LE CORPS DANS LE TEMPS


Le corps est une branche de la société; la société est une branche de l’humanité; la vie humaine est un rameau de la nature et la nature un rameau de Dieu. Tout l’univers est une combinaison de relation entre une branche et une autre branche qui vit en Dieu. Enracinés dans une relation, vous êtes Mon étincelle, vous êtes éternels. Faite que votre Divine intelligence resplendisse sur la société Divine. L’homme doit resplendir pour que resplendisse la société et seules les qualités humaines peuvent communiquer leur splendeur à la société. C’est Dieu qui domine sa splendeur de la nature.

Chaque être humain devrait se comporter correctement car la société n’est pas séparée de l’individu, mais elle est constituée de l’ensemble des individus. Pour cela quand la nature d’un homme devient Divine, la société tout entière reflète cette Divinité.

Au cours du temps, le bien et le mal alterneront en vous, et c’est avec le temps seulement que vous deviendrez pauvres ou riches. Le temps est la cause de tout ce qui advient dans le monde. Personne ne peut éviter d’en dépendre, tous subissent la prison du temps et il n’existe aucun être au monde qui échappe au temps et à l’espace. Le temps, comme un fleuve qui suit son cours, entraîne irrésistiblement tous les êtres. En conséquent le temps devrait être utilisé au mieux.

Le corps devra tôt ou tard affronté maints problèmes ; le bien ou le mal qui se présentent dans la vie d’un homme dépendent du temps. Tous les êtres sont liés à l’action ou Karma. La société humaine est liée à l’activité. La naissance et la mort ont leur fondement dans le temps. L’homme cependant ne fournit pas les efforts suffisants pour comprendre l’importance du temps et beaucoup de gens le gaspillent. Pensez combien peu de personnes offrent au moins quelques secondes de leur vie pour faire le bien. Beaucoup gâchent tout leur temps, depuis l’instant où ils se réveillent, jusqu'au soir quand ils vont au lit.

L’homme consume ses jours à s’instruire, mais en oubliant Dieu. Homme, quelle félicité as-tu gagnée ainsi ? Mais vivre notre vie unie avec le Seigneur qui rend saint est la meilleure manière de vivre. Donc, durant la vie il faudrait réaliser des actes qui sanctifient. Ceci est la finalité du corps.

Disc. Avril 1993. Supp.Prema 30