LES GÉANTS





Des géants ont habité la terre depuis toujours. Les squelettes trouvés sur tous les continents attestent sans l’ombre d’un doute leurs présences dans tous les âges. Ils étaient là à l’époque des dinosaures et le furent encore il y a 40 000 ans.

Avant d’aller plus loin nous devons déterminer ce qu’est un géant. Nous devons faire la différence en un géant, une personne dont la taille est supérieure à 3 mètres, et une grande personne. Présentement sur la terre il n’y a pas de géant, mais beaucoup de grandes personnes, soient des gens mesurant entre 2 mètres et 2.80 mètres. Il n’y a pas de personne de plus de 3 mètres.

Édouard Beaupré décédé en 1904, mesurait 2,52 m
John William Rogan décédé en 1905, mesurait 2,64 m
Robert Wadlow décédé en 1940, mesurait 2,72 m
Grady Patterson décédé en 1968, mesurait 2,64 m
John F. Carroll décédé en 1969, mesurait 2,63 m

Il y a encore sur terre, au moment d’écrire ces lignes, des gens qui mesurent plus de 1.50 mètre. Ils ne sont pas nombreux. Mais ces gens ne sont pas de géants pour autant.

C’est par comparaison que les gens disent qu’il y a des géants, car des personnes sont plus grandes que d’autres. Les nains, les pygmées, la tribu des Hun en Chine, les gens de l’Andra Pradesh en Inde sont de petites personnes. Elles mesurent plus ou moins 1 mètre. Par contre, dans les pays nordiques, il y a des gens qui mesurent 2 mètres. Je fus témoin de la rencontre de Scandinaves de 2 mètres avec les gens du sud de l’Inde. Pour ce peuple ce n’était pas des géants, mais de grandes personnes.

Pour la moyenne des gens de la terre, de nos jours, la grandeur est d’environ 1.80 mètre. La taille des gens a déjà été moins que cela. Au moyen âge, il y a près de 1000 ans, les gens étaient plus petits que de nos jours. Dans les années à venir, ils seront de plus en plus grands. Ceci fait partie d’un cycle, le même que celui des quatre ères de l’humanité; l’âge d’or, l’âge d’argent, l’âge d’airain et l’âge de fer.

Les quatre ères de l’humanité couvrent une période de 52 000 ans. Ces 52 000 sont composés de 10 parties. De même que la Maha Yuga de 52 millions d’années est composées de 10 Grande Années de 52 000 ans. (Voir la rubrique Cycle Cosmique).

L’être humain, dans son cheminement à travers les âges, prend des tailles différentes. Dans l’âge de Fer où nous nous trouvons, l’homme à son plus bas, a mesuré 1.50 mètre. Maintenant il devient plus grand. Nous allons entrer bientôt dans l’âge d’Or, c’est durant cette période que l’homme va atteindre de 4 à 7 mètres. Puis dans les cycles suivants, il régresse à la taille d’aujourd’hui.

Voici un schéma de ce que cela peut être.



Cycle de l'humanité de 52 000 ans


L’homme d’aujourd’hui, dans l’âge de Fer, est très petit comparé à l’homme de l’âge d’Or.

Pourquoi en est-il ainsi ? Dans l’âge d’Or, il y a quelque chose d’exceptionnel qui survient sur la terre. L’humanité passe à la cinquième dimension. Nous ne sommes plus sous l’influence de l’attraction et du magnétisme de la terre comme nous l’avons été dans les autres ères.

La chute de l’homme, c’est qu’après l’âge d’Or, il revient dans la troisième dimension. Il «chute» dans la troisième dimension pour terminer le cycle de 52 000 ans.

Pourquoi ne retrouvons nous pas beaucoup de squelettes de géants ?

La réponse est la suivante. Dans l’âge d’Or, il n’y a pas beaucoup de monde sur la terre. Il y a 1/10e de 1% de la population de la terre actuelle. Cela veut dire 7 millions de personnes au lieu de 7 milliards. Suite à la grande purification à la fin de chaque cycle, très peu de personnes sont épargnées. Puis, le cycle recommence de nouveau.

Durant cette période de l’âge d’Or, il y a également des individus de la troisième dimension qui sont restés sur terre. Ils sont peu nombreux et retournent à l’état primitif. Ces individus ont gardé une taille de près de 2 mètres. Nous avons des exemples de ces individus sous la forme de l’homme du Neandertal et celui du Cro-Magnon.

Les gens de la cinquième dimension et ceux de la troisième dimension ne se côtoient pas. Ils sont dans des états de conscience différents et vivent dans des espaces différents.

Ce qui précède me fut transmis par le Grands Frères extra de la Terre.

Les géants aux États-Unis

La Smithsonian Institution a tenté de détruire l’existence des géants en sol Américain.

La Smithsonian Institution est une institution de recherche scientifique, créée sous l'égide de l'administration américaine en 1846. Elle a, au fil des années, développé ses vocations éditoriales, muséographiques, pédagogiques et éducatives. Le Smithsonian Institut est associé aujourd'hui à un vaste complexe de dix-neuf musées et neuf centres de recherche principalement situés à Washington, gérée par son organisme fondateur, le Gouvernement fédéral américain.

Plusieurs de ces membres sont des hauts placés dans l’administration américaine. Le Vice-président des États-Unis, le Procureur général des États-Unis, trois sénateurs nommés par le Vice-président des États-Unis et des représentants nommés par la Chambre des représentants des États-Unis.

Une décision de la Cour suprême des États-Unis a forcé la Smithsonian Institution à publier des documents datant du début des années 1900 qui prouvent que l’organisation a été impliquée dans une importante dissimulation et destruction de preuves historiques montrant que des restes de dizaines de milliers d’humains géants avaient été découverts partout en Amérique, et dont leurs destructions avaient été ordonnées par des administrateurs de haut rang afin de préserver l’histoire établie par leurs prédécesseurs. Admettre que des géants et des civilisations encore plus anciennes et très avancées ont habité les États-Unis, il y a des centaines de milliers d’années, voire des millions d’années, c’est tout remettre en question et refaire l’histoire.

Les amérindiens alors ne pouvaient plus réclamer qu’ils étaient les Premières Nations.

La «découverte» de l’Amérique n’avait plus aucun sens.

Pour ne pas ébranler les croyances imposées de l’histoire officielle, rien de mieux que de cacher la vérité.

Hans Guttenberg, directeur de l’Institution Américaine d’Archéologie Alternative (AIAA) a déclaré ceci ; « Enfin, après plus d’un siècle de mensonges, la vérité sur nos ancêtres géants doit être révélée au monde entier ».

Maintenant reste à savoir si les États-Unis sont prêt à réécrire leur histoire.

Pour un complément, lire les rubriques : Histoire de l’humanité et Insolite.