CULTIVEZ DE BONNES PENSÉES


On doit se garder en bonne santé, pas simplement la santé physique mais la santé mentale aussi. Ses pensées et ses intentions doivent être également saines. Les bonnes pensées ont comme conséquence de bons karmas. Quand on entreprend des karmas (actions) avec de mauvaises pensées, le résultat est également mauvais.

Les êtres humains doivent aider leurs semblables. « Aide toujours; ne blesse jamais. » Bien que nous soyons conscients de cette maxime, nous nuisons aux autres sciemment. C'est la plus grande erreur. Les humains sont dotés de la faculté du raisonnement. Le mental peut être employé de deux manières, pour le bon et le mauvais. C'est pourquoi il est dit que le mental est la cause de l'attachement et de la libération de l'homme. Le mental est un cadeau de Dieu à l’être humain. Ce n'est pas la vraie nature d'un être humain de maltraiter, de s'amuser des autres ou de les blesser. Même les animaux aident les êtres humains de toutes les manières. Ainsi, quelle grandeur est dans l’être humain d’aider un autre être humain? Après être nés comme êtres humains, nous devons nous conduire en conséquence et aimer tout un chacun comme nos frères et sœurs.

« Aimez tout le monde et servez tout le monde ». C’est seulement alors que vous pourrez mener une vie saine et heureuse. Ne manger pas de nourriture industrielle (junk food) ou de nourritures bannies. (viande, alcool). Vous devez manger ce qui est bon, de la nourriture Sattvique qui est d'abord offerte à Dieu. Vous n'offrez pas n’importe quelles sortes de nourriture à Dieu, n'est-ce pas? La nourriture Sattvique qui est préparée dans un plat propre avec des sentiments purs est offerte à Dieu. La nourriture ainsi offerte à Dieu doit être prise comme Prasadam (nourriture sanctifiée). La bonne nourriture apporte la bonne santé, et la bonne santé est le résulta des bonnes pensées. Malheureusement, aujourd'hui il y a division entre nos pensées, nos paroles et nos actions. Nous disons quelque chose et nous faisons autre chose.

De mauvais sentiments peuvent parfois surgir dans notre cœur. Ils doivent être corrigés en participant au Sathsanga (en de la bonne compagnie). Il est dit, « Dites-moi votre compagnie, je vous dirais qui vous êtes. » Si vous êtes avec de la bonne compagnie, vous serez une bonne personne. D'un autre côté, si vous vous tenez avec de la mauvaise compagnie, vous aussi vous deviendrez également mauvais. Par conséquent, fréquentez toujours de la bonne compagnie. Si vous consommer de la viande, vous vous livrez au tabagisme et buvez de la boisson alcoolisée, et que vous dites que vous êtes une bonne personne, personne ne sera d'accord avec cette déclaration. Si vous souhaitez être une bonne personne, entreprenez de bonnes et nobles activités.

Discours de Sathya Sai Baba du 7 mars 2008