« AIMEZ MON INCERTITUDE »

Sathya Sai Baba

(Quaterly Magazine - Printemps 1992)



Ceux qui attendent un entretien avec Baba avec impatience connaissent bien des heures et des jours interminables avant la bénédiction de Son attention personnelle. Nombreux sont les V.LR (les personnalités) contraintes de patienter jusqu’à ce que leur ego se dégonfle et qu’ils apprennent suffisamment l’humilité pont mériter la sagesse qu’il est venu nous donner. L’incertitude de Baba est prévue et calculée, c’est pour cela qu’il nous dit tu « Aimer » ce trait Divin.

A Madras, j’ai rencontré quelqu’un tout à fait par hasard, chez un ami médecin, et voici ce qu’il m’a raconté : « Je suis devenu un fidèle de Baba d’une façon singulière, et pas du tout comme vous aunes. Il y a plusieurs années, immédiatement après mon mariage, je me rendis avec ma femme et ce médecin à Prashanti et Baba nous appela pour un entretien. Je savais que ma femme avait un problème à un œil. Baba en fit mention et nous dit que le problème se résoudrait en temps utile. Mais le temps passa et il n’y eut point d’amélioration. Naturellement j’étais très en colère et décidai de me rendre à Prashanti pour « régler » la question avec Baba ! »

Je pris une semaine de congé et me rendis chez Baba. Je m’assis dans la ligne du Darshan et matin et soir Il passait devant moi sans me remarquer ! Ma colère montait de jour en jour, j’étais convaincu que Baba m’ignorais parce qu’il « manquait » de courage pour m’affronter. Tous les jours, j’ajoutais des invectives au vocabulaire de reproches que j‘avais l’intention de Lui jeter au visage. Mais mon séjour se terminait, je devais partir le lendemain et Baba ne m’avait pas appelé. Rien ne pouvait plus me retenir. Puisque je ne pouvais pas le Lui crier en face, je me rendis à l’arbre le plus proche et me mis à lui lancer toute mon artillerie d’injures!

La crise passée, je reprenais mes esprits, quand je vis un jeune homme courir vers moi et me demander si j’étais untel. « Baba vous appelle » me dit-il. Dans le salon d’entretiens, Baba me fit un sourire espiègle et dit : « Vous êtes très en colère, Bangaroo » (Bangaroo est un nom affectueux qui veut dire « doré »). Je ne pouvais pas Lui dire « oui » en le regardant dans les yeux. Alors, je dis « Non Swami », mais II ajouta, « Je sais que vous êtes très en colère contre Moi Ne m’avez-vous pas donné tous ces noms ? « Et il répéta tous les noms que j’avais lancés à ce pauvre végétai ligneux !

Il entend tout, Il est comme le vent, Il est partout ! Il m’expliqua que ma femme devait souffrir à cause de son Karma (actions de ses vies passées). Il me supplia : « Bangaroo ! ne pouvez-vous attendre quelque temps, pour Me faire plaisir ? » L’incertitude de Baba, comme Sa certitude, est délibérée et conçue pour none bien. La subir et l’aimer fait partie de la formation que l’on reçoit à Prashanti Nilayam. Le suspense et les surprises sont étranges mais en même temps salutaires. Je crois que cette initiation à aimer l’incertitude apporte un sens très profond à none attitude fondamentale dans la vie. Nous sommes tous désireux de programmer nos vies jusqu’au moindre petit détail. Nous cherchons des pronostics précis et agréables pour notre avenir, bien que peu d’entre nous sachent faire face aux incertitudes du lendemain. Nous avons l’impression que si seulement l’avenir était clair, la vie serait plus heureuse Alors nous nous précipitons chez les astrologues et les chiromanciens, à la recherche d’une carrière prospère et nous oublions que la vie nous offre une succession de moments précieux. Il ne peut passer qu’un seul grain de sable à la fois par l’encolure étroite du sablier. Et Baba nous le rappelle : « Le passé est irrémédiablement passé. Le futur est incertain. Le seul moment c’est maintenant. Sanctifiez-le de pensées, paroles et actes sacrés. » Nous devons apprendre l’art d’accepter chaque moment comme il vient, avec reconnaissance et équanimité.

En fait, ce qui rend la vie enthousiasmante, c’est que l’avenir soit si incertain. Le monde serait bien monotone si nous savions exactement ce qui vase passer à chaque instant. Nous devons apprendre l’art d’accueillir et de vivre chaque incertitude glorieuse dans le monde... La certitude absolue est également contraire à la liberté de choix et d’action dont l’homme est doté. L’homme a la capacité de changer la direction et les conséquences d’un évènement, grâce à ses efforts et à sa force de volonté. Par conséquent, rechercher la certitude absolue c’est renier notre unicité dans la Création.

Baba dit aussi que tout ce qu’Il fait est pour notre bien : intention très signifiante. Puisqu’Il vit pour nous, tôt ou tard, nous devenons les dépositaires de Son Amour unique et incomparable. Son incertitude n’a qu’un but: celui d’accélérer noire épanouissement spirituel. Si nous réalisons que ce n’est ni un hasard ni un caprice, alors nous apprécierons pleinement sa valeur. La paix et la joie ne peuvent pas s’obtenir par une formule magique ou un cachet d’aspirine. Nous devons les acquérir à la dure. Si nous nous adaptons et coopérons avec Lui, nous évoluerons rapidement et la moisson sera abondante !

Extrait du livre : « La Plus Grande Aventure ».
par Dr M.V.N. Murthy (fils du Prof Kasturi)

Quaterly Magazine

Prema 13