LA RÉALITÉ EST UNE


La Réalité Suprême est Une. Elle est Dieu. Les hommes de toute croyance; qu'ils soient Hindous, Chrétiens, Musulmans, Parses, etc. ont reconnu que Dieu est Un. C'est seulement lorsque les hommes développeront les qualités de tolérance, de compassion et d'unité que naîtront des sentiments fraternels entre eux et que se répandront l'égalité et la justice. C'est uniquement lorsque les hommes réaliseront l'unité en Esprit que la rancune et la discorde cesseront. Les hommes doivent agir avec la conviction que la même Divinité demeure dans tous les êtres.

Le Cosmos est un organisme comprenant des membres extrêmement variés. De même un être humain possède des yeux, des oreilles, une bouche etc...Tous ces organes sont les membres du corps humain.
Le corps est un membre de la société.
La société est un membre de l'humanité.
L'humanité est un membre de la nature.
La nature est un membre du Moi Divin Omniprésent.

Ceci montre la réalisation entre les organes des sens chez l'homme et le Divin. Par conséquent, l'homme doit faire bon usage de ses sens. Il doit s'efforcer de comprendre la nature du Divin qui les soutient et ainsi, mener une existence pleine de sens.

Il y a le corps. Il y a le monde. Il y a les forêts et de nombreuses autres choses. En nous référant à tout ceci, nous utilisons les mots « Il y a ». Ce terme « il y a » signifiant l'existence, proclame le fait fondamental qui concerne l'homme: il n'y a qu'une seule chose qui existe. Mais l'homme oublie cette Réalité Divine par la faute de son égoïsme et de son égocentrisme, ce dernier reflétant la force de son ego ainsi que sa suffisance. Or c'est seulement lorsque les deux sont exterminés que la Divinité peut se manifester.

Des qualités telles que l'amour, la compassion, la considération pour les autres, viennent de l'intérieur de soi-même. Ce sont des Valeurs Humaines. Oubliant ces Valeurs Humaines et suivant l'instinct animal, les hommes mènent des existences animales. Cela est mauvais. Les hommes doivent mener une vie fondée sur la mise en valeur de leur héritage humain.
Cette prise de conscience de l'unité est une des étapes qui conduit à la divinité.

Disc.23-11-93