LA VOIX DE LA CONSCIENCE


Écoutez la conscience, elle est au dessus du mental. Elle est permanente, la Voix de Dieu, la Vérité immuable à l'intérieur de vous. La conscience est toujours qu'Une. Quand il y a plusieurs voix, nous l'appelons le conscient ou l'état d'éveil, mais pas la conscience. L'état d'éveil concerne le soi intérieur; c'est l'état du mental quand il est éveillé. Il peut y avoir plusieurs voix différentes mais la conscience est toujours unique et immuable.

Le conscient, la conscience et le Supra-conscient sont trois termes qu'il faut bien comprendre. Le Supra-conscient se réfère à l'Esprit Suprême Omniprésent, l'unique réalité qui pénètre toute chose. De là est issue la conscience, la voix de la vérité intérieure. La conscience c'est l'âme, l'étincelle du Divin. L'état conscient ou l'état d'éveil, par contre se réfère à la nature terrestre.

Tout ce qui existe dans le monde peut se définir comme « conscient » et lié à l'état d'éveil. Il y a quatre états. - L'état d'éveil est l'état conscient. - Ensuite, il y a le subconscient qui est relatif à l'état de rêve. - L'état de sommeil profond est celui de l'inconscient. - Au même niveau et au delà de ces trois états se trouve le Super-conscient.

La « conscience » est la voix du Super-Conscient, la Divinité intérieure. Sur le chemin spirituel, vous vous élevez de l'état d'éveil, - ce que vous percevez dans le monde,- à l'état de conscience, la Divinité dans le coeur, et enfin au stade du Supra-Conscient, le Son Unique, Immuable et Omniprésent. Telles sont les trois étapes de la vie que l'on a exprimées de diverses façons. Tout d'abord on pense, « Je suis le corps », « Je suis cette âme individuelle ». C'est la qualité humaine. Puis l'on passe à « Je suis Dieu ». C'est la qualité Divine.

Vous n'êtes pas une personne mais trois. Vous êtes celui que vous pensez être; c'est la qualité physique. Vous êtes celui que les autres pensent que vous êtes; c'est la qualité mentale. Enfin, vous êtes ce que vous êtes vraiment; la qualité de l'Atma (âme-esprit), cela a déjà été dit par Jésus en d'autre terme. Au commencement il a dit: « Je suis le messager de Dieu ». C'est l'état dualiste. Entre le messager et Dieu il y a une différence énorme; c'est un rapport Maître-serviteur. Dieu est le Maître et vous êtes le serviteur. C'est le stade idéal de la dévotion. Après un moment Jésus dit: « Je suis le fils de Dieu ». A ce moment là il éprouva le lien familial étroit qui existe entre le père et le fils. C'est le stade de la semi-dualité. Puis plus tard, Jésus et Dieu furent entièrement inséparables, les deux ne faisaient qu'Un. « Mon Père et Moi sommes Un ». État de non-dualité.

Vous dites: « Je suis une étincelle du Divin, je suis un reflet de Dieu, je suis le fils de Dieu ». Ensuite vous réalisez qu'il n'y a qu'Un « Je suis » ou « Je suis-je ». A ce stade final vous ne direz même pas « Je suis Dieu » car dans cette phrase subsiste encore une trace de dualité. Vous direz seulement: « Je suis-je ».

« Dieu et moi ne faisons qu'Un ». Pour réaliser cette unité, la première étape est de développer la confiance en soi. Là où il y a confiance en soi, il y a amour. Là où il y amour, il y a la paix. Là où il y a la paix, il y a la vérité. Là où il y a la vérité on trouve Dieu.

Inspiré des enseignements de Sathya Sai Baba