L’INFLUENCE DE L’ÂGE NOIR


L’homme cherche à traverser « l’océan » du monde phénoménal par la pénitence, les pèlerinages sur les lieux saints, l’étude des Écritures et les exercices de méditations. Mais tout cela ne sert à rien sans le service aux autres. Ces exercices spirituels ne prennent leurs sens que dans le service. La santé est essentielle à la réalisation des quatre buts principaux de la vie qui sont la conduite juste, l’acquisition de la richesse, la satisfaction des désirs et la libération. S’il n’est pas en bonne santé, l’être humain est incapable de la moindre tâche.

Sous l’influence de l’Âge noir « Kali Yuga », l’homme est en proie à toutes sortes de maux et ne connaît pas la paix de l’esprit bien qu’il possède les moyens les plus incroyables d’acquérir la richesse et le confort. Les médecins ne manquent pas. Pourtant, malgré toutes les ressources dont il dispose, l’homme souffre des maladies les plus diverses. Pourquoi? Plus encore que les afflictions d’ordre physique, les maladies mentales sont en augmentation constante. Or les maladies mentales causées par la tension et l’anxiété provoquent beaucoup de problèmes sur le plan physique. La cause de tout cela est que l’homme de nos jours souffre d’insatisfaction. Lorsqu’un certain nombre de désirs est comblé, d’autres commencent à se manifester. Si vous réduisez vos désirs de toutes sortes, la satisfaction se développera.

La perversion domine l’ère du « Kali Yuga »; les cinq éléments de base que sont l’éther, l’air, l’eau, le feu et la terre s’en trouvent pollués. L’eau que nous buvons est impure. L’air que nous respirons est pollué ainsi que la nourriture que nous consommons, ce qui a pour conséquence de souiller le mental de l’être humain. À la base de toute maladie, il existe une tension. Cette tension est la complaisance dans les excès en tous genres. L’homme doit apprendre à ralentir le rythme trépidant de sa vie. La précipitation engendre l’anxiété, l’anxiété la maladie. C’est pourquoi le contrôle du mental et de la nourriture représentent les deux grandes priorités si l’on veut rester en bonne santé. Une fois ce contrôle exercé sur ces deux points, la maladie disparaît.

Prenez conscience de l’importance de la santé. L’autodiscipline est essentielle au maintien de la santé. La maîtrise des habitudes et le développement d’une conduite juste sont les marques de l’homme véritable. De nos jours, l’être humain n’écoute pas sa conscience. Il suit les injonctions de son corps et de son mental. Cette attitude engendre un gaspillage inutile. L’homme ferait mieux de se poser la question « Qui suis-je? ». Il découvrirait alors que son corps, ses sens et son mental sont tous des instruments et qu’il en est le maître. Mais le maître aujourd’hui est devenu l’esclave de ce corps et de ce mental qui ne sont pourtant que des serviteurs. Vous êtes l’Ame. Faite de cette vérité le fondement de toutes vos actions.

Ayez toujours à l’esprit les trois qualités suivantes: PURETÉ, PERSÉVÉRANCE et PATIENCE. Elles vous apporteront Santé et Félicité.

Sanathana Sarathie Juillet 1995. Disc. 03 juin 1995