ANNIVERSAIRE DE SWAMI


Donnez-Moi quelque chose qui soit vraiment à vous, qui soit pur et embaume le parfum de la vertu et de l'innocence, le tout lavé par les larmes du repentir. Les guirlandes et les fruits que vous M'offrez ne sont que des simulacres de dévotion. Les fidèles les plus pauvres parmi vous qui ne peuvent se permettre d'en faire autant sont humiliés et désolés de ne pouvoir exprimer leur dévotion d'une manière aussi « brillante » ! Installez le Seigneur dans votre cœur, offrez-Lui les fruits de vos actions et les fleurs de vos pensées et de vos sentiments les plus intimes. Voilà le culte et la dévotion que J'aime. Discours Automne 1953
À quoi bon honorer l'Avatar ? À quoi bon tenir pour sacré le jour où l'Avatar prit forme humaine ? C'est dans votre cœur que le message de l'Avatar doit naître, devenir vivant et grandir. Voilà l'anniversaire que vous devez célébrer. Célébrez-le donc dans votre village, chez-vous où que vous soyez, vous n'avez pas besoin de faire de longs voyages, ni de venir où se trouve Ma forme physique. Plantez les graines de l'Amour dans vos cœurs, qu'elles deviennent des arbres du Service qui donneront les fruits de la Béatitude. Partagez cette Béatitudes avec tous. Voilà la bonne façon de célébrer l'anniversaire. Discours 23 novembre 1973

Un homme devrait posséder seulement la richesse qui lui est essentielle. Elle est comme la taille de ses chaussures. Si les chaussures sont trop grandes, il ne peut pas marcher si elles sont trop serrées il ne peut pas les porter. Il est idiot d'accumuler l'argent afin de se reposer dessus. Cette pile d'argent tourne en ordures. Épandre les ordures au dessus d'un champ, fertilise la récolte et multiplie la moisson. Comme le sang l'argent devrait circuler pour assurer la santé. Je désire une chose de vous. Développez la fraternité avec tous. Donnez-vous la chance de servir les pauvres et les illettrés. Discours 23 novembre 1985
Si vous êtes en train de célébrer aujourd'hui l'anniversaire de Swami, voilà tout ce que j'attends de vous: soyez unis ensemble! Toute chose est transitoire, comme le nuage passager; pourquoi se faire du souci? Nous ne devrions être ni exaltés ni déprimés, pas même à cause des naissances et des deuils. Nous accédons à ce monde nu et quand nous le quittons nous ne pouvons même pas laisser notre adresse à nos proches. Tant que nous sommes en vie, employons- nous à faire régner l'UNITÉ entre tous les êtres. Je ne vous considère pas comme séparés de Moi. Vous êtes tous ma propre famille, mes proches, vous êtes Miens, Miens et encore Miens. Discours 23 novembre 1998

En ce qui concerne ce corps, les jours et les années passent, sans que Je n’aie jamais le désir de célébrer son anniversaire. Toutefois J'accepte que l'on organise des festivités de cet anniversaire pour tous les fidèles qui sont assemblés ici. Personnellement Je n'ai aucun penchant pour ce genre de chose.

Discours du 23 novembre 2000