GRÂCE ET KARMA



La voie la plus facile vers la réalisation du Soi, c’est l’abandon de l’ego. Il se peut que vous affirmiez que le Karma des naissances précédentes doit se consumer lors de cette vie-ci et que la Grâce, même reçue en abondance ne peut sauver l’homme de cela. Bien sûr on vous a appris à croire cela. Mais Je vous assure, il n’est pas nécessaire que vous souffriez ainsi du karma.

Quand vous avez très mal, le médecin vous fait une piqûre de morphine et vous ne sentez plus la douleur alors qu’elle est encore présente dans le corps. La Grâce est pareille à la morphine : vous ne ressentez pas la douleur alors que vous la traversez. La Grâce efface la cruauté du karma que vous avez à subir : vous savez qu’il y a des médicaments qui ont une date de péremption et qui deviennent inefficaces après une certaine date. Et bien, l’effet du karma est annulé bien que le compte du karma soit présent et doive être rendu.

Ce qu’on a gagné lors des naissances précédentes doit être consumé dans cette vie. La Grâce peut révoquer tout cela : rien ne peut l’en empêcher. C’est la Grâce du « Tout-puissant », souvenez-vous en.

Sathya Sai Baba Prema 16. Sanathana Sarathi, Août 92.