BOUDDHA PURNIMA




BOUDDHA PURNIMA signifie littéralement « Pleine lune du Bouddha ou fête du WESAK ». Cette fête commémore à la fois la naissance du BOUDDHA, son illumination complète et son entrée dans le Nirvana. Cette fête est aussi appelée l'union du Christ et du Bouddha.

Le Bouddha et le Christ en étroit rapport, coopèrent afin de manifester lors de la pleine lune de mai, un influx de la force spirituelle servant à détourner le courant actuel de détresse, de dépression, d'incertitude, inaugurant ainsi une Ère de paix et de culture de l'âme. Alors, nous nous maintenons fermement dans le Lumière en tant que groupe pour une guérison planétaire par la prière, la réflexion et la méditation.

Lors de cette fête en Inde le Il mai 1998, BABA a dit aux fidèles assemblés : «Vous êtes venus parce que vous aspirez à expérimenter la Joie du « BOUDDHA PURNIMA». En réalité, il n'est pas nécessaire que vous parcouriez de telles distances puisque Bouddha est l'expression même de votre Intelligence « Buddhi ». Faites recours à cette Intelligence de la bonne manière, et alors vous verrez toutes vos aspirations aboutir à leur accomplissement. Très souvent, les pratiques spirituelles que vous choisissez ne sont qu'une perte de temps. Il importe que vos dispositions spirituelles soient sacrées. Le vrai sentier spirituel consiste en rejet des qualités basses et négatives et leur substitution par des qualités divines.

Quelque soit le lieu de pèlerinage ou vous vous rendez, vous véhiculez avec vous des qualités négatives. Entretenez au contraire, vos qualités divines et diffusez-les généreusement dans le lieu où vous êtes. L'homme doit épanouir en lui des dispositions d'âme glorieuses et divines. Le corps est une bulle à la surface de l'eau. Le mental est un singe frénétique. Ne poursuivez pas les caprices du corps ni la tyrannie du mental. Poursuivez seulement la conscience. Voilà la vraie «Sadhana » discipline spirituelle.

Regardez, écoutez, dites, pensez exclusivement ce qui est bon et sacré.
Ne regarde pas le mal, vois le bien. N'écoute pas le mal prête l'oreille à ce qui est bien. Ne dit pas de mal, parle seulement de ce qui est bien. Ne pense pas au mal, pense seulement à ce qui est bien. Ne fais pas le mal, fais seulement ce qui est bien. C'est le sentier qui mène à Dieu.
Voilà les paroles du Bouddha.

En cette journée de la Grande Invocation, fête du Christ, du Bouddha et des Grands Êtres, il est recommandé de s'unir à d'autres personnes afin de prier ensemble pour le retour du Christ sur terre.

Récitation de la Grande Invocation