, " Tout ceci est en raison de l'endroit de cette université, qui est placée dans un endroit idéal comme celui-ci, loin des mauvaises foules, et avec Bhagavan Sri Sathya Sai Baba en tant que Chancelier de cette université. Je remercie Swami et les professeurs d'université de la courtoisie, de l'invitation, de la générosité et de l'hospitalité qui nous furent offertes."

N. JAYASANKARAN

Le troisième orateur était N. Jayasankaran. Il est le vice-chancelier du Sri Chandra Sekhara Saraswati Vishwa Mahavidhyala situé à Kancheepuram, dans le Tamil Nadu. Son discours a été très bien applaudi. Chacun l'a aimé. C'est l'essentiel du troisième discours.

" Comme je regarde l'énorme rassemblement ici, les étudiants, le personnel et les dévots, je vois que chacune ici dans la salle est un reflet de Bhagavan Sri Sathya Baba et de Sa béatitude. J'ai participé à un certain nombre de colloques et de conférences. Pour la première fois, ma voix cherche ses mots et mes jambes tremblent. Vous devez m'avoir observé boire cinq verres d'eau. Tout cela, parce que je suis en présence de la Divinité, Sri Sathya Sai Baba. Cela me rend nerveux ".

De plus, il a mentionné que la veille, le 29 d'octobre, quatre étudiants avait parlé dans quatre langues -- Hindi, Sanskrit, Telugu et Anglais. Le vice-chancelier a apprécié chacun des quatre discours faits par les étudiants dans les quatre langues différentes.

" Il y a de très bons orateurs connus dans ce pays: le défunt Sarvapalli Radhakrishnan, Lakshmana Swamy Mudaliar, Ramaswamy Mudaliar, l'Hon. Srinivasa Shastry. Ils appartiennent tous au Tamilnadu. Ils sont des orateurs très populaires. Les Britanniques ont apprécié leur anglais. Certains de ces orateurs ont même corrigé la prononciation des Anglais. Certains d'entre eux ont également signalé leurs erreurs grammaticales. Ainsi vous pouvez imaginer leur éducation en anglais et en littérature."

Puis Jayashankaran dit, " Les quatre étudiants qui ont parlé vont être des orateurs de qualité des années à venir." En outre, il a dit, " Tous les vice-chanceliers ici sur les dais ne peuvent pas donner des discours de cette qualité. Tous les talents et les qualifications de communication, de la langue, des sentiments et des pensées -- toutes ces choses sont des cadeaux de Bhagavan aux étudiants de cette université. J'invite tous les étudiants ici à être les messagers de Sai, d'être les propagateurs du message de Sai partout dans le monde."

Il a mentionné un petit miracle. La fille de sa domestique a eu un problème de cœur. Cette petite fille fut conduite à l'hôpital Apollo de Madras pour un traitement. Après avoir accomplit tous les examens, les médecins ont dit qu'elle devrait être opérée au coût de trois lakhs (300,000) roupies. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu'une domestique dépense une telle somme d'argent. C'est pratiquement impossible. Ainsi, en raison de cela, elle a pleuré et a pleuré pendant qu'elle travaillait dans la maison de ce vice-chancelier.

Le vice-chancelier a voulu faire quelque chose pour la domestique. Il s'est avéré justement qu'il se rendait à Bangalore pour un travail officiel quand Swami était à Whitefield, et il a obtenu une entrevue.

Là il a dit, " Swami, j'ai une demande."

" C'est quoi?"

" La fille de ma domestique souffre d'un problème de cœur, Swami. Vous devriez la bénir."

" C'est ainsi?"

Il a matérialisé de la vibhuti pour elle. Il a alors appelé le directeur de l'hôpital, le Dr Saffaya et lui a donné des instructions à l'effet que cette fille devrait être opérée le plus tôt possible. La fille a été opérée gratuitement. Cela fait maintenant trois ans et elle est vigoureuse et en bonne santé. Tous les médecins lui avaient donné trois mois à vivre, c'est tout. Mais trois ans sont maintenant passé.

Le vice-chancelier a également rappelé un autre incident. Avec lui s'est avérée être une autre personne qui a été réclamée une entrevue de Baba le même jour, il y a trois ans. Le dévot avait une bague avec trois diamants. En raison de l'utilisation prolongée, la forme de la bague avait changé. La symétrie avait changé et les diamants étaient tombés et s'étaient perdus.

Swami l'a doucement enlevé. " Hmm! La forme est partie. Aucun diamant."

" Swami, ils sont tombés. Que faire?"

" C'est ainsi?" (Swami a soufflé dessus) Une bague parfaite avec trois diamants est apparue -- trois diamants parfaits, une nouvelle bague toute brillante. Swami le lui a donné.

De plus, le vice-chancelier Jayashankara dit, " Swami, nous Vous sommes très reconnaissants pour Votre aimable hospitalité qui était de la même qualité que celle donnée à un mariage. Nous avons été traités en première classe. Merci beaucoup. Nous avons apprécié chaque minute."

Alors il a dit, " Tous les vice-chanceliers ne sont pas venus ici simplement pour suivre une conférence. C'est un saint pèlerinage à Prashanti Nilayam." Il a également présenté ses observations sur la sérénité, la solennité, la dignité, la sainteté, la paix et le silence qu'il a observé ici, chose qu'il n'avait pas expérimenté ailleurs jusqu'à maintenant.

Il a conclu son discours avec une belle remarque, que je suis sûr que vous apprécierez. Il a dit, " Swami, il y a trois cents universités dans ce pays. Cette université est grande parce que Vous êtes ici. Je prie que Vous soyez sous trois cents formes et existiez dans chaque université comme chancelier, de sorte que les autres universités puissent également répondre à cette qualité. Autrement, il est impossible de comparer Votre université."

Habituellement, quand les vice-chanceliers ou les professeurs vont pour des conférences à d'autres endroits, ils vont pour visiter et ils font des emplettes également afin de rapporter des cadeaux aux membres de leur famille. Les vice-chanceliers ont dit, " C'est le seul endroit où les vice-chanceliers se sont assis durant toutes les démarches." Ils étaient très sérieux et ont pris les choses très sérieusement.

Et le miracle des miracles est que tous les vice-chanceliers ont convenu sur tous les points, sur toutes les résolutions qui sont arrivés à la fin. Toutes les résolutions ont été acceptées unanimement. C'est la grâce de Bhagavan! C'est, en bref, les adieux tenus le 30 octobre qui apparaîtront dans le Sanathana Sarathi plus tard.

Om Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Loka Samastha Sukhino Bhavantu

Om Shanti Shanti Shanti