L'HOMME ET LA SOCIÉTÉ


Un chercheur spirituel doit transformer toutes ses actions en discipline spirituelle. Vous devez avoir pleinement conscience de la différence entre une simple action réalisée comme une offrande à Dieu, et agir en conséquence. Toutes les actions que l'homme accomplit en s'en prévalant, en mettant son ego en avant et en attendant égoïstement les fruits ne sont que de simple action. Toutes celles dont on n'attend rien en retour et qui sont réalisées avec dévouement, altruisme et abnégation sont du yoga (pratique dévotionnel). Chacun choisit la forme d'action qu'il veut: soit l'action banale, soit la discipline.

Toute la vie d'un homme est essentiellement faite d'action. Ces actions peuvent être égoïstes, mais si pendant qu'il sert les autres, l'homme se rend compte au moins qu'il ne devrait pas procéder ainsi, alors le service devient sacré. L'objectif primordial de l'homme devrait être le service altruisme. Il vous faut reconnaître la vérité selon laquelle vous êtes dotés d'un corps physique dans le but de servir. En servant avec désintéressement vous réalisez peu à peu votre divinité intérieure.

La société est un groupement d'être humain constitué de gens riche, pauvres et de classe moyenne. Servir la société c'est avant tout servir l'homme. Si un homme est riche, c'est qu'il a pu s'enrichir grâce aux autres hommes de la société. Sans l'aide et la coopération des autres, l'homme serait incapable de s'élever dans la société. Les choses étant ainsi, le devoir le plus important de l'homme est de servir son prochain. Dans la société, chaque homme est responsable de ses qualités et de sa grandeur.

L'homme est doté de trois sortes de puissance qui sont: La richesse pécuniaire et matérielle. La force et la santé physique. La puissance intellectuelle. Celui qui possède ces trois puissances devrait essayez de les utiliser pour le bien et dans l'intérêt de la société.

Comment sanctifier la richesse qui est mise à votre disposition? Il n'est pas du tout bien de parler du Soi aux personnes pauvres et démunies. Cela n'a aucun effet sur elles. Il faut d'abord donner à manger à celui qui a faim, lui parler du Soi ne l'intéresse pas du tout. Une personne malade doit être soignée et aidée et n'a pas besoin de cours de morale.

La puissance intellectuelle et la force physique doivent être utilisées au service de ceux qui en ont besoin. Le médecin pour donner une aide médicale et l'avocat pour servir ceux qui ont besoin d'assistance juridique. Quand à l'homme d'affaire, il devrait consacrer le revenu excédentaire au bien-être de la société. Vous devez utiliser cette méthode particulière dans les centres Sai.

Sans l'aide de la société et reconnaître son caractère sacré, l'homme ne peut pas vivre. L'homme naît dans la société, vit dans la société et y achève sa vie. Être reconnaissant envers la société dont il tire tant de bénéfices est un devoir très important pour l'homme. Mais aujourd'hui, l'homme développe l'ingratitude au lieu de développer la gratitude.

Inspiré des enseignements de Sathya Sai Baba