LA PAIX


"Coupez le JE, coupez le DESIR et vous aurez la PAIX."

Éliminons le "JE", celui qui se prendre pour le centre du monde, celui qui est victime sans cesse de ses peurs, de ses émotions, et qui fait perdre la paix. Éliminons aussi les désirs qui alimente nos pensées ou notre mental et lui font perdre toutes paix intérieure; des désirs de possession, de réussite sociale, de toujours en vouloir plus qu'hier, les désirs de haine, de vengeance de non-tolérance etc.

Les désirs sont le signe de notre identification au corps, au petit moi, et mènent, hélas, encore à la guerre, parce qu'ils négligent l'autre. Pour ressentir la paix, nous devons maîtriser nos attentes déraisonnables. L'agitation résulte habituellement de désirs insatisfaits, et non de conditions externes. Le mental crée un mauvais désir lorsqu'il perd le contrôle des sens. La vertu exige de tenir nos sens sous contrôle. Si nous sommes attachés aux valeurs matérielles, nous perdons la paix intérieure. Si nous vivons de façon vertueuse, nous grandissons dans la joie illimitée. Un mental maîtrisé nous permet de nous reposer, satisfait du présent, ne nous attardant pas sur le passé et n'attendant pas trop du futur. Lorsque la suite interminable des pensées est contrôlée, la pureté divine de la conscience se met à briller. Le mental devrait être un outil du SOI, la divinité intérieure. Il ne devrait pas devenir notre maître, errant sans contrôle au gré des objets de désir. Le mental crée le désir, c'est pourquoi on doit lui enseigner à demeurer paisible, lorsqu'il n'est pas sollicité par une tâche spécifique. Il y a parfois une légère confusion dans les termes, car le mental en tant que telle n'existe pas. Le mental est un tissu de désir. La paix du mental est dans le non-désir et dans cet état, il n'y a plus de mental. Le mental est pour ainsi dire détruit. La paix du mental signifie réellement la pureté, une totale pureté de la conscience.

La possibilité de trouver la paix intérieure n'est pas aussi éloignée que nous le pensons. En fait, chacun de nous la possède déjà. La paix est notre essence même, mais les nuages de l'attachement la cachent. La paix est semblable au soleil, brillant sans cesse, mais temporairement couvert par les ténèbres de la colère ou de l'égoïsme. Le SOI irradie paix et amour, nous devons uniquement tourner notre regard vers l'intérieur pour trouver la source de notre joie. Ainsi, la paix véritable ne peut se trouver qu'en atteignant les profondeurs de l'esprit, grâce à la discipline du mental, grâce à la foi dans le fondement unique de cette multiplicité apparente. Lorsque cela est acquis, c'est comme posséder de l'or, vous pouvez en faire une grande variété d'ornements.

"S'il y a: Il y aura:
Droiture dans le cœur Beauté dans le caractère.
Beauté dans le caractère Harmonie à la maison.
Harmonie à la maison Ordre dans la nation.
Ordre dans la nation Paix dans le monde. "

Sathya Sai Baba