DE LA CONSCIENCE DU CORPS
À LA CONSCIENCE DIVINE


Il y a un être intérieur en l'homme qui est son corps subtil. La conscience du corps est reliée au corps matériel extérieur. La conscience du corps embue le corps subtil intérieur qui est composé du mental, de l'intellect, de la Chitta (siège du conscient et de l'inconscient) et des sens intérieurs. On doit transcender cette conscience du corps et l'élever au niveau de la Conscience supérieure qui est aussi appelée "Supra mental". Cette Conscience supérieure expérimente tout, mais ne s'attache à rien. Aussi longtemps que le mental existe, il est impossible d'entrer dans le royaume de la Conscience supérieure.

Éliminez l'ego, c'est-à-dire le sentiment de la conscience du corps, le "je". La croix chrétienne symbolise l'élimination de l'ego. Lorsque le sentiment du "je" est éliminé, l'ego s'évanouit et vous devenez Dieu. Vous devriez comprendre et faire l'expérience de la nature réelle du "je".

« Aham Yetat Na » (Je ne suis pas ceci). C'est le principe fondamental de la sagesse. Le principe de Parabrahma (Dieu) n'a aucune forme spécifique. Dans le Veda, Aham (je) signifie Atma (Esprit). Aham Yetat Na signifie, .Te ne suis pas le corps qui est momentané et éphémère. La lettre « Je » (Aham) symbolise le principe éternel Atmique. Nous voyons divers objets en ce monde et nous sommes trompés en croyant qu'ils sont permanents. C'est une grave erreur. Tout ce qui est vu par les yeux est impermanent. Même notre corps est vu par les yeux; par conséquent, il est aussi non permanent. C'est un signe d'ignorance de s'identifier avec le corps.

Réalisez que vous n'êtes pas le corps. Vous êtes l'incarnation de l'Atma éternel. Quand vous comprendrez cette vérité, vous ne serez plus affectés par la douleur physique. Comme vous le savez, .Te vous démontre ceci par l'exemple. Je sais que Je ne suis pas le corps. Par conséquent, Je ne m'inquiète d'aucune douleur qui afflige ce corps. Le corps physique de l'homme est destiné à être affligé par la maladie et la souffrance à un certain moment dans sa vie. On ne devrait pas s'inquiéter à ce sujet. En fait, le corps est né et amené à travers diverses difficultés. Il ne peut pas échapper aux difficultés. Mais vous ne devez pas vous en faire à ce sujet. Les difficultés et la souffrance sont naturelles au corps humain. Le bonheur est naturel à l'Atma (Esprit -Âme). Suivez la nature de l'Atma et non du corps. Renoncez à l'attachement du corps.

Pourquoi vous inquiétez-vous d'un corps si éphémère ? Au lieu de cela, pensez à Dieu. La douleur physique vient et va comme un nuage qui passe. Les ennuis du corps viennent et disparaissent. Vous souffrez seulement quand vous vous identifiez avec le corps.

La Conscience divine présente en vous est aussi présente en tout. Le monde entier est rempli de cette Conscience divine. Ne haïssez personne parce que le Principe de l'Amour est immanent en tout. L'Énergie divine y est aussi présente. Ne critiquez ni ne calomniez personne. Aimez tout. Quand vous aimez tout, c'est la Conscience Divine Elle-même qui Se transforme en Pouvoir Divin. Ne vous laissez pas aller à de mauvaises pensées, déclarez que vous êtes le Divin Cosmique présent en tout. Ce Principe est la Conscience universelle omni-pénétrante. Reconnaissez cette Énergie Divine et vous n'aurez plus ni souffrances ni misères.

Sathya Sai Baba
Tiré des discours du 22 novembre 2000 et du 02 avril 2003
.