LE DHARMA ET LE DEVOIR



Dans la tradition hindoue, le «Dharma» (devoir) est généralement interprété comme le devoir spirituel. Mais le Dharma est plus que cela. Il est considéré dans le sens d'obligation religieuse englobant le concept du devoir aussi bien que celui de la raison. Le mot «Dharma» n'existe dans aucune autre langue. Ce terme implique la responsabilité envers soi-même, les autres et Dieu. Ce concept ne comporte pas une série de règles restrictives, mais il contient une notion de liberté grâce à laquelle on fait la chose juste au moment juste. Il est basé sur une ligne de conduite raisonnée, que l'on met en pratique en suivant la voie de l'amour-sagesse. Le Dharma demande de l'introspection et de l'autodiscipline, basé sur la connaissance de la divinité intérieure et ce n'est que si nous sommes en accord avec celle-ci que nous découvrons la Joie et l'harmonie.

Nos devoirs dépendent de notre héritage karmique, de notre âge et de notre situation dans la vie. Nous avons des devoirs vis-à-vis du monde et vis-à-vis de notre pratique spirituelle. Nous avons des devoirs envers nous-mêmes et des devoirs envers les autres. A un âge plus avancé, notre devoir s'oriente vers le détachement des choses de ce monde et vers une recherche plus intérieure. Ainsi, chaque profession, chaque étape de la vie, chaque âge et sexe ont leurs propres devoirs et obligations qui établissent la norme et guide l'individu pour son propre bien et celui de la société.

Chacun de nous doit suivre son propre chemin. Il est préférable d'accomplir son propre devoir d'une façon médiocre que d'interpréter le rôle d'un autre avec panache. Les devoirs qui nous incombent peuvent être déterminés par les circonstances ou des facteurs qui échappent à notre discernement. Notre liberté de choix peut être limitée par certaines obligations. Mais les devoirs et les opportunités qui se présentent à chacun de nous ont tous été déterminés par nos actions passées.

Écoutez la voix intérieure pour déterminer quel est votre devoir. Personne d'autre que vous ne peut vous le dire, car seule votre conscience est votre vrai guide en toutes circonstances.

Votre conscience connaît la vraie source de joie, elle vous poussera doucement vers le bon chemin. Vous devez l'utiliser comme «guide» et ne pas lui désobéir chaque fois qu'elle contredit vos caprices.

L’année 1997 fut déclarée par l’Organisation Sai, l’année du «Dharma» de l’action juste.

Inspiré des enseignements de Sathya Sai Baba