NOURRITURE ET SPIRITUALITÉ


Le corps est la plus extraordinaire des usines du monde. Dans cette usine les impulsions sont transformées, les impuretés sont déracinés, les bons souhaits prennent forme ainsi que les bonnes pensées. Certains croient que la nourriture est la chose la plus importante. C'est faux, car la confiance en soi et la purification intérieure passent avant. La nourriture est une nécessité. Vous devez manger pour vivre et non vivre pour manger.

La nourriture est importante pour le corps. La manière de se nourrir engendre les pensées qui nous passent par la tête. Si tu absorbes une nourriture pure, il en résultera des effets purs. Il existe trois sortes de nourriture pour le corps; la nourriture "Rajasique, Thamasique et Sathwique".

Les aliments Rajasiques sont: la viande, le poisson, les œufs, les piments, les épices, les marinades, le sucre blanc, le thé, le café et le chocolat. Ce sont les aliments excitants, trop brûlants, trop épicés et trop riches. Il favorise la nature passionnée de l'homme et provoque la colère, l'orgueil, la grossièreté, l'arrogance, l'égoïsme et les pensées impures.

Les aliments Thamasiques sont: le porc, les œufs, les oignons, l'ail, les vins, les boissons alcoolisées, le tabac, les drogues, les charcuteries, les aliments défraîchis et malpropres. Ils sont alourdissant, trop salés, trop acides, trop amers et réchauffés (les conserves). Ils favorisent le sommeil, l'indolence, la paresse, les appétits charnels et les désirs.

Les aliments Sathwiques sont: tous les fruits et les légumes doux, le lait et ses dérivés, les noix, les céréales, le miel et les germinations. Ce sont des aliments sains et équilibrés. Ils ne causent pas de désordre digestif et favorise une élimination facile. Cette nourriture favorise un état de paix et de tranquillité d'esprit qui sont essentiels pour la méditation et la discipline spirituelle. Par une diète Sathwique (pure) il ne faut pas seulement entendre les aliments que nous absorbons par la bouche mais aussi l'air que nous respirons, la beauté que nous regardons, les sons harmonieux que nous entendons et la finesse des objets que nous touchons.

Si tu es sur un chemin spirituel, la consommation de la viande n'est pas indiquée, mais si ton chemin est terrestre, alors tu le peux. Les animaux n'ont pas été mis dans le monde pour servir de nourriture à l'homme. C'est l'homme qui en a décidé ainsi. Les animaux ont été mis pour y vivre leur propre vie et évolution.

Manger trop est alourdissant, manger trop peu est débilitant. Mais manger la juste quantité et la bonne qualité est l'équilibre. L'idéal est que l'estomac ne soit pas rempli plus que le trois-quarts avec une bonne période de repos entre les repas.


Inspiré des enseignements de Sathya Sai Baba