BASES INTRA-TERRESTRES


Mise à jour, mars 2015




Il y a un adage qui dit : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. » Et vice versa. Nous avons l’impression que cela s’applique uniquement pour le ciel et la surface de la Terre. Mais non, cela s’applique également pour la surface de la Terre et ce qu’il y a en dessous de cette surface. L’intérieur de la terre est habité. Je ne parle pas de tout l’intérieur de la terre, mais certaines parties très délimitées et très restreintes. Nous sommes loin de la théorie de la Terre Creuse prônés par plusieurs auteurs, basée sur le témoignage de visions de certaines personnes.

Il y a des bases, des cités voire des villes entières sous la surface de la Terre. Ces bases, cités et villes sont dans des dimensions autres que la troisième. Parfois un mélange de 3e , 4e , 5e , 6e dimension.

La Terre Creuse vue par certains témoins oculaires est un bel exemple de ce qui est avancé ici.

Le 19 février 1947, l’amiral Richard E. Byrd quitte son camp de base arctique pour un voyage vers le Pôle Nord. Un vol de 1700 miles (2736 km). À son retour, il rapporte avoir survolé une région boisée, des forêts, des montagnes, des lacs et des rivières. Il dit même avoir vu des mammouths d’un âge ancien. Lorsqu’il fut interrogé, il admettra que c’était comme dans un rêve. Dans ses notes personnelles, il a écrit avoir rencontré un être hors du commun, un maître, un sage, qui lui dit que le Monde intérieur de la Terre porte le nom d’Arianni. Après lui avoir livré un message pour son gouvernement, il lui permet de quitté ce monde intérieur et de poursuivre son vol.

Plus tard, en janvier 1956, une autre expédition a confirmé les dires de l’amiral Byrd. Le vol fut effectué par le contre-amiral George Dufek de l’unité aéronavale des États-Unis. Son témoignage fut semblable à celui de l’amiral Byrd.

Plus près de nous, Aurélia Louise Jones qui canalise l’entité Adama, nous livre un message dans le même sens, dans son livre Telos.

« La Cité de TELOS ». Je cite :
« Quelques peuples vinrent habiter jadis la terre creuse, bien avant les débuts de votre préhistoire. Ils ont aussi amélioré le réseau de souterrains existant et l’ont encore plus étendu. Il y a plus de 200.000 ans, deux sociétés non humaine, très évoluées, provenant d’un autre univers, se sont installées dans la Terre creuse. Ces populations ont apporté de formidables améliorations aux réseaux de galeries. À ce jour, ces habitants s’y trouvent encore, mais dans un état complètement ascensionné, c’est à dire dans des dimensions supérieures à la vôtre. (…)

Les Lémuriens qui habitent l’intérieur du mont Shasta sont considérés comme les «derniers venus». Ils n’y sont installés que depuis environ 15.000 ans, une arrivée plutôt récente par rapport aux autres communautés qui y résident depuis beaucoup plus longtemps. Quant à nous, nous avons commencé à ériger notre ville Télos il y a environ 5.000 ans avant l’engloutissement de notre continent, la Lémurie. Au centre de la Terre et sous la croûte terrestre sont rassemblées des civilisations très anciennes venues de mondes et d’univers éloignés il y a plusieurs éons. Bien que plusieurs aient conservé un certain degré de densité physique, toutes existent dans un état de conscience ascensionné qui relève de la cinquième et de la sixième densité, ou de densités encore supérieures. Le réseau souterrain dit de l’Agartha comporte environ 120 «cités de lumière» souterraines, peuplées en majorité par des humains de race hyperboréenne. Quatre villes sont habitées par des humains d’origine lémurienne et quelques-unes par des Atlantes. Les êtres résidant dans les agglomérations à proximité de la surface sont également dans un état ascensionné, mais la majorité d’entre eux ont conservé une certaine densité physique proche de la vôtre. Le réseau Agartha était jadis sous la gouvernance de la capitale, Shamballa mineure.»

L’amiral Byrd déclare que c’était comme un rêve (4e dimension). Aurélia Louise Jones parle de la 5e densité (dimension) et plus. Les deux admettent par leurs dires que cela se passe au-delà de la 3e dimension. En effet, les cités intérieures de la Terre sont tous en 5e dimension ou dans les dimensions plus élevées. Aucune n’est entièrement dans la 3e dimension. Parfois, c’est un mélange de plusieurs dimensions. Ce qui permet à des êtres de différents niveaux d’y séjourner.

L’être humain de surface vit dans la 3e dimension. Il peut dans certaines circonstances altérer sa conscience et atteindre la 5e dimension et ainsi percevoir ce qui est invisible à l’œil humain ordinaire. Notre perception en 3e dimension est très limitée. Nous ne percevons que 5% de la réalité. 95% nous est invisible. C’est énorme ! Nous sommes des aveugles qui tentons de conduire d’autres aveugles. Lorsque les vibrations d’un individu atteignent la 5e dimension, que ce soit de façon accidentelle ou non, comme ce fut le cas de l’amiral Byrd, il a pu voir une autre partie de la réalité. Un 15% de plus que l’individu de la 3e dimension. C’est alors qu’il a vu une forêt à l’endroit que normalement il y a de la glace.

Plusieurs mondes se superposent au nôtre. Les mondes sont comme les pages d’un livre d’histoire en couleurs. Ils ont chacun leur propre vibration. Un individu projeté dans la 6e dimension par exemple, verrait encore autre chose, un monde différent de ce que ceux de la 3e , 4e et 5e dimension peuvent percevoir. Les maîtres qui vibrent à la 10e et 11e dimension voient le monde sous leur vraie réalité, soit à 100%. Un monde qui pour l’homme ordinaire serait fantaisiste et au-delà de toute imagination.

Depuis quelques années, à des périodes irrégulières, nous pouvons observer deux soleils et parfois deux lunes. Cela fut observé en Russie au mois d’août 2014. Puis encore, le même phénomène fut observé en Floride aux États-Unis au début de l’année 2015. Pourquoi ce phénomène ? La Terre est en ascension vers la 5e dimension. Dans quelques siècles, la Terre va être entièrement dans la 5e dimension. Le phénomène observé est dû à cette approche de la 5e dimension qui chevauche la 3e dimension. Ou plutôt un alignement momentané de la 5e dimension avec la 3e dimension. C’est pour cela que deux soleils et deux lunes sont observés, car dans la 5e dimension il y aura en effet deux soleils et deux lunes. Ce phénomène observé sera de plus en plus fréquent afin de nous faire réaliser que la 5e dimension n’est pas un mythe ni une utopie.

Après cette courte explication, il sera plus facile de comprendre la réalité des bases, cités et villes qui sont à l’intérieur de la Terre.

Bases intra-terrestres

Chaque pays dans le monde a sa capitale. Il en est de même pour l’ensemble du monde souterrain. La capitale de ce monde intra terrestre invisible est Shamballa. Une ville mythique où personne ne peut y pénétrer sans y être autorisé. Tenter de forcer l’entrée est un risque qui peut couter la vie au téméraire et aventureux de l’inconnu.

Shamballa est située dans l’Himalaya, au nord du mont Kaïlash au Tibet. Les entrées sont multiples. Ils sont au Tibet, en Inde, en Mongolie et possiblement ailleurs sur la Terre. Les trouver c’est une autre histoire. Seuls les êtres vibrant à la 5e dimension et plus peuvent voir les portails de cette grande cité. Voir les portes ne veut pas dire que vous êtes invités à y entrer. Une permission particulière doit être obtenue de la part des Maîtres.

La Shamballa est sous la direction des Êtres Solaires, des Êtres venant du Soleil. Oui, le soleil que nous voyons est habité. Le soleil n’est pas chaud. Les radiations du soleil sont brulantes, mais pas le soleil lui-même. Dans le soleil il y a des cavités et des couloirs d’aération et une cité. Les Êtres qui habitent cet endroit n’ont pas la forme que nous avons, mais sont constitués de lumière et d’énergie pure.

La Shamballa est aussi la demeure des Maîtres. Les Maîtres que nous connaissons sous les noms de Sanat Kumara (Melchizedek), Koot Humi, (Kuthumi), Djwal Khul (Djwal Khool), Morya (El Morya), Serapis (Sérapis Bey), Hilarion, Rakotzi, le Vénitien, Jésus, Saint-Germain pour ne nommer que ceux-là. Ces Maîtres sont tous des Grands Frères extra-terrestres. Quelques-uns d’entre eux sont de la Lignée Solaire et viennent de la planète Terra situé sur les anneaux de Saturne. Ils habitent Shamballa en permanence lorsqu’ils ne sont pas en activités sur Terre.

Shamballa accueille également les Grands Frères gardiens de la Terre. Ils sont originaires de Terra et de Vénus. Ces êtres ce déplacent en vaisseaux pour protéger la planète et surveiller les intrus. Donc, Shamballa est un pied-à-terre important et une base qui entrepose beaucoup de vaisseau de l’espace que nous appelons soucoupes volantes.

Shamballa est le point central. De cet endroit sont dispersés autour du Cercle Polaire, trois bases importantes qui supervisent les activités sur tous les continents. Une base surveille les Amériques, une autre l’Europe et une dernière l’Asie.

De ces bases secondaires reliées à la Maison Mère, il y a un très grand nombre de bases partout dans le monde. Elles sont dans tous les grands pays industrialisés et sous toutes les mers.



Le nombre de bases dans le monde ne fut jamais révélé. Nous pouvons facilement avancer plusieurs centaines de bases. Beaucoup sont située près d’un plan d’eau, car l’eau est un élément important, l’eau amplifie et active l’énergie nécessaire au fonctionnement des vaisseaux.

D’autres sont situées près des Vortex. Les Vortex sont nombreux sur la Terre. Ils sont là pour toutes sortes de raisons, matériels aussi bien que spirituels. (Lire l’article sur les Vortex). Nous trouvons ces bases sous le Bugarach dans le sud de la France, sous les pyramides du Caire en Égypte, près du mont Merapi en Indonésie, à Mabini au Philippines et près de Puttaparthi en Inde.

Toutes les bases intra terrestres des Grands Frères sont en 3e , 4e et 5e dimension. C’est pour cela qu’elles ne sont pas visibles de l’extérieur. Même si l’emplacement d’une base est connu, le fait de creuser à cet endroit ne donnerait rien. Une modification du champ vibratoire se fait instantanément afin de rendre invisible la base en question.

En Amérique du Sud, selon Jose Triguerinho Netto de Figueira au Brésil, il y aurait 5 bases des Grands Frères dans cette partie du monde. Les trois principales sont : Mit Tli Tlan situé dans le nord du Pérou, dans la forêt Amazonienne. Aurora situé près de Salto en Uruguay. Erks situé dans la province de Cordoba en Argentine. Les deux bases secondaires sont Iberah en Argentine et Mina Jad sur la côte Est du Brésil.

En Amérique du Nord, il y a également plusieurs bases ou cités connus du grand public. Le mont Shasta situé sur la côte Ouest Américaine, déjà cité au début, est une cité lumérienne importante. Quatre autres bases seraient sous ou près des vortex Bell Rock, Cathedral Rock et Airport Mesa dans la ville de Sedona en Arizona. Dans le même États, une autre base serait dans la réserve indienne des Hopis.

Une base importante serait également dans la Zone 51 situé à environ 190 kilomètres au Nord-Ouest de Las Vegas, dans le désert du Nevada. Cette base abrite les Petits Gris de Zeta Retilculli. Ces extra-terrestres travaillent avec les Américains pour développer de nouvelles technologies. Ce sont des Petits Frères malveillants qui n’ont pas de spiritualité, mais de grandes connaissances technologiques. Ces êtres sont appelés à quitter la terre sous peu.

Les bases et cités intra terrestres sont partout sur la Terre. Il peut y avoir une cité près de chez vous et jamais vous en aurez connaissance, car sa vibration ne vous permet pas de la voir. Vous pouvez même marcher à travers cette cité sans jamais vous apercevoir de sa présence.

Plusieurs de ces cités intra terrestres sont habités par des civilisations passées. Les Mayas habitent une de ces cités. La disparition des Mayas n’est pas un hasard. La science n’a jamais réussie à expliquer la disparition soudaine de ce peuple.

Les Mayas vivaient dans un environnement particulier. Ils cohabitaient avec les Grands Frères extra-terrestres qu’ils considéraient comme des divinités. Cette cohabitation leur a permis d’élever leur conscience à la 5e dimension. Lorsqu’il fut décidé de quitter la Terre, les Mayas ont formé trois groupes. Les plus évolués, soient ceux de la 5e et 6e dimension, ont quitté la Terre pour la planète Terra sur les anneaux de Saturne. Un deuxième groupe fut dirigé vers une cité intra-terrestre vibrant à la 5e dimension. Le troisième groupe, soit celui des prêtres sanguinaires qui croyaient que tuer des individus plaisait aux dieux, fut abandonné à son sort. Ils se sont dispersés dans la jungle. Les Mayas d’aujourd’hui sont les descendant de ces prêtres et des gens du peuple qui n’avaient pas atteint les dimensions supérieures.

Des cités semblables, où les gens vivent en 5e dimension, sont sur tous les continents. L’Australie a sa cité pour une tribu aborigène. De même que l’Inde pour une tribu d’indiens. Le Tibet et ailleurs dans le monde pour les Hommes des Neiges. Oui, les Hommes des Neiges, Bigfoot, Yéti, Sasquatch, etc., sont des êtres de la 5e dimension vivant dans des cités intra terrestres. C’est pour cette raison qu’ils peuvent apparaître et disparaître à volonté. Ils sont très intelligents et ne veulent pas de contact avec l’humain.

La couleur de la peau pâle et l’instruction n’est pas un indice de haute spiritualité. Ceux qui ont atteint la 5e dimension sont en grande majorité des gens de couleur.

Un indice qui nous permet de présumer qu’il y a une base dans les environs, est la manifestation des Grands Frères dans notre monde en 3e dimension. Des lumières sont observés dans le ciel, des vaisseaux sont souvent vus dans les environs, des dessins sont sur le sol et des constructions étranges sont trouvées.

C’est le cas pour les endroits suivants :
Sous les monts Bucegi en Roumanie des constructions inexpliquées furent découvertes. Des constructions similaires furent aussi trouvées près de Bagdad en Irak. Des lumières étranges et inexpliqués sont observés à Hessdalen en Norvège. Des phénomènes sont observés dans le Col de Vence (Alpes-Maritimes) et au Bugarach en France. Des dessins sont sur le sol à Nasca au Pérou. Des statues sont sur l’île de Pâques et des «Crop Circle» sont observés en Angleterre.

Aussi nous ne devons pas négliger les endroits considérés comme des «Triangles».
Triangle des Bermudes aux États-Unis, Triangle des îles Falkland en Amérique du Sud, Triangle de Tokyo au Japon, Triangle de Sydney en Australie, Triangle de Bridgewater dans le Massachusetts aux États-Unis.

La Zone du Silence, en espagnol la Zona del Silencio, est une zone désertique située au nord du Mexique au Bolsón de Mapimí, plus précisément au tripoint des États de Chihuahua, Durango et Coahuila. Sûrement plusieurs autres qui nous sont inconnus.

Il n’y a pas des bases et des cités que sur la Terre. Toutes les planètes de notre système solaire et la lune sont habitées. Mars, Vénus, Neptune, Jupiter, Saturne ont leurs bases, et des races différentes d’extra-terrestres les habitent. La science envoie des sondes sur plusieurs planètes pour détecter de la vie. Une vie semblable à la nôtre. Il y a de la vie sur toutes les planètes, mais sous des formes différentes de la nôtre. Cette vie est à l’intérieure de la planète, dans des bases et des cités qui ne sont pas visibles de l’extérieur.

En conclusion, des bases intra-terrestres ou extra-terrestres sont partout sur la Terre et dans notre système solaire. Ces êtres étaient là bien avant nous. Ils sont nos créateurs, ces dieux venus du ciel.