L’AMOUR TRANSCENDANTAL


Celui qui réalise que son propre Soi est identique au Soi des autres est un être équilibré. Vous ne devez pas penser que la vertu, l’aisance, le désir et la libération sont les seuls buts de la vie. Il existe un cinquième but de loin supérieur à ceux-ci: c’est l’Amour Suprême Transcendantal, qui s’appelle l’Amour de Dieu.

Aimer, c’est exprimer Dieu, car Dieu est Amour et l’Amour est Dieu. Sai est l’incarnation de l’Amour et de l’affection, qu’Il exprime et manifeste. L’incarnation de l’Amour est le Soi, Dieu à l’intérieur de vous. C’est pourquoi l’Amour est le Soi et le Soi est Amour.

Lorsque trois personnes vivent en bonne harmonie dans une maison, le foyer devient un délice, un véritable paradis. Mais si les trois sont en désaccord et en dysharmonie, il ne peut y avoir de pire, cela devient un enfer. Le paradis et l’enfer reposent sur le comportement humain.

Notre corps ressemble à cette maison. Ces trois personnages sont: le mental, les actions et les paroles. L’harmonie entre le mental, les paroles et les actions est l’apanage de l’être humain. Dans les Écrits sacrés cela s’appelle « l’unité des trois ». La pensées produit par le mental doit être réalisé dans l’action. Quand vous manifestez l’unité des trois, vous éprouvez la vraie joie.

Les joies et les peines ne peuvent être dissociées, elles ne peuvent exister séparément. Si vous voulez créer un bijou en or, vous devez fondre l’or dans le creuset, le marteler, le ciseler et lui faire subir différents procédés avant qu’il devienne un bel ornement. Comment peut-il avoir du plaisir sans chagrin? Vous voulez jouir de « difficultés sans risques »! Si vos désirs ne sont pas satisfaits, pensez que c’est pour votre bien. Essayez de développer ce genre d’approche.

Tout est enfermé dans l’Amour. L’Amour renferme la libération, c’est pourquoi il est le cinquième but de la vie. Lorsque vous atteignez le cinquième but, l’Amour, vous devenez des Incarnation d’Amour.

Ne parlez pas aux gens d’asservissement ou de libération. Les animaux vous écouterons peut-être, mais pas l’homme. Parler plutôt à votre mental et dites-lui: « O mental, ne vas pas ici ou là, pense uniquement à Dieu. » car la cause de l’asservissement ou de la libération est uniquement le mental. C’est lui qu’il faut élargir et non le coeur. C’est cela que l’on appelle « L’Amour transcendé ». Les mauvais sentiments apportent la mort. L’amour élargi apporte la vie. Vous devez suivre le chemin de l’amour d’une façon stable et régulière et le consacrez à Dieu. Ainsi l’amoureux de Dieu deviendra Dieu.


Supp. Prema 22. Overseas Obs. 14-01-95