RÉVÉLATIONS DE SAI A PROPOS DE JÉSUS



Au fil des ans, les discours de Noël de Bhagavan ont été des occasions de grandes révélations à propos de Jésus-Christ. Il a rapporté diverses facettes de la biographie divine de Jésus qui étaient jusqu’alors inconnues. Nous vous proposons ici un de ces discours où Il évoque quelques caractéristiques essentielles de la personnalité de Jésus pour matérialiser ensuite un livre unique (discours de 1996). Continuez votre lecture et profitez de ce discours magnifique !


La vie de Jésus

Bhagavan exposa brièvement le concept juif de la création, du cosmos, fit allusion à la naissance de Jésus comme fils de Marie et de Joseph, et puis Il dit :

« Tandis que le nom et la réputation de Jésus se propageaient, l’opposition envers lui grandit chez une partie des Juifs. Après la mort de son père, le jeune Jésus considéra qu’il était de son devoir d’aider sa mère et de la vénérer comme étant divine. Jésus prêcha que c’était l’obligation primordiale de chacun de témoigner de la gratitude envers ses parents. Jésus se rendit à Jérusalem avec sa mère, quand il avait onze ans. Les activités de Jésus inquiétaient sa mère. Jésus critiquait les usages des Juifs dans le temple de Jérusalem.

Jésus s’opposa aux pratiques nuisibles dans le temple et il prêcha l’omniprésence de Dieu dans tous les êtres vivants. Il exhorta le peuple à ne causer du mal à personne. Ce qu’il prêchait était en accord avec tous les enseignements de base de toutes les religions. Il s’engagea dans une mission de compassion en faveur des malades et des pauvres. Il offrit de la nourriture aux affamés. En voyant ses actes d’amour et de bonté, les gens déclarèrent que c’était un « Messager de Dieu. » Jésus faisait toujours allusion à Dieu comme au Père. Plus tard, il déclara : « Moi et mon Père sommes un. »

Jésus consacra sa vie à la propagation de la foi en un Dieu unique qui est commun à toute l’humanité. Aujourd’hui les hommes célèbrent les anniversaires des saints hommes, mais ils ne suivent pas les enseignements des Maîtres. Il n’y a rien de grand dans la célébration des anniversaires. Les gens doivent se résoudre à défendre leurs idéaux et à agir selon leurs enseignements.’’


Un livre unique

« Il existe un livre rédigé en Grande-Bretagne autour de l’an 1530 et qui contient tous les renseignements rassemblés sur Jésus pendant les siècles précédents. Les Russes condensèrent toutes ces données dans un petit livre qu’ils conservèrent dans un lieu situé au bord de la Mer Noire. » Swami matérialisa ensuite le petit livre que vous voyez ci-dessous d’un geste circulaire de la main et Il le montra à l’assemblée.

« Voici le livre. Vous pouvez voir la croix sur la couverture. Le livre fut conçu pour démontrer les caractéristiques communes de toutes les religions. Ce qui est contenu dans ce livre ne se trouve même pas dans la Bible. Il contient un compte-rendu entièrement neuf de la vie de Jésus.

Il n’est pas donné à tout le monde de comprendre les voies du Seigneur. Pour connaître Dieu, on doit développer des sentiments pieux. Dans ce livre, il y a des signets qui distinguent chaque foi par un sloka (verset) qui s’y rapporte. Il y a une page qui contient le sloka de la Bhagavad Gita où Krishna exhorte Arjuna à renoncer à toutes ses convictions et à prendre refuge en Lui seul et où Il assure à Arjuna qu’ensuite Il l’absoudrait de tous ses péchés. (Applaudissements)

L’essence de tous les credo est identique. Le devoir principal de l’homme est de s’abandonner à Dieu. « S’abandonner » signifie atteindre l’état où le dévot sent qu’il est un avec Dieu. Ce sentiment naît de la conviction que la même divinité est présente en tous. Les corps humains varient comme les ampoules, mais le courant qui les traverse est identique. La couleur des ampoules ou la puissance en watts peut varier, mais le courant qui les fait fonctionner est le même. Ce livre contient la parole védique « Ekoham bahushyaam. » (qui signifie « Je suis l’Un qui devient le multiple »).


Pas de justification aux différences basées sur la religion…

Le même Dieu réside dans tous les êtres. Il n’y a pas de justification aux différences basées sur la religion. C’est l’attachement au corps qui explique les différences religieuses. Ne considérez pas le corps comme permanent. C’est une bulle d’eau. Le mental est un singe fou. Ne suivez ni l’un ni l’autre. Suivez la conscience. C’est le message principal contenu dans ce petit livre. La culture de l’Inde a expérimenté cette vérité avec le concept de Sat-Chit-Ananda (Etre-Conscience-Félicité).

Aujourd’hui, les gens lisent toutes sortes de livres et poursuivent toutes sortes de « grandes personnalités. » Ils ne se demandent pas en quoi constitue la grandeur. Réalisez qu’il n’y a personne de plus grand que chacun de vous. Mais vous n’avez pas découvert la vérité réelle à propos de vous-même, comme un éléphant qui ignore sa propre force. Un cornac peut le contrôler avec un aiguillon.

Reconnaissez le fait que l’univers entier est en vous. Vous avez tous les pouvoirs en vous. Ils proviennent de l’Esprit divin présent en vous. C’est la Divinité qui vous dote du libre-arbitre. Oubliant le pouvoir suprême de l’Esprit, les gens placent leur confiance dans les pouvoirs du corps, du mental et de l’intellect.


La corde de l’amour

Incarnations de l’amour ! Si vous voulez réalisez Dieu, si vous désirez expérimenter la Divinité en vous, si vous voulez connaître votre vrai Soi, vous devez développer un amour pur et sans tache. C’est ceci qui lie tous les gens. Il est décrit comme Prema-paasham (corde de l’amour).

Il y a actuellement beaucoup de sectes dans le christianisme qui sont toutes occupées à propager leurs doctrines respectives. En dépit de cette prédication, on pratique très peu dans la vie quotidienne. La pratique est très importante. Les gens ont le droit de propager leur foi, mais cela n’accomplit rien de durable. Seul l’exemple pratique compte.

Si vous pratiquez ce que vous prêchez, les gens seront inspirés par votre exemple. Personne ne se souciera de l’enseignement d’une personne qui ne pratique pas ce qu’elle prêche.

Développez l’amour de Dieu. Toutes les autres formes d’amour ne sont pas du tout de l’amour, mais uniquement des attachements fugaces et impermanents. La plus grande folie de l’homme, c’est d’oublier sa divinité. Tous devraient réaliser qu’ils sont issus de Dieu. Tous sont des enfants de Dieu. Tous devraient chercher à se rapprocher de plus en plus de Dieu. Telle est la sadhana (pratique spirituelle).

Vous devez ressentir que Dieu est Hridhayavaasi (qu’Il réside dans le cœur). Vous devez développer la compassion dans votre cœur, parce que sans elle, le cœur n’est qu’une pierre. C’est le message de Jésus – le message de l’amour. L’amour est Dieu. Vivez dans l’amour. Commencez la journée dans l’amour. Passez la journée dans l’amour. Terminez la journée dans l’amour. C’est le chemin qui mène à Dieu. Seule une personne qui est remplie d’amour sera chère au Seigneur.


Votre ami fidèle…

Ce livre contient la déclaration « Yo madhbhakthah. » « Le dévot qui est rempli de l’amour de Dieu M’est cher », dit le Seigneur dans la Gita. Dieu est votre fidèle ami dans le bonheur comme dans le malheur. Il vous faut acquérir Son amitié.

Incarnations de l’amour !
L’amour est présent dans chacun d’entre vous. Développez cet amour. Partagez cet amour avec les autres. Quand vous avez cet amour, il n’y a nul besoin pour vous de partir en quête d’ashrams. Il y a des sots qui vont d’ashram en ashram. C’est une pure folie. Il ne faut se rendre nulle part. Le divin se trouve dans votre cœur. Adhérez fermement à une seule foi. N’en changez point tous les jours. Suivez une seule voie avec une foi ferme. C’est le principe de l’amour.


Heart2Heart
Décembre 2005