PAROLE : FORCE DE VIE


Par le pouvoir de la parole, on peut acquérir un royaume ou une grande fortune. On peut, grâce à ce même pouvoir, se faire des amis et des relations. Au travers de la parole, on se lie et on perd sa liberté. On peut même attirer la mort par la parole.

La parole est la force de vie des êtres humains. La parole est l’épine dorsale de la vie. Elle est toutes puissantes. Voici comment un sage exprime la force de sa langue: « Ô langue! Tu connais tout de la douceur des paroles! Tu apprécie la Vérité et la Bonté. Chante les Noms doux et sacré du Seigneur. Ne te laisse pas aller à injurier quiconque. Parle gentiment et calmement. »

Dans la Gita, Écrit sacré, il est dit « Faites que vos parole soient sincères, agréables, bonnes et exemptes de tout ressentiment. » Malheureusement, de telle paroles sacrées et douce sont devenue rare, c’est pourquoi la société est en proie à l’amertume et à la discorde. Le laxisme d’une civilisation insensée a détruit la discipline et la morale. Aujourd’hui, à d’innombrables égards, la société est divisée et il n’y a aucune paix. A cause des différences de croyances, d’appartenance linguistiques et des esprits de clochers, ainsi que des différentes sortes de désirs, de violents conflits ont transformé la scène sociale en un véritable cimetière.

D’un coté, l’homme a accompli des progrès stupéfiants dans la science et la technologie, particulièrement dans le domaine de l’électronique, des matières plastiques, de la puissance atomique et de l’exploration de l’espace. De l’autre coté, nous assistons à des crises politiques et économiques, des conflits au sein des communautés ainsi que de l’agitation généralisée dans le monde.

Aujourd’hui, les valeurs morales sont en déclin permanent parmi les hommes. Sur le plan de la morale, de l’éthique et de la spiritualité, les comportements humains se dégradent de manière alarmante. Même des savants éminents et des personnages publics de premier plan sont entraînés dans les remous d’amères controverses, à cause d’un mode de pensée étroit et limité. L’unité au sein du peuple vole en éclats du fait des divergences idéologiques et partisanes existant parmi les personnes cultivées et d’éminents intellectuels. Parmi ces derniers, ceux qui contribuent à la discorde sont de plus en plus nombreux, mais rares sont ceux qui encouragent l’unité dans la diversité. A la base de ces tendances, il y a le fait que l’humanité n’est toujours pas sortie du stade animal.

Les hommes doivent réaliser qu’ils sont essentiellement Divin par leur origine. Dans le processus visant à réaliser l’unité avec le Divin, la première étape pour chacun est de se considéré comme un messager de Dieu.

Sanathana Sarathi août 1994
Disc. 22 juil. 1994