« L’AMOUR, C’EST COMME DE LA CRÈME GLACÉE »


Par le Dr. M.V.N. Murthy



C’était un dimanche matin à Prasanthi Nilayam. Après la fin des entretiens du matin, Baba se rendit sur le côté ouest du Mandir, où les enfants de l’école primaire étaient assis. Baba n’aime pas que quiconque et certainement pas les petits, s’assoient en plein soleil ! Il les fit tous s’asseoir dans l’ombre, sous le porche, tout près de la pièce réservée aux entretiens. Les enfants rayonnaient, tandis qu’ils arrivaient en masse et qu’ils s’asseyaient de façon ordonnée, suivis par Baba qui arborait un grand sourire ! Il arriva au premier rang et soudainement, Il se mit à chanter « Love is My Form ». Il demanda aux enfants de L’accompagner. Tous ceux d’entre nous qui avions la chance d’être présents reçurent ce don de Grâce inattendu ! (Je me suis aperçu que la Grâce survient toujours de manière inattendue !) A mi-chant, Il marqua une pause et demanda aux enfants : « Qu’est-ce que l’amour ? », avec un sourire railleur. Les enfants étaient pris de court et ils sourirent, perplexes. Il oblitéra leur perplexité en fournissant gracieusement la réponse !

« L’amour, c’est de la crème glacée », dit Baba. Il permit au rire des enfants et à la surprise des adultes de se calmer, avant de poursuivre Son explication. Baba, le professeur idéal, maîtrise la technique de l’enseignement. Une question déconcertante pour susciter l’attention, provoquer la curiosité et obtenir une écoute attentive, c’est la méthode du Maître ! Toutes les oreilles étaient maintenant en alerte et attendaient l’explication de Baba ! « L’amour est sucré, comme de la crème glacée ; l’amour est joie, comme de la crème glacée ; l’amour est frais, comme de la crème glacée ; l’amour est pur, comme de la crème glacée immaculée ! », expliqua Baba. Destinée apparemment aux enfants, c’était un don de Baba à nous tous, cette définition extraordinairement originale de l’amour, de la part de l’Amour incarné. Les poètes esquissent les images pour rendre concret l’abstrait. Baba, le Poète des poètes, propose des images qui possèdent de grandes profondeurs spirituelles et Il emploie les plus modernes pour nous faire comprendre ce qu’Il veut communiquer. Avec l’Avatar Krishna, c’était le lait, le lait caillé et le beurre ; Sai Krishna utilise l’image de la crème glacée !

Qui ne comprendra pas que l’amour est sucré, comme de la crème glacée ? Baba a dit aussi que l’amour est joie, comme de la crème glacée. Nous comprenons ceci au mieux, lorsque Baba nous donne un aperçu de ce que l’amour est réellement.

Le type d’amour que nous expérimentons avec Baba est la douceur même, « Rasovai Sah ». « Il est l’essence même de la douceur », dit l’Upanishad.

Je me rappelai l’image du verre d’eau et de la cuillerée de sucre donnée par Baba, lors d’une autre occasion. Baba dit : « Le sucre est dans le verre, mais l’eau est insipide, car vous ne l’avez pas bien mélangée. Dieu est dans le monde, et en mélangeant bien le Divin dans chaque parcelle et dans chaque atome, vous pouvez faire du monde un lieu plein de douceur où il fait bon vivre. » La vie devient douce et joyeuse en mêlant le Divin, dont l’expression la plus puissante est l’amour, à chacune de nos actions.

Baba dit : « L’amour est frais comme de la crème glacée ! » Ceci est vraiment très différent de la signification que l’on admet communément et qui est liée au mot « amour ». Nous pensons quelquefois que l’amour est tout-feu-tout-flamme. Notre conception populaire de l’amour est celle d’une émotion passionnée brûlante. C’est ce qui se produit, lorsqu’on « tombe amoureux » ! Mais Baba parle d’un type d’amour qui appartient à un niveau supérieur, plus durable et plus régulier que la passion qui fluctue !

La crème glacée rend joyeux et heureux ceux qui y goûtent, en lui permettant de fondre lentement sur la langue. Le bloc de crème glacée solide perd sa forme en fondant et finalement en disparaissant, en s’accomplissant. L’amour pur jaillit du sacrifice de soi ; l’amour pur est accomplissement. C’est en perdant que l’on obtient tout.

Comme la crème glacée, Dieu fond aussi, lorsque le cœur du dévot manifeste pour Lui la chaleur de l’amour. Sri Ramakrishna comparait le serpent enroulé inactif au Nirguna Brahman, alors que ce même serpent en mouvement est le Saguna Brahman ; les deux sont essentiellement identiques. Le bloc de crème glacée est le Nirguna Brahman ; lorsque la crème glacée fond en donnant au dévot de l’Ananda, elle est le Saguna Brahman. L’Avatar s’incarne dans ce but précis.


Extrait du Sanathana Sarathi (mai – juin 1982)

Sai Spiritual Showers

Heart2Heart