LA NOURRITURE


Qu'est ce que la nourriture saine du corps?

Des millions d'être vivants regroupés en espèces habitent la terre. Ils s'entretiennent au moyen de la nourriture qu'ils se procurent dans la nature, telle que cette nature la leur fournit. Il n'y a que l'homme qui fasse exception. Afin de pourvoir aux plaisirs du palais et de ses sens, il change la composition et les caractéristiques des éléments fournis par la nature et confectionne en faisant bouillir, frire et malaxant des préparations qui n'ont plus aucune vitalité. Les oiseaux et les animaux consomment les aliments crus et assimilent l'essence vitale. Ainsi, ils ne sont pas victime des nombreuses maladies que l'homme s'inflige.

C'est pourquoi les sages ont prescrit certaines limites et certains niveaux de nourriture, de manière à favoriser les impulsions spirituelles et empêcher les tendances opposées. La différence entre la nourriture saine (sattvique), la nourriture passionnée (rajasique) et la nourriture lourde (tamasique) n'est pas toujours clairement définies. La nourriture saine est la voie du milieu, alors que les deux autres sont dans les extrêmes soit « passionné » par des aliments TROP sucrés, TROP salés, TROP épicés, TROP riches. Ou encore « lourd » parce qu'ils sont TROP acides, TROP amères, TROP alourdissants (alcool, vin, drogue) ou vident de force vitale.

La manière de se nourrir qu'on adopte engendre les pensées qui nous passent par la tête. Si tu absorbes une nourriture pure, il en résultera des effets purs. Les fruits, les légumes, les noix, le lait sont une nourriture pure. Les viandes donnent aux sangs un effet négatif, elles développent des tendances violentes et des infections animales. Les animaux n'ont pas été mis au monde pour servir de nourriture à l'homme mais pour y vivre leur propre vie et accomplir leur propre évolution. Nous ne devons pas oublier que dans chaque animal, il y a Dieu.

La santé est essentielle, préalable à la réussite de tous les aspects de la vie et à la réalisation des quatre idéaux qui devrait guider les humains, à savoir: UNE VIE MORALE (action juste), LA PROSPÉRITÉ (santé, manière de vivre), LA SATISFACTION DES BESOINS (désirs bénéfiques) et LA DÉLIVRANCE DE LA DOULEUR (libération de l'asservissement).

Le corps est le temple de Dieu. C'est donc le devoir de l'homme de garder le temple dans de bonnes conditions. Des millions de cellules du corps sont si interdépendantes que quand l'une d'elles est affaiblie ou endommagée, elles souffrent toutes. Il est une limite et un équilibre que tous les membres et organes doivent maintenir. Une nourriture insuffisante ou impropre mettra en danger cet équilibre.

Manger avec modération et vivez longtemps. Ce conseil est rarement pris en compte. Les gens se gavent de quantités de nourriture tellement énorme qu'il leur est difficile de se lever de table. Ceux qui savent que la santé physique est le plus grand trésor, prennent grand soin de ne manger que la quantité de nourriture saine dont ils ont besoin. Le surplus est un gaspillage en énergie, en temps et en argent.