L'ACTION JUSTE




Il s'agit de reconnaître l'activité dans le sens du bien, et personne ne peut, à priori, contester ou rejeter ce besoin de justice, d'intégrité, d'éthique, à la base de toute action et qui donne un sens constructif à la vie. Mais là encore, malgré la bonne intention de base de chaque être humain, notre monde donne l'exemple pitoyable de l'injustice, de la famine, du scandale, des inégalités... et notre sens de la justice s'insurge à chaque nouvelle, chaque constatation des droits de l'homme bafoués. Comment cela se fait-il, si nous sommes attachés à l'action juste, que nous ne sachions pas toujours la servir et que nous soyons également victimes du contraire? C'est là encore, comme pour la vérité, nous ne faisons pas référence au Bien universel.

Au lieu de chercher le bien commun, c'est-à-dire de la communauté à laquelle nous appartenons, dont nous sommes une partie du corps, nous cherchons notre propre bien, et s'il va à l'encontre de l'autre, voilà que se constitue un monde d'inégalité, où je me sers bien au lieu de bien servir, où je met un voile sur ma conscience pour obtenir ce que je veux, car comme je veux beaucoup pour moi, je prend à l'autre; ainsi, la guerre de domination, les guerres économiques, la honte des pays sous-développés, ainsi l'erreur qu'on paie un jour parce qu'on n'a pas respecté l'ensemble dont on fait partie, l'humanité pour celui qui est athée, la Divinité ou le corps de Dieu pour le croyant.

Le pire ennemi de l'action juste est l'égoïsme. L'action juste ne peut être qu'altruisme, car mon bien est celui de l'autre, ou alors il n'est pas légitime et pour qui croit en sa Divinité, il cherche à servir Dieu en servant l'homme, c'est-à-dire Dieu dans l'autre homme. Le parcours qui mène à la transformation de soi est long et difficile. Il y a de nombreux obstacles. Même les membres de notre famille et nos amis peuvent essayer de nous détourner de notre quête. Pour réussir, il nous faut écouter notre coeur et ne pas se laisser décourager par les critiques sans fondement des autres.

Agissez toujours comme des acteurs dans une pièce de théâtre; préservez votre identité et ne vous attachez pas à votre personnage ou à votre rôle. Rappelez-vous que tout n'est qu'une pièce de théâtre dans laquelle le Seigneur vous a attribué un rôle. Jouez-le bien, c'est là ce que vous avez à faire. Le Seigneur a écrit la pièce et Il prend plaisir à la regarder jouer.

Votre action juste, est d'aspirer à atteindre la conscience de l'UN qui se cache derrière toute apparente multiplicité.

Chemin vers Dieu