ÊTRE SATISFAIT EN TOUTE CIRCONSTANCE



Commentaire de la Bhagavad Gita par Sathya Sai Baba. Ce dernier personnifie Krishna et s’adresse à son disciple Arjuna, c’est à dire vous.


« Cela signifie que tu dois te débarrasser du sentiment de « moi » et du « mien » qui ne sont en réalité qu’un seul et même sentiment, l’un étant engendré par l’autre. L’Ignorance de la réalité fondamentale en est la cause. À partir du moment où tu n’es plus influencé par cette ignorance, le sentiment de « moi » et de « mien » ne se fait plus sentir. Il n’y a plus de place pour lui, tout simplement !

« On dit également que celui qui aspire à la dévotion doit toujours être satisfait de son sort. Qu’est-ce que cela signifie ? C’est être toujours satisfait, quoi qu’il arrive, que l’on soit malade ou en bonne santé, en cas de perte ou de profit, de chagrin ou de bonheur. Ton mental doit toujours être équilibré et calme, que tes vœux se réalisent ou non. »

« Le mental perd l’équilibre dès que le moindre obstacle se dresse sur le chemin qu’il a tracé. Il est inconstant de nature ; si votre tasse de café n’arrive pas à temps, si vous ne réussissez pas à voir deux films par semaine, que vous ne trouvez pas le temps d’écouter la TV matin et soir et si on vous dérange au cours de ces passe-temps futiles, vous vous mettez en colère ! »

« Être satisfait de son sort, est un état d’esprit où vous n’êtes touchés ni par l’échec ni par le succès, où vous restez impassibles quoi qu’il advienne. Votre mental doit être stable. Ne vous laissez pas aller à la déception ni à une trop grande excitation, et ne vous faite pas d’illusion. »

Sathya Sai Baba. Dieu et son disciple.