LE TEMPS EST PRÉCIEUX


Le temps est la chose la plus précieuse qui soit. Que chacun examine tout le temps qu'il ou elle perd régulièrement! Le tout premier devoir d'un être humain est de consacrer au Seigneur tout son temps et tout son travail, car Il est l'Incarnation même du Temps. Il est impossible de rattraper le temps perdu. On peut recouvrer la santé avec des soins appropriés mais le temps perdu ne revient pas. Nous devons faire un effort pour utiliser notre temps de façon sacrée et pour notre bien. Le temps est infini et sa course est inexorable. Mais le temps qui nous est alloué n'est qu'une petite fraction de cette infinité. Nous perdons notre existence à penser que le monde objectif est réel et nous utilisons le temps limité qui est à notre disposition pour jouir des plaisirs de ce monde. Si nous réfléchissons ne serait-ce qu'un instant sur ce que nous avons accompli jusqu'à maintenant nous serons désolés de voir le temps que nous avons perdu!

Quand l'individu vient au monde il pleure: Koham! Koham Koham! "Qui suis-je? Qui suis-je? Qui suis-je ? " Mais si nous gâchons notre vie à nous demander qui nous sommes, quand trouverons-nous le temps de comprendre qui nous sommes vraiment ? Le sens véritable de l'existence est de réaliser qui nous sommes.

Nous devons commencer notre enquête à partir de Koham "qui suis-je?" Pour arriver a l’étape de Soham " Je suis cela " réalisant ainsi notre propre divinité. Nous devons obtenir la paix suprême.

Malheureusement nous concentrons toute notre attention sur le présent et nous ne pensons pas à ce qui se passera dans le futur. Nous n'avons pas conscience des conséquences de nos actions. Quand une grenouille voit voler une mouche ou qu'elle découvre un petit ver sur le sol, elle saute de joie et les mange mais elle ne sait pas que derrière elle, un serpent la guette, prêt à l'avaler. Le serpent est ravi d'avoir trouvé son repas mais il ne réalise pas que le paon l'attend au tournant! Le paon, tout heureux, n'a pas vu le chasseur aux aguets... C'est ainsi que nous ne pensons pas à ce qui pourrait se passer dans un instant... Nous ne pensons qu'au présent! Nous ne savons pas quand, où, ni comment, le danger peut se présenter. Nous devons faire notre possible pour sanctifier le temps qui est à notre disposition en l'utilisant le mieux possible, en sachant qu'il est sacré et en en faisant le meilleur usage.

Nous sommes prêts à offrir des millions de dollars et des centaines de milliers de roupies pour acheter tout ce qui nous passe par la tête mais le temps perdu ne se rachète à aucun prix! La jeunesse est la période de la vie la plus sacrée, c'est une rare occasion qui nous est offerte de sanctifier notre existence. La jeunesse est semblable à une rivière, elle ne coule jamais dans les deux sens, on ne peut revenir en arrière! Les jeunes d'aujourd'hui doivent réaliser cela et utiliser leur temps le mieux possible de façon à couronner leur existence de succès. Nous devons passer notre vie à reconnaître l'importance du temps et les différents aspects de cette roue qui tourne sans jamais s’arrêter. Mais nous ne faisons aucun effort pour penser à ce qui pourrait se passer dans le futur. Nous devons toujours avoir notre destination en vue.

Dans la Bhagavad Gîtâ, dans le chapitre sur le Bhakti Yoga on dit que le temps est l'élément le plus précieux qui soit.

Discours du 16 août 1984




1