L’EFFET DE LA PENSÉE


Vous devrez prendre conscience de la puissance des bonnes pensées. Les pensées voyagent d’une personne à une autre. Par conséquent, si vous pensez du mal de quelqu’un, cette pensée peut le blesser. Cependant, elle vous blesse dix fois plus.

Certains d’entre vous se laissent aller à souhaiter du mal aux autres et à désirer leur ruine. De telles pensées vous nuiront dix fois plus. Ne les laissez donc jamais vous approcher. Souhaitez toujours du bien à autrui. Aimez tous les êtres. Je montre moi-même l’exemple: J'aime tout le monde. J’ai l’amour pour les gens méchants et plus encore pour ceux qui Me critiquent ou Me tournent en dérision. Je suis toujours heureux, extrêmement heureux. C’est pourquoi Je dis que « Ma vie est Mon message ».

Le principe de l’Amour ne comporte aucune trace d’ego; il est sans tache, dépourvu de tout attachement égoïste. Quoi que Sai fasse, pense ou dise, quelle que soit l’observation qu’Il fasse, c’est uniquement pour votre bien et non pour le sien. Mon seul désir est votre félicité et la vôtre est aussi la Mienne. Vous devriez suivre l’exemple de Swami. Il est un guide. Car du matin au soir, Swami accomplit lui-même les tâches les plus humbles. Tout son travail est accomplit pour le bien du monde.

Les joies et les peines que vous éprouvez dans la vie quotidienne, les attractions et les répulsions que vous ressentez sont toutes des manifestations de votre mental. En réalité, le sentiment de dualité est la cause de toutes les souffrances humaines. Si vous souhaitez purifier votre mental actuellement souillé par la boue accumulée lors d’expériences dans de nombreuses vies antérieures, impliquez-vous sérieusement dans le service désintéressé. C’est par la recherche spirituelle et le service que l’homme peut transformer la nature animale qui est en lui.

Le mental, continuellement agité par les pensées, revêt une grande importance dans la vie de l’homme. Toutes les souffrances résultent de l’incapacité à comprendre le fonctionnement du mental. Celui-ci est constamment occupé à penser. Le mental n’est pas une simple entité physique, Il n’est pas le corps, mais une expression de la qualité d’introspection du Soi. C’est pourquoi le mental et les pensées sont considérées comme les causes de l’esclavage ou de la libération de l’homme.

Le mental tourné vers Dieu conduit au détachement, alors que s’il est orienté vers le monde, il engendre l’attachement.


Sathya Sai Baba,
Le Yoga de l’Action