L’AMOUR DE DIEU


Seuls ceux qui sont pleins de dévotion peuvent correctement comprendre la nature du Divin. Tout le monde devrait remplir son cœur d’amour. L’amour ne peut pas jaillir des mantras de ceux qui croupissent dans l’égoïsme et dans la fierté. L’amour émane de ceux qui sont humbles. Il ne peut s’écouler de ceux qui sont vaniteux et suffisants.

L’amour de Dieu n’émane que des pensées porteuses d’amour. Il faut aspirer à Dieu de la même façon qu’on doit éprouver la faim pour penser à la nourriture. Ce besoin de Dieu existe en chacun, mais la maladie de la fierté nous empêche de le ressentir. La dénégation de Dieu est une forme de maladie. L’incroyant souffre de divers maux comme la fierté, la jalousie, la colère et l’avidité.

Certains ont un pied dans la foi et l’autre dans l’incrédulité. Pendant un certain temps, ils vivent dans la dévotion puis se perdent dans des préoccupations terrestres. Le résultat est qu’ils subissent le pire des deux mondes. On ne peut chercher à monter deux chevaux en même temps. Consacrez-vous à une chose et pratiquez-là avec détermination. Ce genre de persévérance n’existe pas de nos jours car les hommes sont attirés par divers plaisirs terrestres.

Il n’est pas bon de se laisser tromper par ses attirances. L’homme devrait être attiré uniquement par le Divin. On devrait être pur afin d’être attiré par le Seigneur. Une personne sensuelle est semblable à un morceau de fer rouillé qu’un aimant ne peut attirer. C’est parce que l’homme devient esclave de ses sens qu’il descend au niveau animal au lieu d’accéder à l’état de Maître Divin. L’homme est semblable à une canne à sucre, avec beaucoup de nœuds. Ces nœuds représentent chez l’homme les mauvaises tendances telles que la luxure, la colère, l’avidité, l’attachement etc. À cause de ces attachements, il oublie sa vraie nature


Voyez le bien, soyez bon, faites le bien, c’est le chemin qui mène à Dieu.

Sathya Sai Baba. Discours du 23-10-94
.