LE MENTAL, UN DON PRÉCIEUX


Le mental est une richesse sans prix. C'est le plus grand don de Dieu à l'homme. Les écritures déclarent que le mental seul est responsable de l'esclavage ou de la libération de l'homme. Alors, comment pouvez-vous condamner le mental en le qualifiant de mauvais, lorsqu'il est capable de vous conduire à l'objectif suprême de la libération?

Un couteau peut être utilisé pour couper des légumes et des fruits. Mais dans un accès de colère et de frustration, si vous vous en servez pour trancher la gorge des autres, est-ce la faute du couteau? De la même manière, vous pouvez blâmer le mental si vous en faites un mauvais usage.

Le mental est souvent comparé à un chat. Le chat attrape délicatement ses petits dans sa bouche et les transporte à un endroit sécuritaire pour les nourrir. Dans un contraste étonnant, le chat utilise la même bouche pour se lancer férocement sur les rats et les mettre en pièces.

C'est pareil pour le mental. Il est bénéfique à ceux qui s'engagent dans la contemplation du Seigneur, dans de bonnes pensées, dans de bonnes paroles et dans de bonnes actions. D'un autre côté, le même mental apporte le désastre à ceux qui prennent le chemin de la fausseté et de la malice.

Dans certains cas, accueillez la douleur comme un défi à relever. Ne vous en détournez pas. N'écoutez pas votre mental, car « mental » n'est qu'un autre mot pour « besoin ». Le mental engendre le besoin; il s'est manifesté comme étant le monde, car il avait besoin de lui. Tout cela fait partie de Mon plan: vous amenez, par les tiraillements engendrés par vos besoins insatisfaits, à écouter Ma voix qui, lorsqu'elle est entendue, dissout l’ego et avec lui le mental.

Le mental est réellement un don précieux. Par lui, nous sommes conduits de la souffrance à la joie et de la peine à la paix intérieure. Habituellement, le mental désire constamment les choses terrestres. En coupant le désir un à un, la paix se renforce... Lorsqu'il y a des pensées Divines, il y a la paix du mental. Swami ne peut accorder la paix du mental; il faut travailler pour l'atteindre.

Nous sommes maître de notre mental. Et tout ce qui nous arrive dans la vie, ne dépend que de nous et nullement des autres.


Inspiré des enseignements de Sathya Sai Baba