ÉVITEZ L’ATTACHEMENT DU CORPS


Les gens pensent que la poursuite de l'éducation scolaire et l'acquisition de connaissances livresques sont la vraie éducation. Mais c'est celui qui a réalisé sa propre nature qui est une personne instruite dans la vrai sens; la vrai éducation constitue s'interroger au sujet de sa vrai nature. Quand quelqu'un demande: « Qui êtes-vous? ». La réponse correcte devrait être: « Je suis moi. » Nous faisons souvent la déclaration que c'est mon corps, mon mental, mon intellect, etc. Le mental est comme un singe fou et le corps comme une bulle d'eau.

La Divinité innée dans l'homme fut désignée par plusieurs sous le nom d'Atma. Sans la réalisation de la nature de l'Atma on ne peut pas comprendre la nature du corps. Quand quelqu'un vous interroge sur la signification du mot « soi », vous répondez « Je ». Mais ce n'est pas la signification correcte du soi. Il n'est pas correct d'identifier« Je » avec le soi, c.-à-d., le corps. « Je » se rapporte à l'âme individuelle. C'est seulement quand on rejette l'attachement du soi et que l'on développe le sentiment d'équanimité, que l'on peut comprendre la nature de l'Atma.

Notre corps physique n'est pas éternel. Il est comme les nuages qui passent, qui viennent et disparaissent. Considérant un tel corps passager comme le « Je » éternel, nous luttons pour maintenir le corps dans le confort. Ce n'est pas l'approche correcte. Le corps doit être employé dans le but pour lequel il nous a été donné. L'homme est né pour réaliser la vérité éternelle. Les gens meurent d'envie du Darshan de Rama, de Krishna et d'autres déités, qui sont des noms donnés au corps physique des Divinités au cours des différents âges. Aussi longtemps que vous êtes attachés au corps physique, vous ne pouvez pas réaliser l'Atma Tattwa.

Toutes les personnes viennent de la même source. Quand on réalise cette vérité, on n'a plus aucun souci ou peine. Si vous ne développez pas la foi en l'unité, mais suivez la diversité, votre vie entière sera chaotique. Ne développez pas l'attachement au monde. Au lieu de cela, cultivez l'attachement spirituel. Quand vous vivrez en harmonie avec vos semblables, vous trouverez le bonheur. L'unité conduit à la pureté, qui en retour mène à la Divinité.

Évitez l'attachement au corps et réalisez l'unité dans la Divinité présente partout. C'est la vraie Sadhana. Aujourd'hui, les gens entreprennent une Sadhana pour réaliser quelque chose tout en pensant à autre chose. Comme résultat ils ne peuvent réaliser leur but. Une telle attention divisée est la faute de l'individu concerné, mais pas celle du monde objectif. Réalisez l'unité, expérimentez l'unité et diffusez l'unité dans le monde entier. Seule l'unité apporte la pureté et la pureté développe l'amour. Si seulement vous développez un tel amour pur, vous serez en mesure de tout comprendre dans le royaume spirituel.


Sathya Sai Baba
Discours du 4 septembre 2005