LA RÉINCARNATION


" L'homme est un pèlerin en route pour un long voyage: il a démarré au stade de pierre puis a atteint le stade végétal puis animal, et aujourd'hui, il est parvenu à celui d'être humain. Il lui reste un long chemin à faire pour atteindre le divin et il ne devrait pas s'attarder. Chaque moment est précieux. Chaque pas doit l'emmener plus loin et le rapprocher du but."

La croyance en la réincarnation est aussi ancienne que la mémoire des plus anciennes civilisations. Les Védas de l'Inde, de même que les premiers professeurs grecs, étaient familiers de cette doctrine. Ce concept appartient à la fois à la pensée hindoue et bouddhiste. Il fut aussi très largement accepté par un grand nombre des premiers chrétiens et juifs hassidiques. Le fameux théologien du 3e siècle, Origène, mit en avant l'enseignement de cette doctrine. C'est seulement en 553 après J.C. que le concile oecuménique réuni à Constantinople, supprima ce concept du dogme de l'église, lors d'une session non officielle !!!

Baba nous dit encore: "C'est par vos mérites accumulés lors de vos nombreuses vies en tant qu'être inférieur que vous avez gagné le droit d'avoir ce corps humain, et il est vraiment insensé de gâcher cette précieuse opportunité dans des activités qui sont réservées à ces êtres inférieurs."

Il fut demandé à Baba si nous pouvons renaître en tant qu'animal? A cela il répondit: " On ne peut nier cette éventualité, mais il est TRES RARE que de telles choses arrivent. Si un homme chute à cause se son manque de vertu, la conséquence sera pour lui de renaître en tant qu'homme mais à un moindre degré d'évolution. Le processus global est toujours présent."

Les trois facteurs primordiaux qui conduisent à renaître sont les mauvaises actions commises dans le passé, le désir non satisfait d'avoir accompli quelque expérience et le manque de connaissance ou l'ignorance des lois divines.

Les efforts fournis dans chaque vie nous conduisent peu à peu vers notre libération. Aucun progrès n'est à jamais perdu. Il est très important d'avancer quand les circonstances sont favorables. Un bon vent sera pleinement utilisé par un marin avisé. Avec l'aide de l'avatar, nous pouvons éviter de nombreuses vies d'efforts pour atteindre le but. Si nous ne profitons pas de ce bon vent pour faire avancer notre bateau, qui sait quand une telle opportunité se présentera?

"Si Dieu, le but, n'est pas chéri dans votre mémoire, alors vous errerez à travers de nombreuse vie et arriverez fort tard à la maison."

Inspiré des enseignements de Sathya Sai Baba