LA PAIX EST UN PARFUM


Tout au long de notre vie nous aspirons à vivre dans un état de paix et de confort, mais où pouvons-nous trouver cette paix (Shanti) ? Peut-on la trouver dans le monde matériel autour de nous, à l’extérieur de nous-mêmes ? En supposant qu’on puisse se la procurer, une telle paix devrait être durable, mais votre expérience est tout autre.

La paix est, comme vous le savez, en vous-mêmes. La bête sauvage qui vagabonde librement, sous l’effet d’un mirage, croit voir une étendue d’eau et y court, finissant par être déçue de ne pas trouver d’eau. De la même manière, l’homme se fait des illusions en croyant qu’il est possible de trouver la paix dans le monde qui l’entoure. Il court après tout ce qui est matériel et tout ce qui est éphémère. Perdant ainsi son enthousiasme, il devient abattu et déprimé. En vérité, chaque être possède naturellement en lui un espace de paix. Malheureusement il ne le reconnaît pas ; c’est pourquoi il est sujet à l’anxiété et à l’agitation. Seule la paix peut vous donner du confort et de la joie.

Lorsque les autres se moquent de nous, nous critiquent et nous ridiculisent, nous perdons notre paix et notre équanimité et tendons à nous laisser aller à des sentiments de haine et de colère. C’est lorsque nous nous sentons provoqués à l’extrême que nous devrions nous efforcer de garder notre paix intacte. Une de nos qualités naturelles est la paix. Nous sommes les incarnations de la paix. La paix est l’ornement de notre existence.

«Qu’est-ce que la paix ?» , demanderez-vous. Elle est la fleur parfumée née de l’amour pur. Elle est le parfum résultant de vos bonnes actions. Elle est quelque chose qui vient à vous du fait de vos actions dans des vies passées. Vous avez tout perdu si vous perdez cette qualité noble et odorante de paix. C’est là la qualité essentielle dont on doit faire preuve. Vous perdez votre identité si vous perdez votre calme et votre équanimité.

Depuis des temps immémoriaux, les sages de ce pays portent en eux de façon innée le sens de la paix : paix du corps, paix du mental et paix de l’âme. A la fin de tout rituel ou chant dévotionnel (Arati ou bhajans), nous chantons «Shanti, shanti, shanti». Pourquoi ? Le premier «Shanti» signifie :«Puissions-nous ressentir la paix du corps.» Le corps ne doit pas véhiculer de sentiments de haine, de jalousie, d’attachement ou d’autres sentiments de ce genre.

Le deuxième «Shanti» se rapporte au mental. La paix du mental est essentielle. Vous devriez dire :«Quelque chose qui n’est pas à moi ne pourra jamais être à moi.» Les gens peuvent mettre le doigt sur quelque chose qui n’est pas en vous, mais pourquoi les haïr pour quelque chose qui ne vous appartient pas ? Gardez votre calme.

Le troisième «c’est le royaume de Rama, le royaume de l’Amour. C’est cet amour que vous devez développer.

Ce n’est pas parce que nous traversons des moments d’anxiété que nous devons devenir des êtres faibles. La vie est un défi ; relevez-le. La vie est un jeu ; jouez-le. La vie est amour ; aimez-le. La vie est un rêve ; réalisez-le.

Baba, Discours du 09 décembre 1985