LA VOIX DE LA CONSCIENCE



Si l’homme est investi d’une vraie foi et d’une vraie dévotion, les sens n’auront aucun pouvoir sur lui. C’est le déclin de la foi et de la dévotion qui a conduit l’homme à l’esclavage des sens. Vous devez par conséquent bien examiner les choses avant d’entreprendre l’action : sont-elles bonnes ou mauvaises, justes ou erronées ?

Ensuite, agissez en accord avec la voix de la conscience. À ce propos, il faudrait aussi tenir compte de certaines considérations. Il ne faut pas confondre les instigations du raisonnement intellectuel avec la voix de la conscience. Les directives doivent venir du cœur. Lorsque vous plongez au fond du problème et que vous vous demandez si la chose à faire est dans l’intérêt de vos amis et de la société en général, votre conscience vous donnera la bonne réponse.

Ne vous laissez pas guider par le raisonnement intellectuel qui renferme un élément d’égoïsme. Soyez guidés par un souci d’intérêt collectif de la société dans son ensemble. Celle-ci est la vraie voix de la conscience. Ce type de conscience sociale élargie se développe à travers l’éducation.

Sathya Sai Baba. Prema 15