LA QUÊTE DE LA VÉRITÉ


Nous sommes aujourd’hui les témoins d’une humanité mitraillée d’innombrables soucis et problèmes. Aucune administration ni aucune autorité ne peut les résoudre. Dieu seul peut sauver l’Humanité. Les hommes doivent développer leur foi dans le Soi. C’est de cette façon qu’ils obtiendront la grâce du Divin. Et pour l’obtenir, chacun doit remplir son cœur d’amour, rendre service à ses semblables et ainsi racheter sa vie.

Tout le monde doit en permanence être en quête de la Vérité. Cette quête doit se poursuivre dans chaque pensée, chaque mot et chaque acte. La Vérité n’est pas uniquement un état de fait qui apparaît sur le moment. Elle ne varie pas, Elle est au-delà du temps. Lorsque nous La proclamons, nous devons gardez en tête qu’Elle doit être positive et salutaire. Elle ne doit pas provoquer d’agitation. Elle ne doit pas blesser. Ainsi pratiquée, Elle transcende les barrières des castes et des croyances.

Comment entreprendre cette quête de la Vérité ? Il est nécessaire de distinguer la Vérité du mensonge ou du fait apparent. Ce qui est apparent à un moment donné est susceptible de changer à un moment et peut de plus ne pas être vrai. Le cas du soleil par exemple, qui le « lève à l’Est » et se « couche à l’Ouest »... Le soleil ne se lève pas, ni ne se couche, c’est la rotation de la terre sur elle-même qui provoque le phénomène apparent du lever et du coucher.

Voici un autre exemple : lorsqu’une même paire d’yeux regarde différentes personnes, la mère, l’épouse, l’enfant, etc.. Les sentiments qui nourrissent ces regards doivent être différents. La mère doit être regardée avec vénération, l’enfant avec affection et l’épouse avec tendresse. Dans ce cas présent, la quête de la Vérité demande de tenir compte du contexte rationnel pour comprendre comment chaque personne doit être regardée.

Lorsque l’homme regarde le monde, il doit modifier la vision qu’il a. Il n’existe rien de mauvais dans la création. C’est la façon dont l’homme regarde qui doit être rectifiée. Les yeux voient les belles ou les vilaines choses, les oreilles écoutent la musique ou les paroles dures. Les organes sensoriels eux-mêmes n’en sont pas affectés. C’est l’homme qui doit les utiliser avec discernement. Lorsque vous regardez quelque chose de vilain ou écoutez des propos démoniaques, ce sont vos sens qui sont mal utilisés. Il en est de même lorsque l’on donne libre cours à des paroles malfaisantes au lieu de chanter le nom de Dieu.

La recherche de la Vérité devrait se produire à tous les niveaux et dans toutes les sphères de la vie. Il n’est pas nécessaire de rechercher Dieu. Il est partout, il est celui qui demeure en chacun. Il peut être appelé par n’importe quel nom ; Rama, Krishna, Allah ou Jésus. C’est le même Dieu qui est adoré sous différent noms. Les noms et les formes ne comptent pas. Tous les noms sont les Siens. Il n’y a pas de nom ni de forme qui ne Lui appartienne.

Les Écritures disent : la Vérité est infinie. Tout est basé sur la Vérité. La Vérité est Dieu et Il est partout.

Sanathana Sarathi - Mai 1996. Supp. Prema 38