BÉATITUDE


Commentaire de la Bhagavad Gita par Sathya Sai Baba. Ce dernier personnifie Krishna et s’adresse à son disciple Arjuna, c’est à dire à vous. Il explique comment obtenir la Béatitude, cette Grâce Divine.

« Le travail du fermier qui cultive ses récoltes est un bon exemple pour illustrer ce concept. Fais bien attention à ce que Je vais te dire, tu découvriras la Vérité et tes doutes disparaîtrons. Avant de semer dans son champ, le fermier arrache les mauvaises herbes, les ronces et les broussailles, mais cela n’est pas suffisant pour obtenir une récolte ! Il faut ensuite labourer le champ, le morceler, l’irriguer et le préparer à recevoir les semailles. Les jeunes plants doivent ensuite être protégés et cultivés jusqu'à ce qu’ils arrivent à maturité, et la récolte doit mûrir pour être engrangée. »

« Ainsi, les buissons de ronces que sont la haine et l’attachement, l’envie et l’orgueil, doivent être extirpés et le champs du cœur doit être labouré au moyen de bonne actions. Le jeune plant de la béatitude doit ensuite prendre racine. Il faut protéger cette récolte grâce à une discipline et à une foi constante et comme résultat de cet effort, la récolte de béatitude peut enfin remplir la grange...»

« Le fait de déraciner la haine pour y planter l’amour ne peut suffire à assure la béatitude. Si cela était suffisant, les collines et les fourmilières, les montagnes et les terres, les arbres et les brindilles seraient les premiers à mériter le nom de « fidèle » puisqu’ils ne connaissent ni haine ni aversion ! Le fidèle doit d’abord être sans haine et plein d’amour. Ce dernier doit s’exprimer sous forme de service rendu à tous ceux qui souffrent. »

« Après avoir nettoyé, labouré, semé, arrosé le champ, il reste encore quelque chose à faire. Dès que les bourgeons apparaissent, les deux processus - l’absence de possessivité et l’absence de l’ego doivent suivre. Cette eau et cet engrais sont indispensables si l’on veut obtenir la récolte de la béatitude. »

Sathya Sai Baba. Dieu et son disciple.